Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Alberich MTL RTA – Vapefly

Test : Alberich MTL RTA – Vapefly

  • Par , le 4/05/2022 à 16h05
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Le fabricant chinois Vapefly revient sur le devant de la scène avec son tout nouveau RTA consacré à l’inhalation indirecte. L’Alberich RTA est un atomiseur polyvalent malgré son nom. Faisons le tour de ce nouvel arrivant facile à vivre.

Vape polyvalente

Un petit diamètre de 22mm et une contenance de 3 à 4 ml, un montage simple coil, disponible en 3 finitions. Voilà qui résume parfaitement cet atomiseur dédié au tirage indirect. Facile à vivre au quotidien, la marque a misé sur la simplicité et un retour aux sources pour ce bottom airflow qui ira du MTL au DLR.

 

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur53,4
Contenance3
Poids60 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon le montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable, PEI

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Outil
  • Mode d'emploi

Contenance modulable

L’Alberich MTL RTA change de format facilement avec une contenance modifiable. En installant un adaptateur présent dans la boite, qui vient se fixer sur la chambre d’atomisation, il est possible de passer de 3 à 4 ml de contenance sans perte de saveurs. Notre exemplaire, étant un modèle de test avant commercialisation, nous ne disposons pas d’un réservoir en verre. Selon le fabricant, l’Alberich MTL RTA est fourni avec un tank en Pyrex.

Le remplissage de la cuve se fait par le haut grâce à un top cap tournant d’un quart de tour dans le sens anti horaire pour l’ouverture. On retrouve, juste en dessous, deux larges ouvertures. L’ensemble est protégé par un joint en silicone qui s’écarte au passage de l’embout de la bouteille d’e-liquide.

L’Alberich MTL RTA est pensé pour le tirage restreint avec ses arrivées de liquide circulaires placées symétriquement autour de la partie haute de la chambre d’atomisation. Le drip tip 510 est assez long pour éviter tout problème de chauffe et une conservation des saveurs.
La partie haute de l’atomiseur est clipsée sur le plateau de montage et solidement maintenue par deux joints autour de ce dernier.

Le réglage de l’airflow se fait grâce a des inserts interchangeables et vissables. Ils sont percés à leur sommet avec des diamètres passant de 0,8 à 2,5 mm. Ces inserts, qui servent de connectique 510, affinent l’arrivée d’air de l’atomiseur. Aucun réglage n’est à effectuer sur la bague d’airflow qui est fixe, un simple changement de ce pin est suffisant pour passer d’un tirage très serré jusqu’aux tirages plus ouverts.

Le changement d’insert peut se réaliser à tout moment, même si le réservoir est rempli. 

Un plateau facile à vivre

Le plateau simple coil de l’Alberich RTA est assez spacieux pour avoir un large choix de coil à installer. Un isolateur en peek est présent sous le pôle positif. Il est amovible et fixé par le pin. 
Les 4 plots du plateau permettent de ne pas être bloqué par le sens du coil, Vapefly a préféré penser à toutes les éventualités de montage, qui se fait très simplement grâce aux vis à têtes cruciformes.

Un coil de 3 mm de diamètre se loge aisément sur le plateau. Les pattes de la résistance peuvent être coupées une fois l’installation de cette dernière effectuée. L’exercice de placement de la résistance est d’autant plus simple que des gorges servent d’appui au guide de coil. Aucune difficulté donc, à chercher la bonne hauteur de la résistance.

De chaque coté de la cuve, on trouve les espaces pour le coton. Il suffit de le glisser dans le coil, couper les extrémités au bord du plateau, et le tour est joué. Simple et pratique !

Nous avons choisi, lors de nos différents tests, d’installer un coil MTL avec une valeur ohmique de 0,7 ohm.
La vapeur n’est pas trop chaude, que ce soit avec l’insert d’1,3 ou celui de 2,5 mm. Pour une utilisation plus restreinte (insert de 0,8 et 1 mm), un fil simple ou un coil avec une valeur plus haute est plus adapté.

Les saveurs sont bien présentes sur l’Alberich MTL RTA, et le hit (sensation de picotement en gorge au passage de la vapeur) est cohérent avec les pins à petites ouvertures. À l’aise en tirage direct comme en inhalation directe restreinte, le rendu aromatique est fiable. L’Alberich MTL RTA se montre polyvalent grâce aux simples changements des inserts.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Les différents pins d'airflow
  • Le rendu des saveurs
  • Facilité de montage
  • Polyvalence

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

4,1 /5

L'Alberich MTL RTA est un très bon atomiseur pour ceux qui ont besoin d'un atomiseur MTL qui couvre une large gammes d'airflows sans sortir de ce pour quoi il est prévu : le tirage restreint.
Les saveurs sont aux rendez vous, la qualité de fabrication emblématique de la marque également.

Le Alberich MTL RTA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.