Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Bishop MTL RTA – Ambition Mods

Test : Bishop MTL RTA – Ambition Mods

  • Par , le 13/04/2021 à 16h11
    Annonce
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape

Le Bishop MTL RTA d’Ambition Mods est un atomiseur réalisé en collaboration avec The Vaping Gentlemen Club. Il est dédié à l’inhalation indirecte. Cet atomiseur surprend par certains de ses aspects old school mais aussi par la qualité de sa vape. Découverte d’un ovni dans la planète MTL.

Atomiseur étonnant

Le Bishop MTL RTA est étonnant par sa construction. C’est un atomiseur sans compromis. Soit on l’apprécie de suite pour ses qualités de vape et sa capacité à restituer les saveurs, soit on le déteste pour ses aspects peu pratiques et sa construction old school. Dans la vape MTL, les objets simples sont souvent les meilleurs. Mais en 2021, ne peut-on pas faire simple et pratique ? Dans tous les cas, le Bishop MTL RTA ne laisse pas indifférent.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur50
Contenance4 ml
Poids38 g
Remplissagepar le dessous
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable, verre

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Construction à l'ancienne

Première surprise et pas des moindres sur le Bishop MTL RTA, le top cap. Visuellement, il est bien réalisé. Son design est sobre. Il comporte de nombreuses encoches qui laissent immédiatement penser que, pour le dévisser, la manœuvre est des plus simples. Perdu !
Le top cap ne se dévisse pas de la cheminée sur laquelle il est monté. Cette partie fixe a un impact sur le remplissage, nous y reviendrons. Le drip tip est au format 510 assez long et fin. Son format standard permet un remplacement par n’importe quel modèle classique. Son contact sur les lèvres est plutôt agréable, bien que nous lui préférons un modèle un peu plus court en longueur pour un meilleur rendu aromatique.

Sous le Bishop MTL RTA, on trouve classiquement un numéro de série et le nom de l’atomiseur gravé. C’est propre et net. La connectique 510 dépasse suffisamment pour envisager l’utilisation sur un mod méca hybride. Ce qui interpelle, c’est la forme hexagonale du plateau de montage qui est emboitée dans la base de l’atomiseur.

C’est là, toute l’originalité de ce RTA. Le deck est juste enfiché dans le reste de l’atomiseur. Il est maintenu par des joints. Aucune bague qui se visse ne vient renforcer la tenue. C’est à la fois un point positif et un point négatif. L’accès au montage et au coton est particulièrement facile. En tirant sur la partie supérieure du Bishop MTL RTA, on peut inspecter en un clin d’œil l’état de son coil. C’est vraiment pratique au quotidien.  Par contre, en situation nomade ou de transport, cet accessibilité peut s’avérer bien plus gênante. Le réservoir tient bien sur la base, mais une fois placé dans un sac ou une poche, le tank a vite fait de se désolidariser de sa base. On a déjà vu plus pratique et plus sûr.

Le top cap est, comme nous l’avons indiqué fixe. Le remplissage se fait par le dessous, atomiseur drip tip vers le bas. Avec son réservoir de 4 ml, la contenance est très correcte pour un atomiseur de 22 mm dédié à l’inhalation indirecte. La phase de remplissage n’a rien de compliquée mais une fois encore, il y a de nos jours plus simple et confortable comme système.

 

Deux arrivées d’air refroidissent la résistance. Elles sont placées en vis-à-vis à la base de l’atomiseur. Adieu, la bague rotative qui laisse apparaitre de petits trous de ventilation. Ici, le réglage se fait via deux inserts percés à différents diamètre. La seule possibilité de faire varier le flux est de changer l’insert. Cela peut surprendre d’être limité à deux ouvertures définies par un diamètre mais dans les faits, il n’est pas nécessaire d’avoir plus de possibilités de réglage. Le Bishop MTL RTA fait superbement bien le job.

Superbe MTL

Le Bishop MTL RTA est fourni avec 3 paires d’inserts percés à différents diamètres. La plus petite paire est percée en 0,8 mm, puis 1 mm et enfin 1,2 mm. Un insert supplémentaire totalement fermé permet de réduire encore un peu plus l’apport d’air sur le coil en ne laissant plus qu’une seule ouverture sur les deux disponibles.

La mise en place des inserts d’arrivée d’air est assez simple. Il faut retirer la partie supérieure de l’atomiseur pour accéder à la chambre d’atomisation. En poussant l’insert par l’intérieur de l’atomiseur, ce dernier sort facilement. Une fois en place, il ne bouge pas et tient parfaitement grâce aux deux joints qui le maintiennent. Bien sûr cette étape est à l’image de l’atomiseur, un peu datée, et on se retrouve vite avec quelques gouttes de liquide sur les doigts. Mais sur un atomiseur MTL, lorsque l’on a trouvé son réglage idéal, on change rarement ses arrivées d’air. Deux minuscules trous, en partie supérieure transfèrent le liquide du réservoir directement sur le coton. Ils sont tout petits mais parfaitement calibrés pour bien hydrater la fibre.

Le plateau peut surprendre. Hormis les deux posts, on trouve deux gorges et deux orifices. Les gorges permettent d’une part de placer idéalement sa résistance mais surtout de bien positionner son coton. Lors du cotonnage, on veille à couper l’excédent à la limite extérieure de ces gorges. Cela peut paraitre peu mais c’est bien assez. Les deux orifices permettent, quant à eux de contenir un excès de liquide qui vient à couler sur le coton. Dans les faits, ce système fonctionne parfaitement. Tout au long de nos tests, nous n’avons jamais constaté ni de suintement, ni de fuite, ni d’engorgement en liquide.

Les posts sont classiques et demandent de l’attention. Les pôles ne sont pas équipés de butées permettant au fil résistif de rester en place. Avec un microcoil, cela ne pose pas de difficulté particulière mais avec un coil plus complexe, les pattes de la résistance ont tendance à glisser de leur emplacement. Il faut donc veiller à ne pas placer un coil trop gros sous peine de passer un certain temps pour réussir son montage. Malgré tout, nous avons associer notre exemplaire à un micro fused en 2,5 mm de diamètre sans difficulté. L’idéal est une résistance de 2,5 ou 2 mm de diamètre pas plus. Au-delà, se pose la difficulté de l’apport de liquide sur le coton. Un coil de 3 mm demande plus de coton dans son diamètre intérieur et donc plus de liquide qui vient l’hydrater qu’une résistance plus petite. C’est un peu la limite, à 3 mm de diamètre on s’approche d’un manque de liquide.

Du côté de la vape, le Bishop MTL RTA est génial. Les amateurs d’inhalation indirecte ne peuvent qu’apprécier cet atomiseur. La restitution aromatique est sans faille. C’est juste, c’est précis et dense. Un vrai MTL pur et dur qui fait penser à des atomiseurs vintage. Ici, le tirage DL est à peine possible avec les deux inserts les plus ouverts….et encore, c’est symbolique. Le terrain de jeu du Bishop MTL RTA est le MTL. Le vrai, celui qui creuse les joues. 

Avec le plus petit insert et l’autre totalement fermé, c’est un tirage ultra serré pour une vape très douce à basse puissance. Avec différents montages, nous avons obtenu de meilleurs résultats avec les inserts à 1 mm d’ouverture pour une vape dans les 18 W. Alors oui, le Bishop MTL RTA n’est pas le plus pratique. Il n’est probablement pas à conseiller aux débutants du reconstructible par ses aspects trop “rétro”. Son remplissage est simple mais oblige à le démonter. Son plateau de montage n’est surement pas le mieux verrouillé sur l’atomiseur. Mais ses qualités de vape et finalement l’accès à tout moment à son coil et à son coton le rendent très appréciable.

C’est un atomiseur silencieux qui procure une vape douce mais chargée en arômes. Les minuscules trous d’arrivée de liquide font parfaitement leur office, le coton est toujours bien hydraté et même en enchainant les bouffées, nous n’avons jamais observé de signes annonciateurs d’un dry hit. Le Bishop MTL RTA n’est pas le plus pratique mais dans la vape qu’il procure, il excelle.

En résumé

On aime

  • Qualité d'usinage
  • Superbes saveurs
  • Vrai MTL
  • Nombreuses possibilités d'airflow
  • Contenance

On n’aime pas

  • Remplissage par le bas
  • Top cap fixe

Conclusion

4,2 /5

Le Bishop MTL RTA d'Ambition Mods est un excellent atomiseur de 22 mm de diamètre et de 4 ml de contenance. C'est un champion dans la vape MTL qui délivre d'excellentes saveurs à petite puissance. Il n'est pas très pratique, pas très simple à aborder, mais ses qualités dans la restitution des saveurs font presque oublier tous ses inconvénients. Un atomiseur plaisir à découvrir.

Le Bishop MTL RTA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.