Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Manta MTL RTA – Advken

Test : Manta MTL RTA – Advken

  • Par , le 22/05/2018 à 15h00
    Annonce

Advken décline le Manta RTA en version dite MTL. Ce nouvel atomiseur est aussi réussi que le précédent et procure une vape des plus agréable en simple coil, mais n’est absolument pas prévu pour l’inhalation indirecte.

Classique et de bon goût

Il y a quelques mois, nous vous présentions le Manta RTA, qui nous avait séduits par son excellente vape en double coils. Advken vient de le décliner en version simple coil, en conservant le style de la première version. L’apparence générale est très similaire, bien que cette version MTL soit plus compacte.

La capacité en liquide s’en ressent d’ailleurs nettement, puisque le Manta MTL RDA voit sa capacité maximale descendre à 3 ml avec le réservoir bombé. Le réservoir standard, également livré dans la boîte, propose une capacité de 2 ml de liquide. C’est sensiblement moins que la première version, mais les exigences sont également moindres avec un simple coil.

Le remplissage du réservoir est toujours aussi simple, il suffit de dévisser le top cap pour voir apparaître les deux énormes ouvertures qui permettent un remplissage facile même directement au goulot d’une bouteille. Il n’y a pas de réglage de l’arrivée de liquide, il faut donc minutieusement installer son coton pour avoir la bonne capillarité.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Manta MTL RTA de Advken

Type de matériel atomiseur reconstructible
Diamètre 24 mm
Hauteur 31,5 mm
Contenance 2 / 3 ml
Remplissage par le haut
Type de montage simple coil
Arrivée d’air latérale
Drip tip 510
Matériaux inox, Pyrex

Le coffret comprend

Manta MTL RTA (x1), réservoir de rechange (x1), pièces de rechange (x1), résistances (x1), mode d’emploi (x1)

Le plateau est facile

Le plateau est évidemment la grande différence entre les deux versions du Manta. Celui-ci est exclusivement prévu pour le simple coil, et pour les montages raisonnables. Cela étant, il faut tout de même faire des résistances d’un diamètre minimum de 3 mm. L’espace prévu pour placer le coton à la base du plateau est vaste, et requiert une bonne dose de coton pour le remplir. Cela permet de bien aérer le coton et donc d’avoir une excellente capillarité, mais il faut en avoir suffisamment au départ.

Le positionnement de la résistance est évident, il faut juste penser à enrouler sa spirale dans le bon sens pour que les pattes viennent correctement se placer au niveau des vis de serrage. Les vis sont de bonne qualité et le maintien des pattes excellent, la résistance ce centre presque toute seule entre les deux arrivées d’air latérales.

Une vape pas MTL du tout

Le plateau l’annonçait un peu, et l’arrivée d’air le confirme sans équivoque, cet atomiseur n’est absolument pas prévu pour le MTL, contrairement à ce que son appellation laisse entendre. Imposer un diamètre de résistance d’au moins 3 mm pour un atomiseur prévu pour l’inhalation indirecte, c’est déjà moyennement cohérent.

Le flux d’air quant à lui ne laisse plus aucun doute. On peut bien entendu le régler en tournant la bague inférieure comme sur la plupart des modèles. En position grand ouvert, il correspond à une inhalation directe moyennement restrictive, parfaite pour une vape entre 30 et 40 W. En refermant les arrivées d’air, on arrive à une inhalation directe restrictive agréable aux alentours de 20 W. Il est par contre impossible d’avoir un flux d’air suffisamment restreint pour une utilisation agréable en MTL.

Les saveurs sont excellentes

L’appellation MTL est donc regrettable, mais comme vous avez de bonnes lectures vous ne le commanderez pas pour une quelconque utilisation en inhalation indirecte. Par contre, il n’en est pas moins un excellent atomiseur pour une vape en simple coil, en inhalation directe restrictive à des puissances entre 20 et 40 W. Dans ce registre, le rendu des saveurs est précis et intense, la vapeur dense et le flux d’air très agréable.

À ces puissances, l’autonomie procurée par la capacité du réservoir n’est pas énorme, mais c’est la logique contrepartie à la compacité de l’atomiseur. Celui-ci est très agréable à utiliser au quotidien, n’a aucune tendance particulière à fuir, et reste très facile à monter. Dans la gamme Advken, il se rapproche en fait beaucoup du CP RTA, certes un peu plus aérien, mais assez proche dans son registre de vape. Un très bon atomiseur donc, sous réserve d’oublier le MTL dans sa référence.

Dernier détail pour conclure, il est impératif de très bien le nettoyer avant toute utilisation. Au déballage, il a une odeur très prononcée d’huile d’usinage que vous ne souhaitez pas retrouver dans votre vape même dans vos rêves les plus fous. Un bon nettoyage vous en débarrassera facilement et définitivement.

En résumé

On aime

  • Le design
  • La simplicité d’utilisation
  • La facilité de montage
  • Le rendu des saveurs
  • La vape agréable

On n’aime pas

  • L’appellation MTL !
  • Nettoyage nécessaire avant utilisation

Conclusion

4 /5
 

Le Manta MTL RTA est un excellent atomiseur mal nommé. Son flux d’air en particulier est bien trop ouvert pour une utilisation agréable en inhalation indirecte. Il faut le voir comme un atomiseur prévu pour une vape orientée saveurs en simple coil, avec un flux d’air directe restrictif et une puissance de vape entre 20 et 40 W. Dans ce contexte, il procure un excellent rendu des saveurs, un flux d’air agréable et une utilisation très simple.

 

Le Manta MTL RTA de Advken en images

 

L’exemplaire utilisé pour ce test du Manta MTL RTA nous a été gracieusement fourni par Grossiste Francochine pour une revue objective et sans influence. Ce test est le strict reflet de notre point de vue indépendant sur cet atomiseur.

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Manta MTL RTA - Advken Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/05/Couverture-advken-manta-mtl-rta.jpg Review Author:Review Date: