Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Apro 22 V2 Kit – UD

Test : Apro 22 V2 Kit – UD

Kits #
  • Par , le 12/12/2018 à 14h00
    Annonce

Les kits subohm avec une batterie sans réglage en tube ont semble-t-il un franc succès auprès des vapoteurs. Compacts et relativement bon marché, ils séduisent les jeunes adeptes de la vape musclée. UD met à jour le kit Apro 22 en version 2, dans un style plus sobre que la concurrence, plus petit aussi, tout en offrant une capacité de 2500 mAh. Il a une bonne gueule, il vape bien, il mérite le succès !

Ça fait vraiment plaisir

Oui, ça fait vraiment plaisir quand un designer ne cherche pas à faire étalage de tous ses talents en sur-dessinant un kit. Ici, il y a une équipe design / ingénierie qui a manifestement bossé de concert pour produire un kit original, tout en restant sobre.

Les proportions sont belles, la prise en main idéale et la vape excellente pour un clearomiseur subohm. UD propose un kit sophistiqué sans ostentation et qui, j’espère, pourra s’imposer face à beaucoup de kit qui n’innovent en rien, mais en montre beaucoup.

Bref, c’est une excellente machine à vaper, qui n’est pas sans défaut, mais se sont les défauts de ses qualités, donc tout à fait acceptables quand on sait à quoi s’attendre.

Par exemple, la contenance du réservoir est de 2 ml, c’est très peu quand on vape à 50 W. Même si UD fournit un réservoir bulle de 4 ml en complément, c’est encore restreint. C’est la rançon de la compacité du kit, qui se justifie : ce n’est pas un kit pour partir toute la journée sans rien d’autre, mais un kit de complément ou de sortie. Il tiendra une soirée pendant laquelle on souhaitera avoir une petite vapoteuse discrète, qui ne prend pas de place et qui n’effraye pas le commun des mortels. En ce qui me concerne, je préfère le petit réservoir, parce que c’est ainsi que le kit est le plus harmonieux à mes yeux, quitte à avoir une fiole de liquide en réserve.

Autre défaut, c’est en fait une AIO (all in one). Mince alors ! Le haut de la batterie constitue la base de l’atomiseur. En soit, ce n’est pas un défaut, mais il n’est pas possible d’utiliser l’atomiseur sur un autre mod, ni d’utiliser un autre clearomiseur sur ce mod. Ça peut être embêtant, mais là aussi le but est autre : la hauteur du mod est réduite d’un bon centimètre et son coût de fabrication réduit lui aussi. C’est aussi ce qui permet de lui donner de belles proportions.

Le coup de maître de ce kit est ici, devant nos yeux : un magnifique bouton de mise à feu, placé au cul du mod, comme sur un mod mécanique. Il est doux, parfaitement ajusté et se manipule facilement. Ceux qui sont équipés de mods mécaniques connaissent bien la position particulière que l’on adopte pour manœuvrer un tel bouton, avec le majeur, le mod bien calé entre le pouce et l’index. C’est une position de vape qu’il faut essayer, certains adorent, j’en fais partie, d’autres préfèrent un bouton classique en façade.

Notons trois choses au passage : la prise USB, pour recharger le mod, et la LED qui indique le niveau restant de batterie sont près du bouton, à l’opposée l’une de l’autre. Et la batterie a une capacité de 2500 mAh. C’est une belle capacité, qu’il faut relativiser : avec un atomiseur à 15 W, ça ferait une elle autonomie, mais avec 50 W, elle se situe autour de 150 bouffées.

Entretien et usage facile

Sans réglage, le mod est très facile à utiliser, il en va de même pour le clearomiseur.

UD, pour le moment, propose 2 résistances, l’une en mesh, l’autre en fil, toutes les deux d’une valeur de 0,2 ohm. 

Elles se clipsent simplement dans leur logement, côté atomiseur. Il suffit ensuite de revisser celui-ci sur le mod, et c’est fini, en moins de 30 secondes, même si le réservoir est plein.

La bague de réglage du flux d’air est amovible, ce qui permet de nettoyer facilement cette partie. La bague est souple, facile à régler. Le flux d’air est aérien, mais pas totalement libre, et le réglage est progressif jusqu’à une ouverture de 1/4. Plus fermé, c’est trop fermé pour ces résistances. De son côté, le drip tip est en Delrin noir et au format 510. On peut le remplacer  par un plus joli ou plus fin en fonction de ses goûts.

Le remplissage se fait par le haut, en faisant coulisser le top cap. Les ouvertures sont trop petites pour des pipettes larges, mais tous les autres embouts passent.

Je l’ai dit, la vape est bonne avec ce kit : elle est assez aérienne (mais pas trop), puissante (mais pas trop non plus). Mais, il y a une chose curieuse. Théoriquement, une résistance de 0,2 ohm, avec un mod sans régulation devrait déboucher sur une puissance de 80 W en pleine charge, puis descendre vers 60 W, et finir en fin de charge autour de 45 W en fin de décharge. Or, pas du tout : à pleine charge, la puissance n’est pas de 80 W, mais plutôt autour de 50 W, et elle se maintient à ce niveau pendant toute la durée de la décharge de la batterie, sans baisse sensible. Même quand la LED devient rouge pour indiquer la fin de la réserve d’énergie, il reste encore de quoi tirer quelques barres énergiques.

Je pense que le mod est régulé pour offrir une puissance assez constante autour de 50 W. C’est en tout cas ce que je ressens à la vape. Pourtant, si UD communique sur les fonctions de protection de son électronique, elle ne dit rien d’une quelconque régulation de la tension ou de la puissance. Je ne peux donc pas être affirmatif, en dehors de ma sensation d’une vape certes puissante, mais pas supérieure à 50 W.

Et pour finir, la vapeur est dense, plus qu’on ne s’y attendrait face à la taille de l’ensemble. Et les saveurs sont bien respectées, en particulier avec la résistance en mesh, légèrement moins puissante, mais meilleure que celle en fil.

Comme il n’est pas possible de varier la puissance, le réglage du flux d’air sert d’abord à jouer sur la densité et la température de la vapeur : très ouvert la vapeur est assez aérée et tiède, elle se densifie et se réchauffe quand on le referme jusqu’à 1/4. 

Revue technique

Les caractéristiques essentielles de l’Apro 22 V2 de UD

Type de matériel kit régulé
Dimensions 22 mm sur 128
Poids 128 g
Batterie intégrée, 2500 mAh
Matériaux Acier
Contenance 2 ou 4 ml
Résistances interchangeables

Petites observations distraites

Au moment d’essayer ce mod, j’appuie sur le bouton et… rien. Ça ne marche pas. Je vérifie que la batterie est chargée, elle l’est. Je démonte le clearomiseur pour repérer un éventuel faux contact… rien de manifeste. Du coup, je change la résistance pour voir, j’attends encore 10 mn et… rien. Nom d’une pipe en bois !

En fait, habitué à vaper sur des mods mécaniques, qui marchent dès qu’on actionne leur connecteur, j’ai oublié que, sur ce kit, si le bouton est au même endroit, il y a une électronique de protection : il faut cliquer 5 fois pour mettre en route l’engin ! Quel boulet… et le premier qui me parle de mode d’emploi sera exilé en Sibérie orientale !

Petites observations confiantes

Avec ce kit, UD tient un design très intéressant, aussi bien sur le plan technique que sur le plan esthétique. Tel quel, il se destine à un usage occasionnel, en soirée par exemple, parce qu’il ne dispose pas d’une réserve d’énergie suffisante pour vaper avec constance toute une journée à 50 W.

Mais il suffit de le savoir, et on peut espérer qu’un jour prochain UD décline ce design dans d’autres formats. Avec accus interchangeables, un connecteur 510 permettant d’utiliser d’autres atomiseurs ou même un atomiseur reconstructible, pour une vape plus tranquille à 30 W, soyons fous ! Ce design vaut le coup, je serais volontiers client d’un mod en 21700 qui se placerait par le haut (pour ne pas supprimer le bouton), sur lequel on pourrait visser un RTA.

En résumé

On aime

  • La vape puissante mais pas trop
  • La densité et les saveurs, très honnêtes
  • Le design sobre et le proportions élégantes
  • Le bouton de déclenchement au cul du mod
  • La capacité de la batterie au regard de la taille.

On n’aime pas

  • L’impossibilité d’utiliser d’autres atomiseurs
  • La réserve un peu faible avec le pyrex droit.

Conclusion

5 /5
 

Une note de 5/5 peut paraître forte pour un matériel qui présente quelques limites en termes d’autonomie et de polyvalence. Mais, si on l’évalue en fonction de sa destination, un kit discret pour une vape pas trop intensive, le temps d’une soirée ou en complément d’un autre setup. Alors son design est bien pensé, sa vape très agréable si on l’aime autour de 50 W. Il est, en tout cas, plus intéressant de mon point de vue que bien des “kits bâtons” proposés aujourd’hui, qui ont les mêmes limites, mais pas les mêmes qualités.

 

L’Apro 22 V2 Kit de UD en images

Les derniers articles sur la marque UD

Test : LynQ – UD (avec liquides MiNiMal au sel de nicotine)

  • Publié le 6/10/2018

Un vrai bon pod  Le LynQ est un bon pod léger, que nous avons déjà testé il y a quelques semaines, sous son nom international, le VIE, (LynQ est son nom …

Test : Lynq / VIE – UD

  • Publié le 5/07/2018

La marque Youde ou UD n’est pas la plus connue du grand public, mais avec ce pod, elle mérite désormais une reconnaissance mondiale, tant il est simple et performant. Il …

Test : Gaxi Kit – UD

  • Publié le 4/06/2018

Le kit Gaxi de UD est original, efficace, particulièrement simple à utiliser et offre une excellente autonomie. Il serait parfait pour commencer si son clearomiseur ne pêchait pas par son …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Apro 22 V2 UD Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/12/Apro-1.jpg Review Author:Review Date: