Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » La FIVAPE sort ses griffes contre l’industrie du tabac

La FIVAPE sort ses griffes contre l’industrie du tabac

La FIVAPE met en garde le consommateur sur la présence de l'industrie du tabac dans le marché de l'e-cigarette. Une manifestation est prévue aujourd'hui à une conférence de presse organisée par la société Fontem Ventures (filiale d'Imperial Tobacco - Ex SEITA).

La FIVAPE met en garde le consommateur sur la présence de l’industrie du tabac dans le marché de l’e-cigarette. Une conférence de presse est organisée aujourd’hui par la société Fontem Ventures (filiale d’Imperial Tobacco – Ex SEITA).

Le communiqué est d’un nouveau genre. La FIVAPE, cette association de professionnels français spécialisés dans la fabrication et le commerce des produits de la vape, publie aujourd’hui sur son site internet un article dénonçant l’arrivée sur le marché hexagonal d’une cigarette électronique version “Big Tobacco”.

Fontem Ventures, une filiale d’Imperial Tobacco à qui l’inventeur de l’e-cigarette industrielle Hon Lik avait vendu ses brevets, annoncerait en effet ces jours-ci la mise sur le marché d’une nouvelle cigarette électronique.

Se soucier de la santé de ses clients en leur proposant dorénavant des produits à nocivité réduite une chose, continuer en parallèle à vendre du tabac en est une autre. Et puis “Comment prétendre incarner légitimement la« révolution du vapotage », après avoir méprisé et tenté d’entraver par tous les moyens la cigarette électronique durant de longues années ?” explique la FIVAPE qui ne voit dans les stratégies des grands cigarettiers qu’une façon de s’offrir une “seconde virginité”.

L’association française qui profite ainsi de cette occasion pour renouveler ses engagements d’indépendance* vis à vis de l’industrie du tabac, appelle à une réaction communautaire contre cette “tentative d’enfumage dangereuse pour les vapoteurs“. Une conférence de presse organisée par Fontem Ventures se tiendra à 13h à l’adresse suivante : Hôtel Intercontinental – 2, rue Scribe 75009 Paris. Chaque acteur sensible à la présence de l’industrie du tabac dans le monde de l’e-cigarette peut ainsi se rendre sur place pour y assister.

fontem-ventures-seita-vapeMise à jour : Fontem Ventures entend donner la possibilité aux buralistes français de “participer à la révolution du vapotage” avec un produit “nouvelle génération”. Un relais de croissance qui devrait démarrer dans un mois selon cette publicité parue dans la Revue des tabacs de janvier 2015.


* L’association déclare ne disposer d’aucun financement direct ou indirect en provenance de l’industrie du tabac. Chaque membre déclare l’absence de toute participation de l’industrie du tabac dans le capital de la société qu’il représente.

Review Author:Review Date:
  • Vapo 67

    Non mais ils ce foutent de la gueule du monde,et c’est beaux de rèver,car de toute façon ils n’arriveront jamais à vendre cette merde qui viens de làge de la pierre, qui marche pas,et ressemble qu’à une tueuse et n’as rien à voir dans le monde de la vape,d’ailleurs (c’est la première e-cig que j’avais acheté dans un bureau de tabac,et que je n’ais mème pas fini tellement c’était à chiez préférant continuer à me rouler des tueuses),heureusement que j’ai persisté en achetant du matos qui ma donné vraiment l’envie d’arrèter de fumer et sa fait maintenant un an et demi,et quelle bonheur de plus puer la clope,d’avoir retrouver mon souffle,de ne plus cracher de glaire ect.Et comment M.Hon Lik à pu vendre sont brevet à Ex-Seita Fontem Ventures (Filiale d’impérial tobacco),ceux là justement qui veulent éssayer de faire des tunes avec leurs saloperie de e-cig complètement dépassée,je ne comprend pas d’ailleurs,comment M.Hon Lik à pu vendre ces brevets à ces criminels,étant donné que sont père est mort à cause de leurs tueuses,et qu’il avait inventé le vaporisateur exprès pour sont père qui avais déjà des graves séquelles aux poumons,mais qui est malheureusement mort pour finir d’un cancer du poumon avant d’avoir pu profiter de sont magnifique invention du siècle.Vive la vape et allez signer la pétitions sur Avaaz.org pétition pour la cigarette électronique,le parlement européen:Sauvegarder les cigarettes électroniques de réglementation excessive UE.

  • Yvon Novy

    La quoi ?… La Fivape ?…
    … N’est-ce pas cette belle organisation censée représenter et défendre les métiers de la vape, et qui a appelé “l’ensemble des passionnés et professionnels de la vape, tous les militants, reviewers, blogueurs, les rescapés et victimes du tabac, à se manifester à la conférence de presse de Fontem Ventures” le 4 février ?
    Et qui n’a pas jugé utile d’y envoyer elle même le moindre représentant ?