Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Aston RTA – Aston Vape (Alliancetech Vapor)

Test : Aston RTA – Aston Vape (Alliancetech Vapor)

  • Par , le 8/06/2020 à 17h03
    Annonce

Fort du succès de l’Aston RDA, Aston Vape continue sur sa lancée avec un atomiseur de 24 mm simple coil, l’Aston RTA. Toujours aussi bien pensé et fabriqué, c’est le produit idéal pour une vape en inhalation directe très restreinte. Les performances de cet atomiseur vont séduire de nombreux vapoteurs appréciant les saveurs en-dessous de 50 watts.

L'atomiseur pour le DL restreint

L’Aston RTA est un atomiseur de 24 mm dédié à l’inhalation directe restreinte. Il s’exprime merveilleusement bien sur une plage située entre 25 à 50 W. Les saveurs sont au rendez-vous tout comme la qualité de fabrication du produit. Un produit presque haut de gamme dans un tarif maîtrisé.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur30 mm
Contenance2,4 ml
Poids60 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable, verre, PSU

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil

Impeccable

Sous l’atomiseur, la connectique 510 dépasse peu mais autorise tout de même une utilisation sur mod hybride. L’Aston est numéroté. Toutes les gravures sont impeccables.

L’atomiseur est livré avec un réservoir en verre et un second en matière plastique légèrement opaque, plus résistant que le Pyrex mais plus sensible aux liquides fortement aromatisés.

Hormis un petit décroché, le haut du top cap est plat. Le drip tip est au format 510 et peut être remplacé par n’importe quel drip tip standard. Son contact sur les lèvres est agréable et assez long pour refroidir légèrement la vapeur.

La chambre d’atomisation est petite et plate sur sa partie supérieure. Cette petitesse offre une concentration de saveurs importante. Le coil est proche de la cheminée et offre un rendu immédiat et concentré de saveurs. L’usinage est impeccable, aucune faute n’est à signaler. Les joints sont de bonne facture et font parfaitement leur office, sans relâchement, ni tenue excessive.

Pour remplir l’atomiseur, il faut dévisser le top cap. Il est finement texturé pour en faciliter la préhension et malgré une faible hauteur, le dévissage est aisé. Deux ouvertures en forme de haricot autorisent l’emploi de n’importe quel embout de flacon. C’est un bon point.

Le démontage et le remontage de l’Aston sont simples. Quelques pièces se vissent les unes sur les autres sans défaut. On peut distinguer le pôle positif du plateau de montage qui vient à refroidir la résistance par deux trous situés sous le coil.

DL restreint de choix

Au démontage, on remarque tout de suite le sérieux du fabricant. Le pôle positif est une pièce imposante. En démontant complètement l’Aston RTA, pas une trace d’usinage n’est visible, même sur les parties cachées de l’atomiseur. Le flux d’air arrive par les petits trous à la base de l’Aston pour remonter par le pôle positif. Le coil est refroidi par le dessous. On a alors le choix d’un airflow à un seul et unique trou ou, au maximum, à deux trous. L’Aston n’est pas un atomiseur pour faire d’énormes nuages à 200 watts. Ce n’est pas son terrain de jeu et après tout, tant mieux. Pour une vape directe restreinte, il est génial !

Une encoche entre les posts favorise la mise en place de la résistance. Il suffit de poser la tige de coil sur cet espace et de serrer les pattes de son coil. Rien de plus simple !

Seul petit reproche lors de la découpe des pattes de la résistance. L’espace pour couper l’excédent de fil résistif est mince. Il faut être attentif à bien couper à ras le fil qui risque de toucher la chambre d’atomisation. Or, la forme arrondie autour des posts ne facilite pas la manœuvre. En prenant son temps, cela ne pose pas de difficulté particulière mais un petit méplat à la base des vis aurait faciliter la découpe.

Le coil est immédiatement à sa place, à la bonne hauteur. Les posts sont larges, le vissage de la résistance devient un jeu d’enfant. Deux très petites arrivées de liquide de chaque côté de l’atomiseur permettent l’hydratation du coton. Une fois l’atomiseur remonté, c’est même déroutant d’observer de si petites arrivées d’e-liquide qui s’apparentent plus à un atomiseur pour de l’inhalation indirecte.

L’Aston RTA accepte sans sourciller une résistance de 3 mm de diamètre. Mais il ne faut pas se tromper. Malgré la place disponible sur le plateau de montage, cet atomiseur est destiné à être utilisé avec des résistances supérieures à 0,4 ohm. C’est d’ailleurs le conseil du fabricant. Les arrivées de liquide sont restreintes et la mise en place du coton demande du soin sans pour autant être compliquée. Trop de coton et c’est le dry hit assuré, pas assez et les fuites apparaissent directement.

À la vape, l’Aston est performant. Les saveurs sont denses, le hit bien présent. La vape obtenue est tiède à chaude si l’on monte un peu dans les watts. Les arrivées de liquide bien que petites ne fléchissent jamais. La fibre est toujours bien hydratée et le dry hit ne se fait jamais sentir. En réduisant, les arrivées d’air, la vape est encore plus restreinte et la concentration des saveurs est incroyable. On ressent toutes les nuances d’un liquide sans la moindre dégradation.

L’Aston RTA ne s’adresse pas à tous les vapoteurs. Il cible les amoureux d’une vape directe bien restreinte, qui ne vont pas au-delà de 50 watts, sauf à apprécier la vape très chaude. Entre 25 et 50 watts, on obtient une vape généreuse, chargée en saveurs appréciable à tout moment de la journée.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Excellentes saveurs
  • Consommation raisonnable
  • Rapport qualité/prix

On n’aime pas

  • Peu de place pour la découpe du coil

Conclusion

4,8 /5

L'Aston RTA d'Aston Vape est une réussite. C'est un atomiseur de 24 mm, simple coil performant qui se concentre sur une vape dense en saveurs. Facile à vivre, il est superbement bien construit, sans défaut. Destiné aux vapoteurs appréciant la vapeur tiède à chaude, l'Aston ne déçoit pas quelque soit le réglage du flux d'air. Un excellent choix pour une vape directe modérée.

Le Aston RTA en images

Les commentaires sont fermés.