Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Flave Tank RS – Alliancetech Vapor

Test : Flave Tank RS – Alliancetech Vapor

  • Par , le 19/02/2021 à 17h30
    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur

Le Flave Tank RS est le dernier atomiseur haut de gamme du fabricant français Alliancetech Vapor. C’est un RDTA simple coil de 24 mm de diamètre. Ce nouveau modèle apporte quelques nouveautés qui propulsent le Flave à un niveau supérieur.

Le Flave ultime?

Le Flave RS est une déclinaison des premiers modèles du nom. Quelques ajustement le rendent encore plus pratique à vivre. Les saveurs sont excellentes pour une inhalation directe entre 40 et 50 W. Les usinages sont sans défaut et son utilisation ultra simple.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur36,5 mm
Contenance2
Poids40.5 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le milieu
Drip Tip810
Matériauxacier inoxydable, PSU

Ajustements au détail

Sous le Flave Tank RS, on trouve le nom du fabricant, le modèle et le numéro du batch (série). Le pin 510 monté est plein pour une utilisation sur tout type de mod. L’atomiseur est fourni avec un second pin percé pour une utilisation en bottom feeder. C’est dans cette configuration qu’il est le plus confortable pour ne pas multiplier les remplissages.

Le dessus de l’atomiseur présente quelques gravure profondes qui indiquent le nom du fabricant et le modèle de l’atomiseur. Les détails sont propres et sans bavure. Le drip tip est au format 810 et peut-être remplacé par n’importe quel autre modèle selon les préférences individuelles. Le modèle fourni est agréable au contact des lèvres et n’est pas trop court.

Deux arrivées d’air en vis-à-vis viennent refroidir le coil. Le restriction du flux d’air s’opère en tournant la cloche. La rotation est facile. La tenue du baril est suffisamment souple pour permettre un ajustement précis sans, pour autant, tourner de lui-même lors d’un transport. La restriction de l’airflow est excellente et l’on passe d’une inhalation directe assez ouverte à bien plus restreinte. Chaque ouverture fait un peu plus de 4 mm de large. Il n’y a pas de bloqueur dans la rotation de la cloche. Autant cela peut-être un point négatif sur un dripper, autant cela ne pose pas réellement de difficulté sur un RDTA. En saisissant l’atomiseur au niveau du réservoir, on peut visser et dévisser aisément le Flave RS du mod sur lequel il est utilisé.

Sous le plateau de montage, une seconde partie accueille le réservoir en PSU. Cette pièce métallique est vissée au corps de l’atomiseur par une longue cheminée percée en plus du pin 510. Les deux perçages permettent au liquide de s’écouler dans le réservoir en utilisant bottom-feeder. La contenance de 2 ml n’est pas très importante mais comment faire plus dans un atomiseur aussi “ramassé”. L’atout du Flave Tank RS est son aspect compact et un réservoir plus haut aurait, très probablement, impacté l’esthétique globale de l’atomiseur. Tous les joints font parfaitement leur office.

Saveurs top niveau

Sous le plateau de montage, deux orifices en vis-à-vis correspondent au passage du coton qui plonge dans le réservoir. L’espace est suffisamment important pour ne poser aucune difficulté lors de la phase de placement de la fibre. Les ouvertures sont cohérentes avec le placement de la résistance et la taille de l’atomiseur. Le trou en haut à droite sur la photo, correspond à l’orifice pour remplir en e-liquide. Les deux plus petits trous évitent la formation de bulles d’air lors de cette dernière étape.

Sur le côté du plateau de montage, un trou oblique permet le remplissage du réservoir. La plupart des embouts de flacon passe mais il faut privilégier les plus fins pour un plus confort d’utilisation et éviter tout engorgement. Le deck est gravé d’un numéro de série.

Deux encoches servent au placement du coil. Rien de plus simple : on place sa résistance sur un guide qui repose sur ces deux entailles. Le coil est immédiatement placé à la bonne hauteur, pile en face des arrivées d’air. C’est accessible même pour un débutant en reconstructible.

Les arrivées d’air sont en face l’une de l’autre mais avec un léger décalage qui permet de refroidir toute la largeur du coil quelque soit sa largeur. Les coils exotiques sont largement autorisés : sur le plateau de montage, la place est généreuse. L’air arrive au plus près de la résistance. Lors de nos tests, nous n’avons pas constaté de turbulence dans l’apport d’air.

Le placement du coil est presque évident. Les vis sont larges et emprisonnent parfaitement les pattes de la résistance. L’empreinte sur les têtes de vis est profonde, peu de chance de voir son outil glisser lors du serrage. Nous avons testé le Flave tank RS dans différentes configurations de 30 à 50 W, ici avec un micro alien de 3 mm de diamètre en 3 x 30g/40g en ni80 fabriqué par Turtle coils. Du côté de la vape, c’est une superbe surprise !

Le terrain de jeu du Flave Tank RS 24 est une vape directe dans les 45/50 W. C’est dense, puissant et toujours juste. Le coil placé au plus près du drip tip délivre une vapeur riche et bien saturée en liquide. Aucune projection de liquide pour autant et pas la moindre chauffe du corps de l’atomiseur. Selon le montage, on passe d’une vape DL froide à beaucoup plus tiède, plus punchy. Au delà de 50 W, le Flave RS est moins adapté. La restitution des saveurs est excellente avec des e-liquides fruités et gourmands. Le Flave RS est un atomiseur haut de gamme de choix que tout amateur de monocoil saura apprécier avec le montage adapté.

En résumé

On aime

  • Facile à utiliser
  • Excellentes saveurs
  • Usinages excellents
  • Compacité

On n’aime pas

  • Petite contenance

Conclusion

4,9 /5

Le Flave Tank RS 24 d'Alliancetech est un superbe RDTA haut de gamme au look compact. Son plateau de montage est simple à aborder. Sa restitution des saveurs est géniale pour une vape DL raisonnable. On regrette juste sa contenance un peu juste qui demande une utilisation en bottom-feeder pour plus de confort.

Le Flave Tank RS en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.