Vous êtes ici : Vaping Post » Cigarette électronique » L’e-cigarette plus efficace pour le sevrage que les patchs : les résultats d’une étude néo-zélandaise

L’e-cigarette plus efficace pour le sevrage que les patchs : les résultats d’une étude néo-zélandaise

    Annonce
Le site slate.fr sous la plume de Jean-Yves Nau a été l'un des premiers médias français à faire écho de cette étude

Le site slate.fr sous la plume de Jean-Yves Nau a été l’un des premiers médias français à faire écho de cette étude.

Une étude néo-zélandaise montre que la cigarette électronique est au moins aussi efficace que les timbres nicotiniques. Elle a été financée par les pouvoirs publics du pays d’Océanie.

C’est le Professeur Chris Bullen, enseignant à l’Université d’Auckland, qui a dirigé cette étude, épaulé par une équipe de 7 chercheurs. Celle-ci a été menée pendant 13 semaines auprès de 657 fumeurs qui désiraient arrêter leur consommation de tabac. Leur âge moyen s’élevait à 43 ans et on comptait 60% de femmes parmi toutes ces personnes.

Trois groupes ont été formés, les deux premiers étaient constitués de 292 personnes chacun, 73 personnes étaient membres du troisième et dernier groupe.

Les personnes des deux premiers groupes étaient dotées avec soit des patchs de nicotine soit des cigarettes électroniques (à 16 mg de nicotine).

Celles du troisième groupe avaient reçu des cigarettes électroniques ne contenant pas de nicotine (groupe e-cigarette placebo).

Des tests ont été réalisés par tous les participants trois mois après la fin des treize semaines de l’étude, dans le but d’évaluer les premiers résultats en termes d’obtention de l’abstinence. Et il est possible d’en conclure que l’e-cigarette est d’une efficacité au minimum égale à celle des patchs de nicotine pour aider les gens à cesser totalement de fumer pendant au moins six mois.

4,1% des personnes du groupe e-cigarettes placebo ont réussi à se sevrer, 5,8% pour le groupe timbres à la nicotine et 7,3% pour le groupe e-cigarette. La proportion la plus élevée se trouve bien chez les personnes dotées de la cigarette électronique durant l’étude.

Il est également intéressant de noter que les participants ont été manifestement plus enthousiastes vis-à-vis des e-cigarettes que des patchs. 9 membres sur 10 des deux premiers groupes ont en effet affirmé qu’ils recommanderaient le produit à un ami, cette proportion ne s’élève qu’à 56% pour les membres du groupe patchs.

En outre, cette étude néo-zélandaise a évalué l’éventuelle nocivité du vapotage. Il est signalé que les chercheurs n’ont identifié aucune différence dans les taux d’évènements indésirables sur la santé.


Source: http://www.slate.fr/story/77446/cigarette-electronique-efficace-timbres-nicotiniques

Review Author:Review Date: