Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Pod R80 – Wismec

Test : Pod R80 – Wismec

  • Par , le 18/03/2020 à 16h00
    Annonce

Avec le R80, Wismec propose un pod mod plutôt efficace. Mi-pod, mi-box, c’est un produit intéressant et aux finitions soignées qui fonctionne avec un accu au format 18650. Si quelques améliorations sont à apporter pour le rendre encore meilleur, il a l’avantage de pouvoir être complété par des options le rendant encore plus polyvalent.

Un bon pod

Wismec suit la tendance actuelle en proposant un pod/box. Pod pour son système de cartouche, et mod pour son format d’accu 18650. L’ensemble est cohérent et le rendu à la vape très correct. Proposé à un tarif raisonnable, il est idéal en setup secondaire pour les plus avancés ou comme principal pour les débutants.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod116,2 x 32 x 31,5 mm
Poids du pod111 g
ChargeUSB-C, chargeur externe
Plages d'utilisation1 à 80 W
Capacité du réservervoir4 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi
  • Goodies

Mi-box, mi-pod

Le corps du R80 est soigné, les assemblages sans jeu. Le nom de la marque est gravé. Proposé en cinq finitions différentes plus ou moins colorées, le pod mod dispose de deux perforations sous la cartouche pour passer un tour de cou pour une utilisation nomade Le drip tip est protégé par un capuchon. En soit, c’est une bonne idée, renforçant l’hygiène, mais pour vapoter, il faut évidemment le retirer pour… le ranger dans son sac ou sa poche. On aurait préféré un système aimanté sur le capuchon et sous la box pour faciliter le retrait sans à avoir à fouiller dans ses effets personnels.

Sous la box, on trouve un port USB-C pour une recharge éventuelle ou les mises à jour. L’accès au  logement à accu au format se fait via un bouchon vissé. Les filetages sont bons et ne souffrent d’aucune accroche particulière. Une demi-bague sur le bouchon facilite l’ouverture. Il est même possible d’utiliser une pièce de monnaie, à placer dans une fente centrale, pour dévisser le bouchon.

Sur le haut du R80, trois aimants placés en triangle maintiennent la cartouche. Ils sont suffisamment puissants pour envisager de saisir son setup par le drip tip sans que cela vienne compromettre la tenue du réservoir. Trois contacteurs, au milieu, font contact avec la résistance. L’ensemble est propre et sans défaut. À la différence de nombreux produits de cette catégorie, aucune fuite n’est à déplorer, les suintements réduits.

Sous la cartouche, 5 trous sont placés sur deux deux côtés du pod, soit 10 trous d’apport d’air pour refroidir la résistance. Ces airflows ne sont pas réglables, et selon la résistance utilisée, l’apport d’air peut être trop important. Mais le R80 existe avec des options qui demandent beaucoup plus d’air, et le choix de 10 trous n’est pas incohérent. Difficile, alors, de proposer un kit standard qui puisse évoluer sans trop de modifications.

Pleinement efficace

Le R80 est fourni avec une seule cartouche et deux résistances. C’est un peu dommage, une seconde cartouche aurait été la bienvenue permettant de passer habillement d’une expérience de vape à l’autre sans attendre de quasi vider son réservoir pour changer de résistance et cela n’aurait pas coûter beaucoup plus cher. Sur la base des résistances, une bague crantée permet d’ajuster l’apport d’air, un peu comme sur un clearomiseur. En théorie, c’est bien fait et pensé mais dans la pratique, la variation de sensation ne se fait pas réellement ressentir. Cela demande, en plus, de sortir la cartouche pour peaufiner ses réglages. Pour remplir en e-liquide, il faut soulever un petit opercule en caoutchouc, du classique. La tenue de cette partie est bonne, aucune fuite n’est à signaler. Une résistance est installée à l’ouverture du pack. C’est la WV-M, d’une valeur de 0,3 ohm, en mesh de Khantal, et une plage d’utilisation située entre 25 et 40 watts. La seconde est la WV01, en fil simple de nichrome de 0,8 ohm, pour une plage d’utilisation entre 12 et 20 watts.

L’écran du R80 regroupe les informations essentielles sans exagération de menus. Tant mieux, cela facilite grandement son utilisation. La luminosité est moyenne et en usage externe, par fort ensoleillement, on ne voit plus grand chose. Il est possible de changer la couleur de l’affichage et ainsi passer du rouge, bleu et jaune. La box se montre réactive, le bouton fire agréable sans bruit de cliquetis.

À la vape, le R80 fait bien le job. La résistance en mesh est très agréable. Les saveurs sont justes, le volume de vapeur très correct et la consommation en liquide adaptée. La résistance à 0,8 ohm est un peu moins performante et se destine, aussi, à la vape directe. En inhalation indirecte, l’apport d’air par les nombreux airflows rend l’ensemble plus brouillon, même pour les amateurs de vape indirecte punchy. La WV01 est davantage destinée à de l’inhalation directe très restreinte. Il existe un plateau RBA pour le R80, que nous n’avons pas testé et qui se vend en option, tout comme un adaptateur pour atomiseur rendant ainsi ce pod plus proche d’un mod.

En résumé

On aime

  • Design
  • Finitions
  • Format d'accu
  • Qualité de la vape

On n’aime pas

  • Une seule cartouche
  • Réglage de l'airflow

Conclusion

4,4 /5

Le R80 de Wismec est un bon produit qui procure une vape de qualité dans un ensemble contenu. Acceptant les accus 18650, il autorise des séances de vapotage longues pour les utilisateurs qui ont quelques accus d'avance. Les résistances sont bonnes sans être extraordinaires. Un excellent kit d'appoint ou pour démarrer d'autant plus que les options proposées permettent de faire évoluer le setup à un autre niveau.

Le Pod R80 en images

Les commentaires sont fermés.