Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Crown 3 – Uwell

Test : Crown 3 – Uwell

  • Par , le 5/09/2019 à 16h00
    Annonce

Uwell met à jour son clearomiseur Crown 3 utilisant des résistances traditionnelles conçu pour une bonne production de vapeur et une restitution de saveur correcte. Une façon de faire oublier l’échec du Crown 2 au plus vite…

Des améliorations esthétiques

Sur le Crown 3, la marque a décidé de reprendre les bases du design de la version 2 tout à l’améliorant. Elle y met son logo sur la chambre d’air qui est plus imposante sur sa base et ajoute des couleurs sur le drip tip tout en restant sur une conception classique.

L’épaisseur supplémentaire sur la base de la chambre d’air permet au liquide de mieux circuler et simplifie l’insertion des résistances.

9

Elle garde son système de verrouillage qui permet de sécuriser le Pyrex, cependant il faut penser à garder la clé métallique en forme de couronne afin de pouvoir le changer.

Un classique donc pour la marque qui ne cherche pas réellement à innover ici mais surtout à se rattraper après son échec sur le Crown 2.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur62.7 mm
Contenance5 ml
Poids61 g
Remplissagepar le haut
Résistances0,25 et 0,5 ohm
Plage d'utilisation70 à 90 W
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Outil
  • Mode d'emploi
  • Goodies

Des résistances traditionnelles ?

2

Le Crown 3 est fourni avec deux résistances en inox composées d’un simple fil résistif traditionnel en spirale, ce qui n’est pas surprenant vu qu’il est sorti en 2017. Cependant, tout comme sa dernière version le Crown 4, il existe des résistances en mesh.

Mais chez Uwell ces résistances ne sont pas un standard, c’est une option. Si les résistances de la version précédente sont un échec à cause d’un goût de brûlé parasite, celles de cette nouvelle version fonctionne sans mauvaises surprises.

3

Ces résistances ont des plages de puissances élevées et bien évaluées, 70 W environ pour avoir un rendu de saveur correct. Le Crown 3 ne surprend pas mais se place uniquement comme concurrent direct au TFV8 de chez Smok. Un léger gain sur les saveurs en comparaison, cependant il ne fait pas concurrence aux clearomiseurs en mesh à ce niveau.

Il est difficile de revenir sur les résistances traditionnelles d’un clearomiseur après avoir testé des résistances de qualité en mesh. Le mesh n’est pas une option mais une évolution sur ce type de matériel.

Traditionnelles ? Pas totalement...

7

Si à l’intérieur les résistances sont très classiques, sur l’extérieur Uwell fait un effort pour faciliter leur insertion : du plug. Plus besoin de dévisser ou de visser ces résistances, il suffit de pousser ou tirer pour les insérer ou les retirer. Un effort qui mérite d’être souligné car depuis de sa création, ce système n’est pas le plus répandu sur le marché.

4

Les finitions sont globalement propres et soignées, le clearomiseur est pratique à utiliser et même si la restitution des saveurs n’est pas impressionnante, elle permet tout de même d’oublier les mauvaises performances de la version précédente.

10

L’arrivée d’air située sur le bas permet une bonne production de vapeur et elle est très facilement ajustable. Cependant, si une légère restriction est possible pour améliorer les saveurs et avoir une vapeur un peu plus dense, une trop grosse restriction crée un sifflement désagréable.

6

Enfin pour son système de remplissage situé sur la partie haute, Uwell opte pour le système le plus classique : dévisser entièrement. Le pas de vis est bien usiné et les trous pour le remplissage sont de taille moyenne.

La marque a tout de même choisi d’en mettre deux ce qui permet à l’air de s’évacuer facilement sans créer une formation de bulles d’air désagréable.

En résumé

On aime

  • La qualité de fabrication et les finitions
  • La conception et le design amélioré
  • Les résistances en plug pour une insertion simple
  • Le mécanisme pour verrouiller le Pyrex
  • Bonne production de vapeur et résistances bien évaluées

On n’aime pas

  • Les saveurs en dessous d'une résistance en mesh
  • La résistance mesh en option
  • L'arrivée d'air qui siffle lorsqu'elle est restreinte

Conclusion

3,6 /5

Le Crown 3 de Uwell se place comme concurrent direct du TFV8 de l'époque, en apportant un léger gain sur les saveurs par rapport à celui-ci, et permet à la marque de se rattraper après les mauvaises critiques du Crown 2. Sa conception reste classique, tout en étant très soignée. Cependant la marque aurait pu séduire davantage en incluant la résistance en mesh dans le packaging plutôt que de la proposer en option.

Le Crown 3 en images