Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Fuite d’un document en provenance de l’OMS

Fuite d’un document en provenance de l’OMS

    Annonce
La photo envoyée au journaliste britannique.

La photo envoyée au journaliste britannique.

Le libéral Christopher Snowdon qui séjourne en ce moment à Moscou pour tenter d’assister à la Convention-cadre de l’OMS, vient de révéler un document qui semble être une version non-officielle d’un texte concernant la cigarette électronique.

Bien que la source et la véracité de ces informations ne sont pas vérifiées et que ce document est à prendre avec beaucoup de précaution, cela peut donner un aperçu de la teneur des discussions qui pourraient avoir lieu en ce moment dans ces réunions bien gardées.

Voici la traduction du document tel que publié par Snowdon sur son site.


(a) [Empêcher les non-fumeurs et les jeunes de commencer à utiliser les inhalateurs électroniques de nicotine ENDS (ndlr : de l’anglais “Electronic nicotine delivery systems”)]

(b) Réduire autant que possible les risques potentiels pour la santé pour les utilisateurs de SEDN et empêcher les non-utilisateurs d’être exposés à leurs émissions ; non-utilisateurs

(c) interdire empêcher toute allégation non-fondée de santé sur les ENDS la publicité des SEDN fausse, trompeuse ou qui pourrait créer une impression erronée sur leurs caractéristiques, leurs effets sur la santé, leurs dangers ou leurs émissions ; et

(d) protéger les efforts activités existantes de lutte antitabac de tout intérêt acquis, commercial et autre, de l’industrie du tabac qui produit et vend lié aux ENDS, y compris les intérêts de l‘industrie du tabac par des mesures similaires à celles envisagées à l’Article 5.3.

3. Les Parties sont invitées à envisager l’interdiction ou la réglementation des ENDS y compris comme produits du tabac, médicaments ou produits de consommation [ou d’autres catégories selon le cas] en prenant compte un degré élevé de protection de la santé humaine avec une attention particulière aux groupes vulnérables comme les femmes enceintes.

Exhorte les Parties à envisager l’interdiction ou la limitation de toute publicité, promotion et parrainage des ENDS.

5. Invite les Parties et l’OMS à surveiller dans sa globalité l’utilisation des ENDS parmi les fumeurs et les non-fumeurs, en particulier parmi les jeunes y compris les questions importantes dans toute étude appropriée sur les facteurs de risque pour les maladies non-transmissibles…

Review Author:Review Date: