Vous êtes ici : Vaping Post » Opinion » Paris 9 : l’écologie au service du cancer

Paris 9 : l’écologie au service du cancer

    Annonce

On a beau dire, parfois, force est de constater que certaines personnes disent vraiment n’importe quoi… Bon, ça nous arrive à tous. Mais quand même, lorsqu’on est responsable d’un arrondissement de Paris, il faut faire attention aux idées qu’on propose.

Ah, Paris… Capitale de notre beau pays. Vitrine de la France pour le monde entier, et bien souvent grand bazar pour qui aime y habiter… La rime vous remarquerez. Mais Paris n’est-elle qu’une ville très contrastée ? Entre monuments historiques, et mouvements de contestations journaliers ? Oui, faire des rimes devient corsé… il me faut alors arrêter.

Surtout que j’ai beau réfléchir, et mon coeur se déchire… je ne trouve pas de moyen d’amener, ce dont j’ai envie de parler… Suis-je sur le point de me faire virer ? Je ne peux plus m’arrêter…

Attention :  suite au départ du poète rédacteur de cet article afin de rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes, le reste de la rédaction a été confié à l’un de ses collègues plus… normal. Ou moins bizarre en tout cas.

Vous vous demandez sûrement pourquoi cet article démarre par une introduction qui n’a absolument aucun sens. La réponse est très simple : aujourd’hui, lundi 20 mai 2019, tout le monde peut dire et proposer n’importe quoi ! Et ce n’est même pas nous qui avons commencé, mais bien la dirigeante du 9e arrondissement de Paris.

Car oui, Delphine Bürkli, maire LR de l’arrondissement dans lequel se trouve l’opéra Garnier, les Folies Bergère, ou encore le célèbre musée Grévin, vient d’avoir une idée afin de lutter contre la pollution engendrée par les mégots ! Une idée, et quelle idée !

Pour elle, il existe un moyen très simple pour que les fumeurs ne jettent plus leurs restes de cigarettes par terre… Il suffit de leur offrir des réductions sur leur paquet s’ils ramènent leurs mégots !

Oui oui, vous avez bien lu. L’idée de la femme politique la plus haut placée dans le 9e arrondissement de Paris consiste à « proposer aux consommateurs une réduction sur le prix de chaque paquet de cigarettes s’ils ramènent les mégots qu’ils auront stockés dans un cendrier de poche hermétique, spécialement conçu pour qu’il ne laisse pas échapper l’odeur de tabac froid ».

Une mesure qu’elle souhaiterait voir adopter puis « généralisée à toute la France, pour permettre aux fumeurs de prendre conscience de l’impact écologique du mégot sur notre planète ».

En voilà une idée saugrenue. Et dire que la majorité de la politique anti-tabac mise en place par le gouvernement depuis des années, consiste justement à augmenter le prix des cigarettes… Et puis, baisser le prix du tabac fumé… ne serait-ce pas une toute petite incitation au tabagisme quand même ?

Cet article d’opinion n’engage que son auteur et ne représente pas forcément l’avis de toute la rédaction. D’ailleurs, son auteur a décidé de déménager à Paris 9 et de reprendre la cigarette dès demain.

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *