Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Irlande : une association demande la taxation du vapotage

Irlande : une association demande la taxation du vapotage

Mis à jour le 19/04/2023 à 14h43
    Annonce

Mettant en avant la théorie de la passerelle, l’Irish Heart Foundation souhaite que le gouvernement taxe la cigarette électronique afin de protéger les jeunes.

Un appel ignoré par le gouvernement ?

Depuis quelques jours en Irlande, le gouvernement fait face à une demande de l’Irish Heart Foundation (IHF). L’association nationale de lutte contre les maladies cardiaques demande en effet la mise en place d’une taxe d’accise de 6c par ml pour les e-liquides, ainsi que l’augmentation des taxes sur les cigarettes traditionnelles.

Selon Chris Macey, responsable du plaidoyer de l’IHF, cette taxation sur la cigarette électronique est nécessaire afin de passer le prix de la vape « hors de portée des enfants », mais sans pour autant le rendre inaccessible aux adultes qui l’utilisent comme dispositif de sevrage tabagique.

« Toute taxe sur les e-cigarettes doit s’accompagner d’une augmentation plus importante des droits d’accises sur le tabac afin de dissuader les utilisateurs de revenir aux cigarettes traditionnelles » ajoute-t-il.

Si ce discours est tout à fait audible, le problème vient surtout de sa justification. Car pour l’Irish Heart Foundation, si ces taxes sont « inévitables », c’est surtout, car « des recherches » ont démontré qu’un jeune qui vapote a « 4 fois plus de chances de devenir fumeur ».

La théorie de la passerelle a décidément la peau dure…

Reste maintenant à savoir si le gouvernement du pays a entendu cet appel de l’association.  Lui qui a présenté aujourd’hui le budget de l’an prochain, mais qui, dans son résumé, n’a pas signalé de quelconque augmentation des taxes sur le vapotage, mais une simple augmentation du prix des cigarettes traditionnelles.

Le reste de l’actualité politique

Deux anciens dirigeants de l’OMS critiquent sa position sur la...

  • Publié le 12/02/2024

Ils l’encouragent à apporter son soutien aux pays qui veulent utiliser des modes d’administration de nicotine alternatifs pour combattre le tabagisme.

L’Espagne interdit les arômes pour le tabac à chauffer

IQOS sur drapeau espagnol

  • Publié le 17/01/2024

D’ici peu, toute méthode qui permet de changer l’odeur ou le goût du tabac chauffé sera interdite dans le pays.

France : Catherine Vautrin nommée ministre de la Santé

  • Publié le 11/01/2024

Après un peu plus de deux semaines d’intérim, Agnès Firmin le Bodo a finalement laissé sa place à Catherine Vautrin.