Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Est-ce que vapoter peut donner le cancer ?

Est-ce que vapoter peut donner le cancer ?

Mis à jour le 5/02/2024 à 18h02
    Annonce

Régulièrement, Sébastien Béziau, rédacteur en chef du magazine Vap’you, donne son avis, toujours tranché, sur un sujet brûlant. Aujourd’hui, il déplore la sous-information des Français au sujet de la nicotine.

Non. De nombreuses études se sont bien sûr penchées sur le sujet. À part un mauvais usage (dry hit), la vapeur ne produit pas de composés cancérigènes à des quantités qui pourraient provoquer des cancers. Depuis de nombreuses années, l’Institut national du cancer (INCa) communique sans ambiguïté sur ce fait établi scientifiquement.

80 % des Français pensent que la vape donne le cancer

C’est ce qu’indique une nouvelle enquête menée par l’INCa et conjointement publiée par Santé Publique France. Exactement : la nicotine contenue dans la vape pourrait provoquer des cancers. Surprise ? Non. Ça fait bientôt 5 ans que l’association Sovape réalise un sondage avec BVA. Chaque année, l’association rappelle ce chiffre : 80 % des Français pensent que la nicotine est cancérigène. Et ce chiffre ne semble pas préoccuper les autorités de santé, alors même qu’elles recommandent l’usage de la nicotine sous forme de médicament pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. Autrement dit, laisser penser que les médecins qui prescrivent des substituts nicotiniques donnent le cancer à leurs patients.

L’appel de 120 médecins ignoré par les autorités et les médias

En 2021, Sovape a publié un appel aux médecins à soutenir le vapotage pour la lutte contre le cancer. Ils sont 120 à avoir signé l’appel, dont de nombreux cancérologues et pneumologues. Les pouvoirs publics et la presse ont été alertés. Sans aucune réaction face à cet appel poignant du terrain.

Non seulement les pouvoirs publics ne réagissent pas, mais ils subventionnent des organisations qui accentuent la défiance contre la nicotine et le vapotage avec de nombreuses campagnes de communication qui effraient encore plus la population, avec le soutien des médias toujours prompts au sensationnalisme. C’était l’angle du communiqué de Sovape en 2022 : dénoncer une “fabrique du doute” insensée et nocive pour la santé publique, et par ceux-là mêmes qui prétendent lutter contre le tabagisme !

Que faire ?

Jamais une solution n’a été aussi efficace pour aider les fumeurs (c’est démontré scientifiquement). Alors résistons ! Sur le terrain. Chaque fumeur qui est aidé par une boutique, par un ami ou par un médecin est une victoire.

Les précédents avis de Sébastien Béziau

Le Royaume-Uni veut restreindre la vente de cigarettes

  • Publié le 5/11/2023

Sébastien Béziau, rédacteur en chef du magazine Vap’you, pose la question de l’interdiction de la vente de tabac.

Sans la vape, le tabagisme ne baisse plus en France

  • Publié le 5/09/2023

Sébastien Béziau, rédacteur en chef du magazine Vap’you, dénonce l’abandon par le gouvernement de la lutte contre le tabagisme aux antitabac.

Ouf ! Il y a la puff !

  • Publié le 5/07/2023

Sébastien Béziau, rédacteur en chef du magazine Vap’you, regrette que les antitabac puissent profiter des puffs pour dénigrer la vape.