Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La cigarette électronique en Italie : les transalpins peuvent de nouveau vapoter en public

La cigarette électronique en Italie : les transalpins peuvent de nouveau vapoter en public

    Annonce

Le gouvernement italien vient d’autoriser l’usage de la cigarette électronique dans les lieux publics, à l’exception des écoles. Une décision qui devrait favoriser la démocratisation de cette méthode de réduction des risques chez nos voisins transalpins.

Vapoter dans un bus à Rome est désormais possible

Depuis le 12 novembre 2013 en Italie, il est autorisé de vapoter dans les lieux publics.

Depuis le 12 novembre 2013 en Italie, il est autorisé de vapoter dans les lieux publics.

Vapoter en public n’était plus autorisé il y a encore quelques jours en Italie mais la donne a changé chez les Transalpins. Umberto Veronesi, Directeur scientifique de l’institut européen d’oncologie, avait clairement montré son désaccord avec les autorités de son pays qui avait décidé de l’interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.

Il est évident que la meilleure chose serait de ne pas inhaler rien d’autre que de l’air pur, cependant, pour ceux qui ont une dépendance à la nicotine, ou qui prennent plaisir à fumer, la cigarette électronique est une amélioration sensible de leur qualité de vie” avait-il affirmé.

L’oncologue est clairement pour cette aide à l’arrêt de la cigarette traditionnelle, selon lui “il y a des études bien documentées, deux professeurs Américains et un de Catane montrant que la e-cig peut aider à arrêter de fumer. Une autre preuve est également la chute des ventes de tabac. Pourquoi tant de rage contre les cigarettes électroniques ?

Les italiens peuvent désormais vapoter depuis le 12 novembre en toute légalité dans les transports en communs ou dans leurs bureaux selon le journal officiel du gouvernement (http://www.gazzettaufficiale.it/). En revanche, la cigarette électronique n’est pas autorisée dans les enceintes des établissements scolaires.

Alors qu’en France, la promotion du produit est censée être interdite, la publicité est bien autorisée sous toutes les formes chez nos voisins Transalpins, ce qui devrait favoriser le décollage du marché de la cigarette électronique.

Néanmoins l’attractivité du produit n’est pas aussi importante que dans l’hexagone. L’e-cigarette est taxée en Italie, les prix de vente sont beaucoup plus importants comparativement à la France. On compte néanmoins selon certaines sources 1,5 millions de vapoteurs italiens pour un marché qui pèserait déjà plus de 350 millions d’euros.


Source : http://www.vapeadores.com/2013/11/italia-cigarrillos-electronicos-permitidos/ et http://www.lasantepublique.fr/legislation-et-reglementation-sanitaires/11112013,l-italie-autorise-la-cigarette-electronique-dans-les-lieux-publiques,837.html

Review Author:Review Date: