Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Cuboid Lite + Exceed D22 Kit – Joyetech

Test : Cuboid Lite + Exceed D22 Kit – Joyetech

  • Par , le 23/10/2017 à 14h35
    Annonce

Sorti au mois d’août dans l’indifférence générale, le kit Cuboid Lite de Joyetech est livré avec le clearomiseur Exceed D22. Ce petit kit ne présente pas de nouveauté particulière. Pourtant, la Cuboid Lite avec sa batterie intégrée de 3 000 mAh s’est révélée très séduisante…

2 ml extensible à 3,5

Comme pour la majorité des kits, tout est inclus dans la boîte avec quelques pièces en supplément de la box et du clearomiseur : un câble USB pour la Cuboid Lite, et des joints, un deuxième réservoir de taille différente, un rehausseur de cheminée et une deuxième résistance pour l’Exceed. On a aussi un manuel pour la box et un 2pour le clearomiseur, avec une section en français.

À noter qu’il est possible d’acquérir la Cuboid Lite seule, mais la différence de prix avec le kit étant de quelques euros, autant en profiter.

L’Exceed, un clearomiseur qui sait s’adapter

Clearomiseur Exceed D22 de Joyetech

Pour changer un peu, commençons cette revue par l’Exceed. D’un diamètre de 22 mm, sa contenance est de 2 ml, TPD oblige. Mais l’Exceed sait s’adapter, et pour ceux qui le souhaite, il est possible de le passer en 3,5 ml grâce un petit rehausseur à placer au sommet de la résistance. Il faut aussi installer le 2réservoir fourni, légèrement plus grand.

L’Exceed sait s’adapter en contenance, mais également à votre façon de vaper. Deux utilisations sont possibles :

  • En inhalation indirecte, la résistance de 1,2 ohm, de couleur acier, permettra de vaper avec une puissance comprise entre 8 et 14 W. L’unique arrivée d’air de l’Exceed permet un choix d’ouverture d’un à trois trous. Le réglage sur les trois trous offre effectivement un tirage légèrement restrictif, alors qu’avec un seul trou, on a un mince filet d’air.
  • Pour l’inhalation directe, on utilisera la 2résistance de couleur or, d’une valeur de 0,5 ohm, pour une puissance allant de 20 à 35 W. Le tirage le plus aérien s’obtiendra en tournant la bague complètement, laissant apparaître un large orifice en œil de cyclope et masquant les petits trous servant pour l’inhalation indirecte. Il est possible bien sûr de régler ce flux en ramenant la bague vers les petits trous afin de le moduler, le réglage est plutôt précis. Seule ombre au tableau, en position complètement ouverte l’aspiration est assez bruyante.

Un petit détail concernant la résistance de 0,5 ohm. Sa couleur dorée permet certes de la différencier rapidement de celle de 1,2 ohm, mais elle jure complètement avec le reste du clearomiseur de couleur inox. C’est encore plus criant lorsqu’on installe le rehausseur qui est lui aussi en inox. L’ensemble fait un peu bricolage de pièce rapportée, ce qui est le cas au demeurant, mais c’est dommage pour l’esthétisme.

Il faut faire attention lorsque l’on remonte le réservoir, notamment au niveau du joint du bas. C’est un joint à dépression et il a une forme particulière : d’un côté il est lisse, et de l’autre, il possède une rainure qui devra être côté réservoir. Cette particularité permet au réservoir de mieux tenir en place lorsque l’on enlève la bague de remplissage qui le maintient en place, lorsque le clearomiseur est entièrement monté.

Le remplissage de l’Exceed se fait par le haut en dévissant le top cap. C’est bien. Mais il est complètement lisse. C’est moins bien. Et si l’on n’a pas auparavant vissé la bague de remplissage à la résistance de manière ferme voir en insistant un peu, au lieu de ne dévisser que le top cap, c’est l’ensemble qui vient. C’est énervant. Mis à part ce détail, le remplissage se fera sans problème à condition de le faire avec un flacon possédant un embout fin, et encore, ce dernier ne pourra pas être inséré dans l’un des orifices tant ils sont étroits. Heureusement que la cheminée remonte un peu, ce qui évite de faire couler du liquide à l’intérieur.

Pensez également à bien fermer l’arrivée d’air avant de remplir, et, une fois le top cap remonté, à retourner le clearomiseur tête en bas avant d’ouvrir l’arrivée d’air. La résistance n’a pas un grand pouvoir de rétention et vous éviterez ainsi qu’elle ne s’engorge.

Le drip tip fourni est au format 510, échangeable avec n’importe quel autre de ce format, mais il est plutôt prévu pour l’inhalation indirecte. Sa longueur est bonne, surtout que le top cap forme un dôme, mais son diamètre intérieur comme extérieur est un peu petit. Pour l’inhalation indirecte il conviendra sûrement, mais pour l’inhalation directe il faudra en prévoir probablement un autre.

Une vape agréable

Résistances de l'Exceed D22 de Joyetech

L’Exceed produit une vape avec de bonnes saveurs. On reconnaît aisément les différents arômes, la vape est douce et agréable. La vapeur générée est tout à fait correcte, suffisante en tout cas pour se faire remarquer avec la résistance de 0,5 ohm, mais un peu moins avec celle de 1,2 ohm, ce qui est tout à fait normal. Leur capillarité ne pose aucun souci. Du moins avec un liquide en 60 % de VG, je n’ai pas eu de problème particulier.

Pour conclure sur ce clearomiseur, l’Exceed fonctionne bien et même s’il ne présente pas d’innovation, il possède de bonnes finitions. Dommage que son revêtement soit en simple inox et non pas avec une finition brossée comme pour la Cuboid. Dans un kit, c’est mieux si tous les éléments sont raccords. Concernant son utilisation, on est très loin du  catastrophique Cubis 2, les résistances EX de l’Exceed sont incomparables avec la série des ProC-BF du Cubis 2. Son gros point fort sera de pouvoir convenir aussi bien pour l’inhalation directe qu’indirecte, ce qui est plutôt rare pour un clearomiseur.

Revue technique

Caractéristiques essentielles de la Cuboid Lite de Joyetech

  • Hauteur : 67 mm
  • Largeur : 41 mm
  • Épaisseur : 26 mm
  • Poids : 143 g
  • Puissance : 1 à 80 W
  • Ampérage de sortie maximum : 30 A
  • Batterie : intégrée de 3 000 mAh
  • Rechargeable par le port micro USB à 2 A
  • Mise à jour du chipset : oui
  • Plage de résistance : de 0,1 à 3,5 ohms en mode puissance, et de 0,05 à 1,5 ohm en mode TC
  • Modes de vape : puissance, contrôle de température en Ni200, titane et inox, mode TCR avec trois mémoires, bypass et passthrough
  • Preheat : oui
  • Compteur de bouffées : oui
  • Contrôle de température : de 100° à 315°C
  • Écran couleur de 1,45 pouce – surface d’affichage de 22 mm × 30 mm
  • Connectique : pin 510 en laiton monté sur ressort
  • Coloris :  silver, black, red, yellow et purple

Caractéristiques essentielles du clearomiseur Exceed D22

  • Hauteur : 41,6 mm en 2 ml / 48,9 mm en 3,5 ml
  • Diamètre : 22 mm
  • Contenance du réservoir : 2 ml / 3,5 ml
  • Connexion : non réglable
  • Poids : 37 g en version 2 ml
  • Type de résistance : série EX
  • Airflow : en bas et réglable avec butée
  • Drip tip : 510
  • Remplissage : par le haut avec démontage du top cap
  • Couleurs disponibles : silver, black, red, yellow et purple

La boîte contient

  • Une box Cuboid Lite
  • Un clearomiseur Exceed D22 monté en version 2 ml
  • Deux résistances EX en 0,5 ohm et 1,2 ohm dont une préinstallée
  • Un réservoir pour la modification en version 3,5 ml
  • Un rehausseur de cheminée pour la modification en version 3,5 ml
  • Un sachet de joints
  • Un câble USB
  • Un manuel d’utilisation pour la Cuboid et un autre pour l’Exceed avec une section en français
  • Une carte de précaution d’usage pour l’installation de la résistance
  • Un certificat de garantie

Que reste-t-il aux grandes ?

Comment ne pas avoir le sourire lorsque l’on tient dans la main cette petite box ? Bien que subjectif, je suis tout de suite tombé sous le charme de ses dimensions réduites, de son traitement type aluminium brossé, de ses deux grandes façades avant et arrière entièrement noires, ou encore de son poids juste comme il faut, laissant à penser qu’elle sera assez solide et pas trop lourde pour que l’on puisse l’emmener partout.

En détail, je vais commencer par sa barre de feu juste parfaite. La pression peut se faire à partir d’un quart du bas jusqu’en haut, et le clic se montre à la fois ferme et souple, tout en restant relativement silencieux. Il ne bouge pas d’un poil, dépasse légèrement du côté pour être utilisé sans qu’on le cherche, un plaisir à l’utilisation.

À l’opposé, on trouve le port micro USB qui servira à recharger la Cuboid ou pour la mettre à jour.  Situé à la limite de la façade principale et en haut, on remarquera son travail d’intégration pour qu’il puisse parfaitement être raccord sans présenter d’angle vif. Son emplacement permettra une recharge box debout, ce qui n’est pas souvent le cas pour une petite box.

Sous la box, rien de particulier mis à part un petit bouton Reset, accessible avec un trombone, de façon à pouvoir réinitialiser la box en cas de problème lors de la mise à jour. On peut également voir les 6 trous de ventilation.

La partie supérieure accueille bien entendu le connecteur pour l’atomiseur. Comme pour le dessous, le métal a été travaillé de façon à offrir un embossage qui est certes juste esthétique, mais tellement plus sympa qu’une face plane. Le pin positif est monté sur ressort, et possède une course assez longue. Le diamètre idéal pour l’atomiseur sera de 22 mm comme pour l’Exceed, mais on peut pousser jusqu’à 24 mm si le petit porte-à-faux visuel qu’il y aura avec le dessus de la box ne vous pose pas de problème. Au-delà c’est encore possible, mais cela va commencer à jurer un peu.

Pin 510 de la box Cuboid Lite de Joyetech

Les deux façades principales sont recouvertes d’un Plexiglas noir. La face arrière est juste d’ordre esthétique et dans l’alignement du haut de la box, mais pour l’avant, elle ressortira légèrement et sera biseautée sur son pourtour, de façon à accueillir un très bel écran couleur de 1,45 pouce ainsi que le bouton + et -. L’écran n’est pas tactile, contrairement à ce qu’annoncent certaines boutiques, mais on s’en moque, car le principal est qu’il soit bien lisible, ce qui est le cas. En-dessous, se trouve le bouton + et – qui ne présente pas non plus le moindre jeu. Le clic est également aussi agréable que silencieux, et il ressort de la façade juste ce qu’il faut pour l’utiliser du plat du doigt.

Comme sur l’ensemble des box de Joyetech, ces deux façades ainsi que le bouton + et -, sont protégés par des films de protection transparents. Il n’est pas obligatoire de les enlever pour utiliser la box, mais je déteste voir ces protections qui ternissent un peu ce qu’elles protègent. Si tout se passe bien, cela devrait vous occuper un petit quart d’heure, car pour y arriver, il faudra faire preuve de patience. Une vraie plaie à enlever, je n’ai jamais autant galéré, mais le résultat en vaut la peine et la Cuboid Lite est bien plus jolie comme ça.

Cette petite Cuboid Lite est esthétiquement et qualitativement une vraie réussite. Rien ne bouge, les finitions sont soignées, les matériaux agréables au touché et à la vue, les jointures sont parfaites, toute la partie métallique qui entoure la box est constituée d’une seule pièce sans raccord et il n’y a pas une seule vis de visible. C’est une des box de grande série la mieux finie que j’ai pu avoir entre les mains, Joyetech a vraiment assuré.

Un affichage clair et bien lisible

Ecran de la Cuboid Lite de Joyetech

Son large écran couleur permet d’afficher les informations de façon très lisible. L’écran est bien lumineux et possède une bonne résolution. Sa lecture est possible en extérieur, mais devient un peu plus difficile en plein soleil.

La puissance, ou la température en mode TC, est indiquée au milieu de l’écran en caractères larges. Juste en-dessous, s’affiche le mode de vape sélectionné. À noter cependant que pour le mode puissance, les dixièmes apparaissent, en tout petit à la place du symbole W, uniquement lorsque vous changez de valeur pour disparaître aussitôt. De ce fait, on ne sait jamais si l’on est à la puissance x.1 ou à x.9, ce qui n’est pas du tout la même chose lorsque l’on vape à 10 W.

Autour de cette information se trouvent deux cercles. Le cercle l’extérieur indique le niveau de charge de la batterie, information doublée avec l’icône de la batterie juste en dessous des cercles. Lorsque la charge arrive à environ un quart restant, ces informations changent de couleur pour passer en rouge. Ce cercle n’est pas aussi précis qu’un affichage numérique, mais il permet néanmoins d’avoir une estimation assez juste de la charge restante. Le deuxième cercle à l’intérieur indique pour sa part la puissance ou la température. Plus on augmente la puissance ou la température, plus il s’agrandit vers la droite. Ces cercles sont plus esthétiques qu’informatif, la valeur numérique étant quand même plus précise. 

En-dessous, on trouve la tension (remplacée par la puissance en mode TC ou lorsque l’on choisit d’afficher l’horloge), la valeur de la résistance et l’ampérage de sortie qui malheureusement, ne reste pas affichée après avoir vapoté mais uniquement en cours d’utilisation. On peut remplacer cette info par le nombre de bouffées ou le temps total d’utilisation depuis la dernière remise à zéro.

Deux autres icônes peuvent également apparaître à l’écran. En haut à gauche, un petit smiley indique que l’option “suivi nicotinique” est enclenché, et en haut à droite, une icône symbolisant la lettre P dans un cercle indiquera que le preheat est sélectionné. Je reviendrais plus tard sur ces options.

La Cuboid Lite permet également d’avoir une horloge en temps réel d’affichée. Il est possible de l’avoir en permanence, uniquement lorsque la box est en veille en choisissant également le temps qu’elle demeurera affichée. Elle peut être affichée en numérique lorsque l’on utilise la box, mais uniquement en analogique pendant la veille. Cette option peut être utile pour certains d’entre vous, mais en mode veille, sachez que cela aura une incidence assez significative sur l’autonomie générale.

Un chipset complet avec des options originales

Joyetech maîtrise parfaitement cette partie depuis longtemps, pas étonnant de constater qu’il ne manque rien. Tous les modes de vape sont présents : le mode puissance, contrôle de la température avec tous les fils, le mode TCR avec trois mémoires de disponible, mais également les modes bypass et passthrough.

Pour le mode TC ou TCR, trois choses à retenir :

  • En choisissant l’inox, le mode préétabli est calibré pour l’inox 316
  • Le mode TC ne supporte qu’au maximum une résistance de 1,5 ohm. La box repassera automatiquement en mode puissance avec une résistance supérieure.
  • Si la box détecte une résistance en Kanthal alors que vous êtes en TC, elle repassera toute seule en mode puissance avec une valeur de 10 W. Une option bien sympa pour éviter un problème lorsque l’on change d’atomiseur, mais qu’on oublie de changer de réglage.

La fonction preheat est également présente. Cependant, ce preheat fait partie de ceux que je trouve mal faits : on indique la puissance voulue et sa durée. Et si on change d’atomiseur ? Et bien il faut refaire les réglages. À moins que je sois dans l’erreur, je ne vois pas l’intérêt d’un tel système, préférant plutôt celui qu’on trouve par exemple chez iJoy où l’on indique un pourcentage de puissance avec une durée, et qui prend pour base la puissance que vous avez choisie.

On peut aussi varier la durée d’affichage de l’écran de veille, passer en mode furtif, verrouiller le bouton + et – et inverser le sens d’affichage de l’écran.

La Cuboid Lite propose quelques options peu communes, à activer ou pas :

  • Le suivi nicotinique. Cette option permet de contrôler son apport en nicotine en indiquant le taux présent dans votre e-liquide. Un petit smiley s’affiche en haut à gauche, et au fur et à mesure que vous vapez, lorsque le taux arrive à certain pourcentage dans une certaine plage de temps, il commence à faire la grimace. Évidemment, on ne sait pas de quel pourcentage il s’agit, ni sur quelle durée d’utilisation il se base, et tout comme Vap’Ed dans son test sur l’Ekee 80W, je doute de l’efficacité du procédé et de la pertinence de cette information.
  • La durée maximale de bouffée. Si vous avez besoin de limiter la durée de chaque bouffée, cette option permet de choisir entre 5 et 15 secondes d’utilisation en continu. Si lors d’une bouffée vous arrivez au temps prédéfini, la box s’éteint automatiquement. J’avoue cependant ne pas trop voir l’intérêt de cette possibilité, mais pourquoi pas.
  • La limite de puissance. Nettement plus intéressante, cette option permet de limiter la puissance en fonction de la résistance en place. Trois plages de valeur de résistance peuvent être ainsi définies : de 0,1~0,45 ohm, de 0,46~0,95 ohm et de 0,96~3,5 ohm. Pour chaque plage, il est possible d’indiquer la puissance maximum que la box ne devra pas dépasser, protégeant ainsi la résistance d’une valeur trop élevée qui pourrait l’endommager. Vraiment très bien cette option !

Comme pour toutes box, les protections contre les courts-circuits et autres phénomènes fâcheux sont présentes. Il y a également une protection supplémentaire pendant la recharge qui permet d’arrêter le rechargement si la batterie dépasse 50°C. De même, si au commencement de la charge la température de la batterie est supérieure à 45°C ou inférieure à 5°C, la recharge ne se fera pas. Cette protection est désactivable (menu ENU).

La Cuboid Lite peut être rechargée avec une intensité de 2 A au maximum. Lorsque la batterie est complètement déchargée, il faut compter environ 1h15 pour qu’elle soit entièrement chargée, ce qui est plutôt rapide.

Un dernier petit point sympa : lors de l’allumage par 5 clics, la box est immédiatement disponible sans qu’elle ne passe par une phase de chargement pour afficher un logo ou autres informations. C’est plutôt bien vu.

En résumé

On aime

  • Son excellente finition
  • Son bel écran couleur
  • Son bouton de feu sous forme de barre
  • Son design et son poids pour une utilisation en nomade
  • Sa batterie de 3 000 mAh
  • Sa recharge en 2 A
  • Son chipset très complet
  • L’homogénéité du kit

On n’aime pas

  • L’affichage de la puissance qui n’indique pas les dixièmes
  • Les résistances qui parfois ont tendance à un peu s’engorger

Conclusion

Notre note : 5/5. Joyetech nous livre ici un petit kit vraiment extra. L’Exceed D22 n’est probablement pas le clearomiseur de l’année, mais il demeure très bon et procure une vape agréable et un bon rendu des saveurs. La Cuboid Lite est pour sa part une petite box parfaite aux finitions soignées, agrémentée d’un bel écran et d’un chipset au top. Sa batterie de 3 000 mAh jumelée à ses dimensions compactes et son poids mini peut vous accompagner dans tous vos déplacements. On ne ne peut que vous la conseiller.

Le Cuboid Lite Kit de Joyetech en images

Prix moyen du Cuboid Lite Kit

Nous suivons en continue le tarif moyen du Cuboid Lite Kit sur une vingtaine de grands magasins en ligne. Cette semaine le prix moyen constaté est de 63,22 euros. Sur les 30 derniers jours la variation moyenne du Cuboid Lite Kit est de : -3,90 %

Évolution du prix moyen du Cuboid Lite Kit

Les derniers articles sur Joyetech

Test : RunAbout – Joyetech

  • Publié le 19/10/2018

Le RunAbout de Joyetech est un pod robuste et ergonomique. Il brille par son rendu des saveurs mais pêche par son manque de hit.

Test : eGo AIO Mansion – Joyetech

  • Publié le 8/10/2018

Joyetech propose avec l’eGo AIO Mansion un kit au design agréable qui offre une vape des plus satisfaisantes, malgré quelques petits défauts agaçants.

Test : kit Ultex T80 / Cubis Max – Joyetech

  • Publié le 26/09/2018

Le kit Ultex T80 & Cubis Max de Joyetech est vraiment innovant et apporte un réel progrès dans la conception des résistances en particulier. Une excellente surprise.

Annonce

Name of Reviewed Item: Cuboid Lite Kit Joyetech Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/10/VIGNETTE.jpg Review Author:Review Date: