Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Suède : le gouvernement souhaite interdire les arômes

Suède : le gouvernement souhaite interdire les arômes

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Pour lui, il est absurde de comparer la nocivité de la cigarette électronique avec celle du tabagisme.

La réduction du risque tabagique persona non grata ?

Après l’Estonie, la Finlande, la Hongrie, l’Ukraine, et prochainement, le Danemark, la Lituanie et les Pays-Bas, la Suède va-t-elle priver les vapoteurs de son pays de profiter des arômes dans les liquides pour cigarettes électroniques ? C’est en tout cas la volonté du gouvernement depuis plusieurs années, qui tente aujourd’hui de passer à l’acte. Il y a quelques jours, celui-ci a proposé une modification de la législation sur les produits à base de nicotine sans tabac. Si celle-ci passe toutes les étapes législatives nécessaires, elle interdirait l’ajout d’additifs dans les e-liquides qui donnent une odeur ou un goût clairement perceptible d’autre chose que le tabac. Les produits déjà en vente dans le pays pourraient le rester jusqu’au 1er janvier 2023. 

Cette modification de la loi fait suite à une enquête réalisée par le gouvernement l’année dernière. Dans son rapport, Ingeborg Simonsson, enquêtrice du gouvernement, indiquait que si la nicotine et les arômes ne provoquent pas de cancer et ne sont pas considérés comme risqués, il existerait des preuves solides que le système cardiovasculaire peut être endommagé

Dans son rapport, elle relève un autre point pour le moins étonnant. Elle indique en effet que les cigarettes électroniques ne doivent pas être comparées aux cigarettes analogues en termes de danger potentiel

C’est un produit qui est tellement différent du tabac à fumer. Il est absurde d’essayer de quantifier les risques des e-cigarettes par rapport à l’usage du tabac à fumer. En outre, les comparaisons avec le tabac à fumer risquent de faire apparaître les e-cigarettes comme moins dangereuses qu’elles ne le sont réellement, notait ainsi la reporteuse du gouvernement. 

Pour un pays que l’on pensait ouvert à la réduction du risque tabagique, notamment via l’utilisation du SNUS, cette nouvelle sonne comme un véritable coup de massue. 

Le reste de l’actualité en Suède

Suède : la volonté du gouvernement d’interdire les arômes contestée

Photo du Parlement suédois

  • Publié le 3/05/2022

5 motions ont été déposées afin de contrer ses plans d’empêcher les vapoteurs d’avoir accès à tous les types d’e-liquides.

Suède : le gouvernement souhaite interdire les arômes

  • Publié le 10/03/2022

Pour lui, il est absurde de comparer la nocivité de la cigarette électronique avec celle du tabagisme.

Suède : mise en place d’une taxe variable sur les...

  • Publié le 22/12/2020

Le tarif d’un flacon de 10 ml devrait augmenter de 2 à 4 €. Une mesure destinée à lutter contre la cigarette électronique.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.