Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Dead Rabbit R Tank – Hellvape

Test : Dead Rabbit R Tank – Hellvape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Hellvape est une marque connue pour proposer aux vapoteurs des innovations intéressantes tout en conservant un design qui lui est propre et qui plaît au public. Le Dead Rabbit R Tank, atomiseur mesh, ne va pas faire exception à cette règle.

Un RTA innovant

Le Dead Rabbit R Tank est un RTA totalement innovant qu’a conçu Hellvape. Proposant à l’utilisateur de créer ses propres résistances mesh semblables à celles d’un atomiseur subohm, le tout à moindre coût et simplement, la marque réussit son pari de bout en bout. Le Dead Rabbit R Tank est une franche réussite.

Caractéristiques techniques

Diamètre25 mm
Hauteur51
Contenance5 ml
Poids64 g
Remplissagepar le haut
Type de montagemesh
Plateau de montagepropriétaire
Plage d'utilisation50-60
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
MatériauxSS304

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Un RTA qui surprend

A l’ouverture de la boite, on est clairement surpris. On trouve le R Tank, un paquet de feuilles de mesh, un paquet de feuilles de coton, un outil, un réservoir bulle de remplacement, un set de joints et de vis. Deux manuels sont également fournis : un manuel classique sur l’atomiseur et un développant le montage de l’atomiseur en trois étapes. Une boite bien fournie donc.

Le R Tank est surmonté d’un drip tip 510 qui vient se poser sur un top cap dont le pourtour est décoré d’entrelacs celtiques, semblables à ceux du Dead Rabbit V2. Un quart de tour permet d’ouvrir le tank et de révéler deux haricots de remplissage Ils permettent, sans problème, de passer les embouts aiguilles des bouteilles de liquide. Sous le top cap, un système de joints assure une étanchéité impeccable.

Le réservoir en verre droit peut contenir 2 ml de liquide et met en avant le logo du Dead Rabbit cher à la marque. On voit également apparaître de larges orifices permettant au liquide d’accéder à la résistance. Juste en dessous apparaît le nom Dead Rabbit, placé au-dessus d’un large airflow situé de chaque côté de l’atomiseur.

De manière surprenante, l’un de ces deux airflows laisse apparaître, un peu en retrait, deux vis qui sont celles du plateau de montage et permettent de fixer la résistance. Un système ingénieux et discret.

C’est en ouvrant l’atomiseur que l’on se rend compte de l’étrangeté du plateau de montage. Celui-ci va permettre de glisser la résistance que l’on fabrique avant de fixer les pattes de la feuille de mesh à l’aide des vis du plateau. Une fois passée la surprise première, la cohérence de l’ensemble fait totalement sens.

Le dessous de l’atomiseur révèle un pin 510 classique qui permet une adaptabilité à l’ensemble des box du marché. Sa largeur de 25,5 mm vient renforcer cette adaptabilité.

La boite contient des feuilles de mesh en kanthal qui sont celles de la marque. Elles offrent une plage de puissance allant de 50 à 60 watts et sont pour le moment le seul type de consommable disponible pour le R Tank, en combinaison avec les feuilles de coton associées.

L’ensemble est réalisé avec la qualité à laquelle Hellvape nous a habitué. Les joints sont résistants et l’usinage est impeccable.

Mais qui séduit par sa simplicité

Le gros atout, mais également la grosse surprise, de ce RTA réside dans son montage finalement atypique. Car le concept même du R Tank est de vous faire créer vous-même votre consommable de clearomiseur. Le but de la marque est de faire faire des économies à l’utilisateur puisqu’ils arguent un prix de leur kit mesh et coton 75 % inférieur au prix de boites de résistances préfaites. Le concept est intéressant mais demande tout de même à l’utilisateur de faire le travail de réalisation de cette résistance.

Pour cela, l’outil fourni est de la plus grande utilité et le mode d’emploi très simple. Il suffit d’enrouler la feuille de coton sur laquelle on pose préalablement la feuille de mesh autour de l’outil, de serrer très fort. On insère ensuite les pattes de la feuille de mesh dans le plateau et on fixe le tout. Il suffit, ensuite, de couper le coton restant. Il est conseillé d’utiliser plutôt une pince coupante qu’un ciseau pour vraiment venir couper au ras du support métallique de la résistance. Une fois cela réalisé, on hydrate l’ensemble en coton de manière généreuse et la vape peut commencer.

La première utilisation donne l’impression de n’arriver à rien tant le système change de ce que l’on connaît. Néanmoins sa simplicité d’utilisation aide clairement à ce que l’utilisateur prenne vite le pli. Une fois la résistance prête à être changée il suffit de la sortir de son logement et de la remplacer par une neuve.

Le système conçu par Hellvape est à la fois simple et efficace une fois le coup de main pris. Mais il offre également un rendu très intéressant.

Un résultat impressionnant

En termes de rendu de saveur et de vapeur, le Dead Rabbit RTA propose une vape en DL légèrement restreint qui vient rehausser les saveurs. Le fonctionnement de la résistance en mesh fabriquée par le vapoteur permet d’avoir une vape lisse et uniforme, tandis que les airflows en bas permettent une arrivée d’air directe. Aucune fuite n’est à déplorer et au final le seul défaut de ce R Tank est de ne proposer qu’une seule version de sa feuille de mesh, ne permettant ainsi pas de varier les plaisirs et la puissance. La plage de  50 à 60 watts est correcte, rien à redire sur ce point, mais certains pourraient apprécier une vape mesh un peu plus restreinte.

En résumé

On aime

  • Un système de montage innovant et simple
  • Une réalisation technique impeccable
  • Des saveurs et un volume de vapeur intéressants
  • Un coût de consommables allégé
  • Un RTA à l'esthétique épurée et efficace

On n’aime pas

  • Réservoir de seulement 2 ml avec le pyrex droit

Conclusion

4,8 /5

Ce Dead Rabbit R Tank est une excellente surprise que l’on attendait pas. Hellvape propose un système réellement innovant, avec un rendu des saveurs vraiment intéressant. Reste à savoir si ce type de RTA va prendre sur le marché européen, qui pourtant a bien besoin de système à la fois simple et efficaces tels que celui-ci.

Le Dead Rabbit R Tank en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.