Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Public Health England : CBC News rétracte des allégations de conflits d’intérêts

Public Health England : CBC News rétracte des allégations de conflits d’intérêts

Le 11 novembre dernier, le site canadien CBC News publiait un article mettant en garde contre l’usage de la cigarette électronique.

cbc-news-correction

“aucun de ses auteurs n’a reçu de financement de l’industrie du tabac. CBC News regrette cette erreur”

S’appuyant sur des informations du Lancet et du BMJ, l’article rapportait des allégations d’un financement par l’industrie du tabac d’une étude de l’agence publique de santé anglaise (PHE). Les travaux attaqués avaient conduit à élaborer le chiffre de 95% pour comparer les risques de la cigarette électronique à ceux du tabac, la première étant déclarée par un groupe d’expert 95% moins nocive que le second.

CBC News s’est depuis rétracté et excusé auprès de l’agence de santé anglaise comme en témoigne la publication de l’encart.

cbc-news-retractation-excuse-phe

Correction – Les versions précédentes de cet article évoquaient une étude sur la cigarette électronique de Public Health England (PHE) ainsi que des articles la critiquant publiés dans le British Medical Journal (BMJ) et dans The Lancet. CBC News rapportait que l’étude de Public Health England aurait été financée par l’industrie du tabac. En réalité, PHE a commandé et payé cette étude et aucun de ses auteurs n’a reçu de financement de l’industrie du tabac. CBC News regrette cette erreur.

Les allégations de conflits d’intérets esquissées ou formulées dans les pages de ces deux revues britanniques prestigieuses avaient été rapportées par Marisol Touraine au cours des débats sur la loi de santé au Sénat pour repousser certaines conclusions du rapport anglais. Ils ont aussi conduit récemment le HCSP à préférer formuler “beaucoup moins nocifs que le tabac” plutôt que retenir le chiffre de 95% moins nocif arguant que “celui-ci, issu de Nutt et al. (2014), est sujet à discrédit (Editorial du Lancet, 2015) du fait de potentiels conflits d’intérêts de certains auteurs de l’étude.”

 

Review Author:Review Date: