Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Italie : les sachets de nicotine en danger

Italie : les sachets de nicotine en danger

Mis à jour le 16/10/2023 à 18h02
    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Le ministre de la Santé a envoyé un courrier à la seule marque proposant ces produits dans le pays, pour l’informer d’une procédure de retrait du marché à son encontre.

La « nocivité » des sachets de nicotine mise en avant

interdiction sachets de nicotine en Italie

La lutte contre la réduction du risque tabagique continue.

Décidément, l’Italie semble bien décidée à prononcer de nombreuses interdictions ces jours-ci. Alors que le pays a très récemment interdit l’usage de ChatGPT sur son territoire, voilà qu’il songe désormais à interdire les sachets de nicotine. Car si ces petits sachets, contenant une fibre végétale, des arômes, et de la nicotine, étaient interdits depuis des années en Italie, un amendement voté l’année dernière leur a permis de revenir sur le marché. Aujourd’hui, alors qu’ils commencent à envahir de nombreux pays, l’Institut supérieur de la santé tire la sonnette d’alarme : « ils [les sachets de nicotine] présentent des niveaux d’apport potentiels pour lesquels des effets nocifs sur la santé humaine ne peuvent être exclus », note-t-il ainsi.

De son côté, Orazio Schillaci, ministre de la Santé du pays, aurait envoyé une lettre au fabricant des sachets de nicotine que l’on trouve en Italie, afin de l’informer du début de la procédure de suspension du marché de son produit. Le courrier soulignerait la « nocivité » du produit ainsi que son manque de sécurité, notamment concernant son ouverture, dépourvue d’une quelconque protection contre les enfants.

Difficile pour l’heure de deviner la suite de cette affaire puisque l’amendement voté l’année dernière, dont l’objectif était de réduire la charge fiscale sur les produits de la vape, comptait justement sur les recettes des sachets de nicotine pour en compenser la perte.

À la fin du mois dernier, la Belgique était le premier pays d’Europe à prononcer l’interdiction des nicotine pouches, dont la science a pourtant reconnu la toxicité comme étant largement moindre que celle des cigarettes de tabac.

Les dernières infos en Italie

Les commentaires sont fermés.