Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Converter Box Mod – Ambition Mods

Test : Converter Box Mod – Ambition Mods

  • Par , le 8/06/2021 à 10h07
    Annonce
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Juste par curiosité, vous êtes plutôt tube ou plutôt mod ? Et vous privilégiez plutôt l’autonomie d’une 18650 ou la compacité des 18350 ? Ambition Mods, qui pour le coup porte mieux que jamais son nom, présente avec le Converter, une solution élégante à ces dilemmes existentiels. C’est un tube ou un mod, en 18650 ou 18350, modulable et convertible à volonté. Et en plus, il le fait bien.

Un mod en tube(s)

Avec le Converter Box Mod, Ambition Mods fait le pari ambitieux de la polyvalence. Proposer un mod convertible en tube avec le choix du format d’accu n’est pas en soi particulièrement difficile. Le faire tout en maintenant une utilisation agréable dans chaque configuration est nettement plus compliqué. Ajouter à cela une finition de qualité tout en maintenant un prix raisonnable place cette fois la barre bien au-dessus de la moyenne.

Caractéristiques techniques

Dimensions74 x 23 mm
Poids160 g
Format d'accus18650/18350
ChargeExterne
Puissance maximale50
Diamètre max. de l'atomiseur23
Modes disponiblesWatts, Contrôle température, Bypass

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Mode d'emploi

Un mod en tubes

En ouvrant la boîte du Converter, on trouve un mod composé de deux tubes.

Un premier long, qui héberge une batterie 18650 qu’on insère pôle positif en premier en dévissant le bouchon tout en haut. Le filetage est assez rapide, mais il faut tout de même trois tours et demi pour le retirer.  Les doigts ont une bonne prise, mais il vaut mieux ne pas avoir de très grandes mains, les encoches étant assez étroites. Rassurez-vous, dans le cas contraire, on y arrive tout de même, mais avec un peu plus de difficulté et, au pire, un ou deux jurons.

Ce tube est en deux parties. Une base et une extension qu’on peut retirer pour passer en configuration 18350. Le mod est alors plus compact, tout en fonctionnant de la même manière. Un avantage si on utilise un dripper ou un atomiseur court en particulier. La différence de longueur entre les deux tubes est de 34 mm, et il est préférable que le drip tip dépasse de l’ensemble pour une utilisation agréable. Ou plus précisément pour ne pas devoir se coller tout le mod dans le bec pour prendre une bouffée, ce qui globalement rentre dans la catégorie pas pratique pour l’homo sapiens standard.

Une fois la batterie en place, tout se passe sur le second tube, le plus court. Il abrite la connexion 510 de l’atomiseur, l’électronique, et se pare du bouton de déclenchement et du petit écran qui indique les paramètres de vape et le niveau de la batterie. Pas de bouton de réglage, on en reparle plus tard à propos des menus.

Les finitions de l’ensemble sont très satisfaisantes. Les assemblages sont propres, le bouton n’a pas de jeu dans son logement, les filetages sont agréables. Petit détail d’ergonomie, le bouton de déclenchement peut être placé d’un côté ou de l’autre selon la main utilisée pour vaper. On ne peut pas le placer au milieu sous peine de masquer l’écran, bien que cela permettrait une utilisation ambidextre.

 

Un mod en tube

Passer en configuration tube est facile mais requiert un petit tournevis pour défaire la partie électronique-connexion de la base. On la visse ensuite sur le tube de la batterie, avec ou sans extension selon le format d’accu utilisé.

Par rapport à un tube méca, l’électronique apporte son lot d’avantages mais rallonge forcément le mod. On ne peut pas tout avoir non plus, mais l’encombrement reste raisonnable. Le tube reste également fin, ce qui n’est pas le cas avec les tubes courts qui ont la partie électronique sur leur longueur.

C’est bien entendu en 18350 qu’il est le plus compact, avec toutefois une autonomie plus réduite qu’en 18650. Pensez également à tenir compte de la moindre puissance disponible avec ce type d’accus, leur courant de décharge maximal ne dépassant pas les 10 A quel que soit le modèle.  

Une électronique éprouvée

L’électronique du Converter Box Mod est de toute évidence reprise de celle du Mod 101 de Ehpro. L’écran est très proche de la version 18650 tout en ayant des caractères plus fins, tandis que les menus sont ceux des versions suivantes en 21700.

Tout se passe donc avec la manipulation de l’unique bouton, puisque les habituels boutons de réglage sont absents. L’ergonomie reste acceptable à défaut d’être aussi intuitive.

On appuie trois fois de suite sur le bouton pour rentrer dans le menu. Un clic permet alors de faire défiler les options comme le réglage de la puissance ou le mode de vape. Les réglages se font ensuite à nouveau avec le bouton. Un clic pour augmenter la puissance par exemple, ou deux pour inverser le sens du réglage et la diminuer avec les clics suivants.

Vous étiez prévenu(e), on a connu plus intuitif mais on s’y fait rapidement et, au final, cela fonctionne très bien. Autre bonne nouvelle, cette électronique est performante et procure une vape précise et des plus agréables. La gestion de la batterie est elle aussi irréprochable.

En résumé

On aime

  • Les finitions et la qualité de réalisation
  • La modulatité box / tube
  • L'option 18650 ou 18350
  • La qualité de vape
  • Le style en configuration box

On n’aime pas

  • Les menus moins intuitifs sans les boutons de réglage

Conclusion

4,6 /5

Le Converter Box Mod d'Ambition Mods est une réussite. Il propose une qualité de réalisation soignée, un design séduisant, et une grande modularité tant pour sa configuration que pour le choix de l'accu utilisé. Cerise sur le gâteau, la vape est agréable et la batterie bien gérée. On peut certes lui reprocher des menus moins intuitifs avec un seul bouton, mais on s'y habitue rapidement. Un choix qui sort des sentiers battus, on adore ou on déteste, mais il est homogène dans son originalité et performant à la vape.

Le Converter Box Mod en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.