Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesPour Luk Joossens, la cigarette électronique est un retour en arrière de plus de 15 ans

Pour Luk Joossens, la cigarette électronique est un retour en arrière de plus de 15 ans

    Annonce
  • Ecigplanete

La déclaration ferait sans doute hurler tout vapoteur un tant soit peu engagé dans la lutte pour la défense du vaporisateur personnel, mais elle ne laisse pas non plus indifférents certains de nos tabacologues nationaux, Bertrand Dautzenberg et Gérard Mathern.

Luk Joossens, radicaliste anti-vape

Luk Joossens n'aime pas l'e-cigarette.

Luk Joossens n’aime pas l’e-cigarette.

C’est au cours d’un congrès médical qui a eu lieu très récemment à Bruxelles, que les esprits se seraient échauffés au sujet de la cigarette électronique selon le quotidien belge Le Soir. Au cœur des débats, la crainte de passerelle vers le tabagisme chez les jeunes et la normalisation de l’acte de fumer, qui justifient à elles seules et sans fondements scientifiques, les mesures de réglementation les plus drastiques comme celles actuellement en vigueur en Belgique ou en Suisse, où les e-liquides avec nicotine ne sont toujours pas autorisés à la vente.

Un homme aurait particulièrement attiré l’attention des médias ce jour là, tant son discours aurait été radical. Pour Luk Joossens, sociologue et spécialiste des questions sur le contrôle du tabac, la cigarette électronique pourrait remettre en question les avancées déjà effectuées dans la lutte contre le tabac depuis ces 15 dernières années.

Les jeunes en premier lieu, eux qui essaient tout et qui essaieront à coup sûr la cigarette électronique. Pour Joossens, une fois que l’ecig ne les satisfera plus, c’est le tabac qui reprendra sa place. Avec son “look jeune et coloré” la cigarette électronique tente de séduire les jeunes et véhiculerait cette confusion malsaine qui pousse le consommateur à croire que l’on peut désormais fumer sans mourir.

Joossens va même encore plus loin dans son raisonnement en affirmant que l’ecig aurait presque permis de faire capoter la TPD avec ses débats stériles. Pour ce qui est des études sur la vapeur et les différents ingrédients de la vape, du vent selon Joossens, qui ne voit en elles que des tentatives de lobbying de la part des industriels de l’e-cigarette qui sponsoriseraient systématiquement toutes les recherches.

Joint par téléphone, Gérard Mathern nous a confirmé son espoir de voir un jour Luk Joossens changer d’avis sur la cigarette électronique. Ce pneumologue et tabacologue français soutient, comme de nombreux autres spécialistes du tabagisme, cette méthode de réduction des risques et qui continue de tirer vers le bas les ventes de tabac en France depuis quelques mois.

Un esprit de scission se dessinerait-il entre la France et la Belgique ?

Annonce

21 réponses à Pour Luk Joossens, la cigarette électronique est un retour en arrière de plus de 15 ans