Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » La cigarette électronique la plus dangereuse est celle qui est interdite

La cigarette électronique la plus dangereuse est celle qui est interdite

Andy Sutton vient de publier une parodie d’une vidéo alarmiste produite par les services d’aide au sevrage tabagique d’Alaska. Il l’a intitulée : “La cigarette électronique la plus dangereuse …”

Voici la traduction de la parodie suivie de la vidéo en question :

Qu’y a-t-il dans le nuage de vapeur d’une cigarette électronique ?
de l’inoffensive vapeur d’eau :
hmmm, oui, en effet oui.
Plutôt, oui ! comparé à une cigarette c’est beaucoup moins nocif que la fumée !
de la nicotine :
oui, mais la nicotine en elle même n’est pas dangereuse et ne provoque pas de cancer.
Si vous êtes inquiet d’adopter cette alternative, voici quelques faits :
pas de goudron, pas de fumée, pas de tabac brulé
Cuire votre repas du soir, produit plus de toxines qu’on ne trouve dans la vapeur exhalée
La fumée de cigarette contient de très hautes doses de toxines, mais pas la vapeur !
La vapeur contient 6000 fois moins de carcinogènes que la fumée de cigarette
Il n’y a pas de quoi s’inquiéter de la vapeur de la cigarette électronique.

La cigarette électronique la plus dangereuse est celle qui est interdite
(Présenté par le département du bon sens)

Voici maintenant la vidéo originale (au format .mov) suivie de sa traduction :

Qu’y a-t-il dans le nuage de vapeur d’une cigarette électronique ?
de l’inoffensive vapeur d’eau :
hmmm, oui, en effet oui ;
de la nicotine :
comme les cigarettes traditionnelles ;
des particules ultra-fines :
qui peuvent provoquer de l’asthme ;
du formaldehyde :
un fluide d’embaumement ;
du plomb :
cela n’abime-t-il pas le cerveau ?
de l’acétone :
du dissolvant pour les ongles !

La cigarette électronique : n’est ni inoffensive ni saine
(Alaska’s Tobacco Quit Line)

Andy Sutton est un professionnel anglais de la télévision depuis 15 ans. Il a tourné des documentaires, des publicités, des promos et des programmes diffusés sur la BBC et dont certains ont été primés. Il est aussi un vapoteur passionné depuis 2009 et l’un des animateurs de Vapour Trails TV (VTTV) une chaîne de télévision anglaise sur internet dédiée à la vape.

Il a lancé en mai 2013 le projet “Smoke without fire”, une série de reportage qui explorent la communauté de la vape au Royaume Uni, ses batailles (santé, juridique), les recherches, les débats éthiques et politiques …

Review Author:Review Date:
  • Céline Djibaoui

    Un peu bizarre la traduction, quand j’ai lu en français la conclusion,
    “La cigarette électronique la plus dangereuse est celle qui est interdite”

    alors que littéralement c’est plutôt
    “La seule e cigarette dangereuse est celle qu’on interdit”

    Et qui pour mieux traduire l’idée serait
    “La seul danger danger de l’e cigarette serait de l’interdire”.

    Ca veut dire la même chose si on se penche dessus mais la phrase traduite comme dans l’article peut être un peu trompeuse alors qu’elle ne l’est pas en anglais.

    Mais effectivement y’a vraiment de quoi s’interroger sur les financements ou la santé mentale de ceux qui dirigent la ligne anti tabac en Alaska.