Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesJournée mondiale sans tabac 2018, le thème dévoilé

Journée mondiale sans tabac 2018, le thème dévoilé

    Annonce

L’Organisation Mondiale de la Santé a dévoilé le thème de la journée mondiale sans tabac 2018, le 31 mai prochain : il s’agira des maladies cardiovasculaires. Une bonne idée, quand on sait que le tabac, ce n’est pas seulement le cancer.

La Journée mondiale sans tabac 2018 verra donc le lancement d’une série d’initiatives et d’actions mondiales visant à lutter contre l’épidémie de tabagisme et son impact en matière de santé publique. Parmi ces actions menées, on notera les initiatives “Cœurs mondiaux” et “RESOLVE” dont l’objectif est de réduire les décès dus aux maladies cardiovasculaires et d’améliorer la prévention de ces maladies grâce à l’hygiène de vie. Des desseins louables, mais dont le contenu concret reste encore, à cette heure, flou.

La troisième réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles sera, de surcroît, organisée précisément ce 31 mai, pour coïncider avec la journée sans tabac.

On le voit : l’objectif de l’OMS, pour cette journée sans tabac, est de rappeler au grand public que la fumée n’est pas seulement cause de cancers, mais de bien d’autres maux, dont les maladies cardiovasculaires. Elles seront donc au cœur des préoccupations. 

L’OMS encouragera, à cette occasion, les états à mettre en œuvre son plan MPOWER de lutte contre le tabagisme. Et, lorsqu’on déchiffre l’acronyme, tout est dans le nom : M comme “Monitor”, surveiller la consommation et les politiques de prévention, P comme “Protect”, protéger les populations contre la fumée du tabac, O comme “Offer”, offrir une aide à ceux qui veulent arrêter, une politique d’aide similaire à celle mise en place lors de la journée sans tabac en France, W comme “Warn”, mettre en garde contre les méfaits (paquet neutre, avertissements, etc.), E comme “Enforce”, interdiction de publicité et enfin R comme “Raise”, augmentation des taxes.

Il manque sans doute le V comme “Vape”, mais ça aurait faussé l’acronyme, on ne voit pas d’autres explications. A la rigueur, on se serait contenté d’un A comme “Alter”, promouvoir les modes de consommations alternatifs de la nicotine, comme la vape, le SNUS etc. Mais ça ne marchait pas non plus, même avec les deux lettres, qui font “VA”. Tant pis. VA, va, je ne te hais point. 

Notez donc bien cette date dans vos agendas, le 31 mai, journée mondiale sans tabac. Comme ça, vous le saurez, tant il est probable qu’elle se déroulera, comme les précédentes, dans l’indifférence générale.

Annonce