Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Un haut responsable de la santé publique britannique démissionne

Un haut responsable de la santé publique britannique démissionne

Professeur John Ashton

Professeur John Ashton, ancien président de la faculté de santé publique au Royaume-Uni.

John Ashton, le président de la faculté de santé publique au Royaume-Uni, a démissionné de ses fonctions suite à des propos plus qu’outrageants sur le réseau social Twitter à propos.
Il a notamment traité de “lâche” toute personne qui faisait l’apologie de l’e-cigarette.

Ce professeur avait déjà eu maille à partir avec des défenseurs de la cigarette électronique lors d’un débat sur les bienfaits et les dangers entourant cette méthode de réduction des risques. John Ashton avait plusieurs fois évoqué ses inquiétudes quant aux effets à long terme de l’e-cigarette.

La faculté s’est immédiatement désolidarisé du professeur et a présenté ses excuses, expliquant qu’il s’agissait de propos “inappropriés” et regrettant la “personnalisation d’un débat de santé publique”.

Review Author:Review Date:
  • Patricia

    J’ai lu ses tweet, bon, il a surtout pété un plomb en traitant de lâches ceux qui l’attaquaient anonymement sur tweeter, alors qu’il défendait son point de vue méfiant contre la e-cig de l’industrie du tabac ( d’après ce que j’ai compris):

    “It’s remarkable how many unfettered apologists for the ecig-tobacco industry axis have no identity.Funny that.”

    “I object to being anonymously abused online.This is cowardice and seems to be common among those who disagree on this matter.”

    “It is also a good idea for consenting adults to have full information about the long term effects of things they put into their bodies”

    Il a été suspendu apparemment puis il a démissionné après s’être excusé pour ses écarts de langage.

    Bon. Je ne sais quelles étaient ses positions exactes, donc je ne sais qu’en penser.

    • platipus

      je ne suis pas sûr qu’un président de fac de santé lise des études truquées, il s’assure en premier de leur sérieux, du protocole et si elles le sont ne les lit pas 😉

      • Patricia

        bah non…. il lit les publications faites par leurs auteurs dans les revues spécialisées, comme tous les médecins, pharmaciens etc…

    • Elva Pote

      Il manque à cette liste un certain nombre de tweets qu’il a effacé et on le comprend. Et ce sont ceux qui ont été effacés qui sont à l’origine de tout ce scandale. Il a bloqué systématiquement les vapoteurs qui ont tenté un dialogue avec lui sur ce sujet. C’est vrai qu’ils sont un certain nombre de cette corporation à procéder ainsi.

      • Patricia

        J’ai sélectionné quelques phrases seulement, c’est vrai, je ne pouvais pas tout coller bien sur. Il reste possible à chacun d’aller sur tweeter pour lire l’ensemble des discussions. Je n’ai pas trouvé de phrases supprimées, et nous pouvons aussi lire ceux qu’il a bloqués. Mais il dialoguait avec une personne en particulier , et ne répondait pas aux autres, c’est exact.
        Il n’y avait pas d’arguments dans ces échanges, plutôt des attaques assez stériles, sans discussion de fond,émaillées de noms d’oiseaux de part et d’autre, c’est ça que je ne comprend pas….

  • Tony Fiant

    Bah, il connait le principe des réseaux sociaux et sait pertinemment qu’on peut se faire encenser ou mépriser en quelques lignes par des millions de personnes.
    Quoi qu’il en soit, ses dérapages verbaux associés à sa position sur la vape ne le feront pas regretter par grand monde.
    Quel terme utiliserait il pour désigner une personne responsable et compétente qui, en connaissance de cause, encouragerait indirectement le tabac : complicité de crime contre l’humanité ?

    • Patricia

      sur le point de sa position sur la vape, justement, je ne suis pas convaincue: était-il contre la vape ou seulement contre la vape version BT?

      • Tony Fiant

        Houlà, tu prends du recul, toi !
        C’est la vape qui agit 😉
        Il y a 2 jours, tu aurais versé le jerrycan d’essence toi même pour le brûler pour avoir demandé d’assimiler la vape à un produit du tabac:)

        • Patricia

          non, non, je constate juste a regret les méfaits des mensonges de l’OMS… et ça n’est qu’un début, je le crains.

          • Tony Fiant

            Parfois difficile de faire le distinguo entre les idées et la personne..’ pas nécessairement dans ce cas précis mais plus généralement.
            Ensuite la faculté de machin,ben, cela reste une faculté, rien de plus, faculté qui, de plus, s’est empressée de le lâcher.
            Comme quoi, on craint un peu les Vapoteurs quand même bien que certains aillent un peu loin mais c’est le lot de tous les sujets sensibles.

          • Patricia

            Oui. Reste que ses propos ne sont pas acceptables… il a trop souvent dérapé pour qu’on le laisse continuer au vu de la position qu’il occupait. Là dessus, rien à redire.

          • Tony Fiant

            C’est hélas une position généraliste. Beaucoup d’associations, etc. contre le tabac sont tout aussi virulents contre la vape.
            On peut y voir une méconnaissance du sujet et ils se tirent une balle dans le pied.
            On peut y voir une attitude comportementale caricaturale de rejet uniquement en raison de la ressemblance entre les produit du lien.
            Dans ce dernier, les concernés ne sont que des abrutis, désolé, pas d’autres termes plus appropriés pour désigner des individus qui font des amalgames faciles et qui ont décidé que…

          • Tony Fiant

            Pour Ghyslain :
            J’ai régulièrement des problèmes pour corriger un message avec l’option modifier. La fenêtre se réouvre bien mais je ne peux rien modifier ? (sur iPad) : un clic flashe le texte en gris mais le curseur n’apparaît pas ?
            Message ci dessus par exemple qui peut sembler incohérent 🙁
            Ce n’est toutefois pas systématique.

          • Patricia

            Oui.
            L’erreur, c’est de penser qu’on débarrassera un jour l’homme de ses addictions, de ses dépendances. C’est impossible, ça fait partie de la nature humaine. Le seul but raisonnable à rechercher ne peut-être que parvenir à ce qu’elles lui fassent le moins de tort possible.
            De là, les moyens pour y parvenir divergent…

          • Tony Fiant

            Addiction et dépendance relèvent non pas de la nature humaine (définir ce qu’est d’ailleurs ce terme) mais de la biologie du vivant. Les animaux peuvent être aussi dépendants ou addicts.
            C’est dans les gènes donc si, un jour, on pourra la vaincre… après quelques manipulations génétiques et d’autres additionnelles dans les hémisphères cérébraux.
            Mister félin cf photo est jambon addict 🙂

          • Patricia

            voui, tu chipotes …. après si je détaille trop mon propos, tu vas me dire que je fais des pavés . Salue donc mes essais de raccourcis, aussi imprécis soient-ils, ils me coûtent.
            Si, si.;)

            Quand l’addiction se tourne vers un besoin fondamental (comme se nourrir, cf ton chat avec son jambon) alors elle n’est pas une addiction, mais le processus normal qui nous force à respirer, boire, manger, pour simplement survivre. Ce processus naturel, si il se tourne vers un besoin non vital, devient addiction.
            Là, ça va comme détail pour toi ça ? ;D Sinon, je peux encore préciser plus longuement…. car là aussi je commet des imprécisions, limite contre-sens.
            Mon chat ouvrait le frigo pour y piquer les saucisses de strasbourg…. on pourrait discourir longuement du besoin du chat à bouffer du cochon, ce qui n’est certes pas naturel, j’en conviens, à moins d’y voir une sorte d’atavisme remontant à ses ancêtres infiniment plus… carnassiers 😉

          • Tony Fiant

            J’aime bien chipoter, c’est d’ailleurs comme cela que l’on crée des ouvertures ou des impasses 🙂
            Le jambon, c’était pour le fun.
            Je ne confonds pas l’addiction et l’instinct de survie. Il a été prouvé que nombre d’espèces pouvaient être addicts à une substance qui ne correspond à aucun besoin vital soit dans les labos soit même par hasard dans la nature.
            À propos, toutes mes félicitations pour tes pavés plus légers. Ainsi, tu peux les lancer plus loin 😉
            Le félin n’est pas un charognard de par son fonctionnement naturel mais, par nécessité ou par facilité, il peut l’être : un chat mais aussi un lion.
            L’être humain aussi

          • Patricia

            ah nous, c’est sur, les super prédateurs, même bien faisandé, mariné, séché,vielli en fut pendant 20 ans, on bouffe tout ! 😀
            Un petit melon porto au jambon de bayonne avec un bon fromage bien bleu… hum ! miam

          • Titan

            Juste après un petit pavé de sanglier bien faisandé au Morgon avec des peutiteu-patates-haricots-verts … Une tuerie …!