Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesLa cigarette électronique bientôt bannie à San Francisco

La cigarette électronique bientôt bannie à San Francisco

    Annonce

Elles ressemblent à des cigarettes et ont de la nicotine mais n’en sont pas, et pourtant la ville de San Francisco songe à bannir les cigarettes électroniques.

L’aéroport de San Francisco (SFO) les a déjà bannies le mois dernier, maintenant c’est la ville qui pense à appliquer une loi interdisant l’usage de la cigarette électronique dans les lieux publics, à l’instar des cigarettes traditionnelles.

Le projet de loi consiste à considérer la cigarette électronique comme une cigarette normale en raison de sa similitude.

Ca ressemble et s’utilise comme une cigarette, donc c’est une cigarette

Le département de la santé de la ville de San Francisco statue que tout ce qui ressemble en apparence et en usage à une cigarette doit être soumis aux même restrictions que les cigarettes traditionnelles. Le docteur Toma Aragon, chef du département santé de la ville, stipule que les cigarettes électroniques ne sont ni plus ni moins que des administrateurs de nicotine et qu’elles peuvent être interprétées comme un message positif auprès des jeunes.

La Tobacco Vapor Electronic Cigarette Association s’oppose bien à ce point de vue, rétorquant que bannir la cigarette électronique est un acte d’ignorance, ajoutant qu’elles ne sont pas dangereuses et mauvaises pour la santé et qu’elles sont bien meilleures que les cigarettes classiques.

Le représentant de la Tobacco Vapor Electronic Cigarette Association indique que pour qualifier ce produit comme tel il faudrait déjà prouver qu’il est mauvais pour la santé. Il rappelle que les composant de la cigarette électronique ont tous été approuvés par la FDA (Food and Drug Administration) et qu’elle ne provoque pas d’effets secondaires néfastes pour la santé. De plus elles peuvent être utilisées dans les lieux publics sans déranger son entourage.

La vente de cigarettes électroniques à San Francisco augmente et les distributeurs attestent qu’il est difficile de les garder en vitrine tant les ventes se portent bien.

Un débat qui peut durer longtemps tant que les études à long terme ne sont pas formelles et qu’il soit établi une bonne fois pour toutes que l’e-cig n’est pas un danger pour notre organisme.

En attendant moi je fume et j’en suis bien content. 🙂

 

Source : http://abclocal.go.com/kgo/story?section=news/local/san_francisco&id=8089763

Review Author:Review Date: