Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Le Mois sans tabac 2017, coup d’envoi le jour des morts

Le Mois sans tabac 2017, coup d’envoi le jour des morts

    Annonce

Le Mois sans Tabac sera lancé, comme chaque année, le 1er novembre. Il semble que personne n’a jamais relevé la pertinence de la date, mais, choix aléatoire ou message subliminal, inciter à arrêter la cigarette le jour où la France entière est dans les cimetières, les équipes de communication ont fait fort. Il n’empêche que cette édition sera marquée par une montée en puissance de la vape.

Le mois de la mort

Le 1er novembre, c’est donc le début du Mois sans tabac et le jour de la Toussaint. D’ailleurs, pardon, mais on ne se défait pas de ses vieilles habitude : la Toussaint, c’est la fête chrétienne de tous les saints, la fête des morts, c’est le 2 novembre. Mais comme le 1er novembre est férié, c’est ce jour là que la France entière, ou presque, se rend au cimetière, et que, donc, commence l’action annuelle de lutte contre le tabac.

Coïncidence ? Soit un petit génie de la communication a lancé cette date il y a plusieurs années et a attendu tout ce temps pour qu’enfin quelqu’un percute, et c’est dans Vaping Post que ça se passe, soit c’est un total hasard.

Peut-on dire que le Mois sans tabac sera lancé dans les cimetières ? Ce serait un peu exagéré. Pourtant, quel meilleur endroit ? Je suis bien placé pour le savoir, des fumeurs, j’en ai conduit moi-même plus que mon compte dans leur dernière demeure… de mauvais goût, peut être, mais ce qu’on attend d’une telle campagne, ce n’est pas du mignon et du joli, mais de l’efficacité.

Quelles nouveautés ?

Le Mois sans tabac, qu’il soit mortel ou pas, cette année, se dote d’une nouveauté intéressante : des groupes Facebook, qui semblent avoir pour but de permettre à chaque candidat à l’arrêt de trouver des profils similaires au sien. Avec certains intitulés parfois bien vus, d’autres fois plus originaux. Ainsi, “Pour mon enfant”, “Patchés” “Coachés” et même les sportifs, “endurcis” ou du “dimanche”, au choix, côtoient “Les fêtards” ou “Salade Quinoa”.

Inutile de chercher “J’aime regarder des films en mangeant des chips”, il n’y est pas, mais, d’une, vous pouvez créer votre propre groupe, et surtout, vous pouvez rejoindre celui des vapoteurs !

Et oui, joie et allégresse, un groupe des vapoteurs, dédié à notre outil de sevrage préféré, est listé dans ces catégories.

Allez, petit reproche s’il en faut un : l’adhésion au groupe ne se fait qu’après avoir rempli une “lettre de motivation” ou vous devez expliquer pourquoi vous souhaitez intégrer ce groupe. Certains trouveront peut-être le procédé dissuasif, même s’il permet de filtrer les inévitables trolls de l’internet. Peut être que le système de filtre se verra modifié lors de l’ouverture officielle ?

Un progrès notable

Ce système de groupe vient en complément des documents, dans la continuité de ceux présentés l’année précédente. Mais même si la vape y est toujours timidement présente, le fait que les vapoteurs disposent d’un groupe lié à l’opération est un net progrès.

La vape est-elle spontanément prise au sérieux par les autorités de santé ou a-t-elle pris tellement d’importance qu’elle ne peut plus mécaniquement être ignorée ? Dans tous les cas, la nouvelle est bonne.

Aux vapoteurs, donc, de saisir leur chance et de déployer toute leur efficacité, pour enterrer une fois pour toute le tabac ? Pour la Toussaint, ce serait de circonstances.

Annonce