Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesLa fascination de la nouveauté

La fascination de la nouveauté

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Honnêtement, l’auteur de l’article du vendredi a essayé. Vraiment. De quoi ? De ne pas parler de lui à la troisième personne ? Non, évidemment. D’être gentil, doux, aimable et bienveillant. Mais bon… On est venu lui raconter une histoire, et il pleut.

Ah le joli mois de mars

Est-ce que ça vous fait ça ? L’arrivée du printemps est toujours perçue par votre serviteur comme une sorte d’allègement dans le cœur, comme le poids entier d’un hiver trop lourd qu’on aurait ôté d’un coup. Et cela me remplit d’allégresse.

Les petits oiseaux chantent, timidement, mais ces pépiements discrets sont comme une caresse à l’oreille, les gros bourdons volent en repérage des futures installations de ruches, avec la grâce et la délicatesse d’un bombardier lourd, d’accord, mais ils sont si touchants dans leur maladresse.

Et ça donne envie d’être gentil. Gentil avec les reviewers de YouTube, gentil avec les hispters, gentil avec les influenceurs et les influenceuses, gentil même avec les juice makers qui sortent toujours le même frais fruité. Gentil, aimable et bienveillant. C’est…

… C’est quoi ce bruit ? La pluie à mon carreau ? Une journée pourrie ? Damnation !

Où en étais-je, déjà ? Ah, oui : la longue liste des gens que je peux pas blairer.

Notez, il y a aussi ceux qui ne peuvent pas vous blairer. Tenez, cette histoire qui est arrivée à un vendeur en magasin, je vous la reproduit in extenso, première personne incluse :

On a une cliente, une habituée, très gentille, elle achète sa vape quasiment depuis le début, elle n’a aucune intention d’arrêter.

Et on a un nouveau collègue, qui vient quelque jours par semaine, il partage son temps entre deux magasins.

Donc, notre cliente arrive, un matin, elle est servie, et avant de partir, elle précise « je viens aujourd’hui parce qu’il est pas là, l’autre. Lui, je l’aime pas ». En parlant de notre collègue fraîchement arrivé.

Étonné, après qu’elle soit partie, je me retourne vers mon collègue, et lui demande « mais… Il lui a fait quoi ? »

Le collègue, placide, répond « oh, t‘inquiète pas, elle est très gentille, mais elle n’aime pas les nouveaux, ça la perturbe dans ses habitudes ».

Moi, en rigolant : « ah, je vois. Et donc, moi non plus, elle m’aimait pas, au début, c’est ça ? ».

Lui, toujours tranquille : « non, elle pouvait pas te blairer. Mais maintenant que le nouveau est arrivé, c’est bon, tu es devenu un ancien, elle t’aime bien ».

Depuis que le nouveau est arrivé ? Mais… il est là depuis un mois, et moi, depuis trois ans et demi…

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.