Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Royaume-Uni : 85 % des sondés auraient arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique

Royaume-Uni : 85 % des sondés auraient arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

En proposant à ses nouveaux clients de rencontrer un spécialiste du vapotage, le détaillant VPZ semble avoir trouvé la bonne formule pour aider de nombreux fumeurs.

L’efficacité de l’e-cigarette une nouvelle fois confirmée

Alors que certaines études scientifiques et autres organismes de santé tels que l’OMS continuent de mettre en doute l’efficacité du vapotage pour arrêter de fumer, certains des résultats observés sur le terrain semblent confirmer l’efficacité de la cigarette électronique en tant qu’outil de sevrage tabagique. La semaine dernière, un sondage réalisé par VPZ, l’une des plus grosses chaînes de vape shops au Royaume-Uni, a indiqué que 85 % des sondés ont complètement arrêté de fumer depuis qu’ils sont passés à la cigarette électronique.

Nous savons que la raison pour laquelle les fumeurs essaient et échouent avec le vaping est due aux mauvais conseils initiaux et au fait qu’ils n’ont pas choisi le bon dispositif, le bon liquide et le mauvais dosage de nicotine pour commencer.Doug Mutter, directeur de VPZ

Les participants à ce sondage ne sont autres que les clients du détaillant, qui a, lors du premier confinement au Royaume-Uni, lancé son nouveau concept baptisé Vape Clinic. L’idée derrière le projet est simple : puisque la situation sanitaire complique l’accès aux services d’aide au sevrage tabagique, VPZ propose à tous ses nouveaux clients de rencontrer au sein de ses boutiques, en tête à tête, gratuitement, et pour une durée de 30 minutes, un spécialiste du vapotage. Sa mission : discuter avec le client et lui trouver le meilleur matériel en fonction de son profil.

Outre le fait que cette nouveauté soit déjà une excellente initiative, VPZ est allé plus loin puisque chaque client est ensuite suivi pour une durée de 4 semaines, et s’il n’a pas réussi à complètement passer au vapotage après cette durée : son matériel et tous ses e-liquides qui n’ont pas été ouverts sont intégralement remboursés. Une idée qui a pu motiver certains fumeurs à tenter l’expérience de la cigarette électronique, puisqu’ils n’avaient alors rien à y perdre.

Et les résultats semblent être au rendez-vous : alors que 86 % des clients ont déclaré avoir auparavant tenté d’arrêter de fumer sans succès, ils seraient aujourd’hui 85 % à avoir réussi.

Le reste de l’actualité au Royaume-Uni

Royaume-Uni : nouvelle édition de VApril

  • Publié le 7/04/2022

Pour la première fois, la campagne d’informations sur la cigarette électronique est présente sur les réseaux sociaux.

Royaume-Uni : les vapoteurs s’expriment sur le prochain plan de...

  • Publié le 23/02/2022

Les Britanniques sont invités à s’exprimer sur ce qui les a aidés à arrêter de fumer, et ce que le pays pourrait mettre en œuvre afin de continuer à diminuer le tabagisme.

Royaume-Uni : il n’y a jamais eu autant de vapoteurs

  • Publié le 5/01/2022

En 2020, le nombre de fumeurs aurait encore diminué au Royaume-Uni. En parallèle de cette baisse, le nombre de vapoteurs n’aurait cessé de croître.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.