Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Les vapoteurs sont en deuil

Les vapoteurs sont en deuil

    Annonce

Cette semaine a été une semaine noire pour la vape et la communauté des vapoteurs : deux d’entre nous sont partis. Il faut, hélas, se faire une raison : la mort sera du voyage…

Vaping Vince est décédé dimanche 13 avril 214.

Vaping Vince est décédé dimanche 13 avril 2014.

Hier en effet, nous avons appris avec tristesse que Vincent, « Vaping Vince », s’était éteint, quelques jours après Foubix, du forum, que nous avons évoqué sur notre page facebook.

Vaping Vince était un reviewer : dans l’absolu, rien de plus que quelqu’un qui recevait chez lui liquides et matériels et disait ce qu’il en pensait dans des vidéos. Rien de plus, en effet, mais tellement plus en même temps. Vaping Vince prenait par la main les débutants, pour les guider à sa façon dans les nuages de vapeur.

Reviewer au paradis

Les reviewers sont nombreux, parfois excellents, parfois un peu plus amateurs, mais ils ont tous en commun une passion, qui les pousse à décortiquer, analyser, essayer, dire ce qu’ils pensent, le tout en prenant sur leur temps libre. Il n’y personne qui n’arrive à gagner sa vie en testant du matériel tout seul sur sa chaîne You Tube, et tout ces gens dont vous regardez les vidéos et qui vous apprennent ce qu’est un liquide DIY ou à refaire un microcoil coton le font pour une seule raison : partager leur passion et apporter aux autres l’aide dont ils ont besoin. Oui, ça fait deux raisons, mais elles sont bonnes, alors on va les garder.

Vince était un bon reviewer, personne n’en disconviendra. Pas parce que c’est son éloge funèbre, non, mais parce que, vivant, il était reconnaissable, faisait de bonnes analyses, donnait son avis, et surtout, surtout, s’adressait vraiment à chacun. Quand un débutant regardait une vidéo de Vince, il ne se disait pas que c’était trop compliqué pour lui, non, il se disait « Chouette, ce gars-là va pouvoir m’expliquer ». Les plus expérimentés trouvaient aussi leur satisfaction dans ses vidéos : depuis le temps, Vince en connaissait un rayon, et il est toujours intéressant d’avoir le ressenti d’un autre.

Vaping Vince était aussi un militant de la vape libre. Comme d’autres, il a poussé des coups de gueule contre les projets de législation injuste et contraignante, et comme les autres, il avait raison.

La faucheuse, sur son nuage…

Je n’ai jamais rencontré Vince, ni même discuté avec lui. C’était un visage et une voix familière sur mon écran, comme sur le votre, mais je mentirai en parlant de mon ami Vince, parce que lui, s’il avait été encore là, se serait sans doute demandé « C’est qui, lui ? ». J’ai souvent pensé à lui envoyer un message, juste pour lui dire « J’aime beaucoup ce que tu fais », et c’est précisément ce que je suis en train de faire, trop tard.

Ce soir, j’enverrai un message à mes reviewers préférés, Nukevapes, Altmenorg, les Vapomaniacs, Sébastien etlesvap, Todd, Busardo, juste pour leur dire merci, vous devriez en faire autant avec vos reviewers favoris. Il ne faut pas procrastiner, l’heure tourne. Il ne faut pas non plus se bercer d’illusions : beaucoup de nous vont partir prématurément. La vape a permis de gagner en espérance de vie, sans doute, pour beaucoup d’entre nous, mais si la e-cig n’aggrave pas les dégâts de la vraie tueuse, elle ne les nettoie pas non plus. Quelqu’un qui a fumé pendant vingt ans et qui passe à la e-cig ne se retrouve pas par magie avec les poumons de quelqu’un qui n’a jamais fumé. Il évite, dans dix ans, de se retrouver avec les poumons de quelqu’un qui a fumé pendant trente ans.
Mais certains d’entre nous sont déjà des condamnés en sursit. Loin d’être un constat défaitiste, c’est au contraire une bonne raison de continuer la vape, pour rallonger le sursit, et de continuer d’agir pour la vape, pour éviter qu’il y en ait d’autres, des générations sacrifiées.

Adieu, camarade

Vaping Vince aurait pu être d’accord. Lui agissait, en faisant des vidéos pour aider les débutants à entrer en vape et les confirmés à s’y tenir. Il disait ce qu’il pensait avec franchise, pour secouer les puces, et soutenait l’EFVI. C’était un des nôtre, un vapoteur, un de ceux qui agissaient pour le bien commun.
C’était aussi un homme, entouré de gens qui l’aimaient, d’une épouse, d’amis, auxquels ces considérations doivent paraître bien lointaines aujourd’hui : Vincent n’est plus. Il est parti trop tôt.

Que pouvons nous faire ? D’abord, aller sur son site, y déposer un commentaire, entre humains, juste dire à son épouse que nous sommes avec elle, les messages lui seront transmis. Elle aura besoin de voir combien Vincent était apprécié.
Et en tant que vapoteurs, transformer cette peine qui nous saisit en énergie. Continuer des transmettre la vape comme lui le faisait, apprendre à des nouveaux venus ce que lui a pu nous apprendre. Montrer qu’on a bien compris ce qu’il voulait dire.
Parce que c’est cela, finalement, faire son deuil : remplacer la tristesse de l’avoir predu par la joie de l’avoir connu.

Annonce

8 réponses à Les vapoteurs sont en deuil