Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Cube 80W / Cube Mesh – OBS

Test : kit Cube 80W / Cube Mesh – OBS

  • Par , le 25/10/2018 à 14h00
    Annonce

Chez OBS, c’est un peu comme avec la célèbre boite de chocolat de Forrest Gump : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. C’est d’autant plus vrai avec le Cube Kit qui renferme du moyen, du pas trop mal et de l’excellence avec une pépite aussi surprenante que terriblement efficace.

Le clearomiseur Cube Mesh est assez banal

Commençons par ce qui m’a le moins plus du kit : le clearomiseur. Il reprend le même nom que la box, Cube, ce qui est un peu ridicule pour un atomiseur cylindrique. Au-delà de cette considération purement géométrique, il n’est pas non plus disponible à la vente séparément, du moins à cette date, et on ne le trouve qu’avec ce kit.

D’un diamètre de 25,5 mm pour une hauteur de 32,4 mm hors connectique et drip tip, sa contenance n’est que de 4 ml. Étant donné les résistances qui sont livrées avec le kit, des 0,2 ohm, cette contenance se montre un peu juste pour avoir une autonomie correcte.

Son remplissage se fait en retirant le top cap. Chez OBS c’est un peu une révolution, et je ne parle pas ici de géométrie, la marque nous ayant habituée à un système de remplissage où il fallait tirer le top cap vers le haut pour faire apparaître l’orifice, sur l’ensemble de ses atomiseurs. Le principal reproche de ce système est le reflux du liquide généré lors de l’opération du au peu d’espace du conduit, il était temps qu’OBS passe à autre chose. Malheureusement, le choix d’un top cap dévissable, et non pas coulissant, est dommage, car on ne sait jamais ou le poser quand il est temps de faire le plein. Si l’ancien système était moins efficace, au moins on n’avait rien à démonter.

La bague de remplissage se visse directement sur la résistance et permet ainsi de maintenir le réservoir. Comme souvent, il n’est pas fourni d’outil pour bien la viser et sa faible hauteur ne permet pas une bonne préhension. Il faut se monter vigilant à bien serrer l’ensemble, sinon c’est l’ensemble du clearomiseur qui se dévisse à la première ouverture du top cap pour le remplissage. Par contre, le top cap cap se dévisse en 1/4 de tour, ce qui est beaucoup plus rapide et pratique que de le dévisser sur 3 ou 4 tours.

Du côté du drip tip, OBS opte  pour un 810 au design un peu particulier dit “embout de tuyau d’arrosage”. Si ce drip tip ne vous convient pas, le challenge consiste dans un premier temps à le retirer. C’est tellement difficile qu’un reviewer à même déclaré dans sa revue qu’il était inamovible. Une fois fait, il faudra en trouver un autre qui devra être sans joint et d’un diamètre de 12,5 mm à sa base.

Les deux grandes arrivées d’air sont placées tout en bas, ce qui reste toujours un problème sur un clearomiseur. Si on le laisse rempli un certain temps sans y toucher ou lorsque la résistance commence à saturer, le liquide trouvera son chemin par ici comme sur la majorité des clearomiseurs. Ce choix de placement est sûrement plus simple à concevoir, mais dommage qu’OBS ait retenu cet emplacement, surtout que l’on trouve dans la catalogue de nombreux atomiseurs avec des air flows placés en haut.

Le réservoir est légèrement teinté, ce qui donne un look à l’ensemble plutôt plaisant. La teinte n’est pas trop foncée pour bien apercevoir le niveau du liquide, et si vous n’aimez pas, un second réservoir non teinté est fourni dans le coffret.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Cube Kit d’OBS

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 81,5 mm sur 30,5 sur 30,5
Poids du mod 158 g
Batterie 3000 mAh
Charge USB 1,5nA
Puissance 5 – 80 W
Contrôle température Non
Diamètre max. de l’atomiseur 26 mm
Dimensions atomiseur 25,5 x 32,4 mm
Contenance 4 ml
Remplissage par le haut
Résistances Mesh, série M et compatible Smok TFV8 Baby
Poids du clearomiseur 93 g
Drip tip 810

Le coffret comprend

Cube Kit (x1), pièces de rechange (x1), résistances (x2), cordon USB (x1), mode d’emploi (x1)

La résistance Mesh manque d’endurance

Le kit contient deux résistances. La première, déjà installée sur le clearomiseur, est une nouvelle résistance en mesh. Enfin quand je dis mesh, c’est plutôt un grillage, mais mesh ça fait plus classe. La seconde est la M1 que nous avons pu tester sur le clearomiseur Damo Tank. Les deux résistances sont d’une valeur de 0,2 ohm, et leur puissance d’utilisation recommandée varie en gros de 50 à 70 W.

Concernant la résistance en mesh, je dois avouer qu’au début de son utilisation j’ai été bluffé. Dès 50 W, la vapeur s’est montrée fort généreuse et les saveurs particulièrement bien restituées et détaillées. Le liquide utilisé, un gâteau à l’ananas et au rhum de Clouds Of Lolo, s’est révélé excellent, le Cube se montrant parfaitement indiqué pour vaper des liquides gourmands, faisant ressortir le un rhum après l’expiration. La claque.

Malheureusement, à la fin du deuxième réservoir, l’intensité des saveurs a baissé pour devenir finalement assez banal. Fini l’ivresse du rhum et la douceur du sucre de l’ananas, la résistance n’avait pas grand-chose à voir avec celle du début.

Quand à la seconde, la M1, elle se montre toujours aussi plaisante et performante. La restitution des saveurs est tout à fait correcte, même si moins intense que la résistance en mesh à ses débuts, mais bien plus constante sur la longévité.

La box Cube possède un design très réussi

Tout comme le clearomiseur, ne voyez pas en son nom une analogie avec sa forme. Rectangulaire, chaque côté mesure 30,5 mm pour une hauteur de 81,5 mm. Son poids est de 158 g ce qui est plutôt raisonnable, sachant qu’elle embarque un accu inamovible de 3000 mAh, un 23600 A+.

Son design et son ergonomie sont bien entendu ce qui retient l’attention. À mi-chemin entre un tube et une box conventionnelle, sa forme un peu atypique offre une prise en main très agréable et parfaitement adaptée à toutes les paluches, toutes les arrêtes ont été biseautées pour ne ressentir aucune gêne. Le mélange des matières avec de l’aluminium brossé pour les angles, du Plexiglas pour l’écran, du plastique imitant le bois avec les reliefs pour deux côtés et un motif nid d’abeilles avec le logo sur le dernier côté peut sembler beaucoup, mais l’ensemble reste homogène et plaisant à l’œil.

Sur une des façades sont regroupés un gros bouton de feu de 17 mm de diamètre, j’adore, et en dessous les boutons de réglage et la prise micro USB. Sur la façade de gauche, on trouve écran LED de 0,96 pouce avec un affichage vertical.

Le dessous ne révèle qu’un petit trou de dégazage, et sur le dessus, le connecteur. Rien de spéciale à dire sur ce dernier, si ce n’est que le positif est bien sûr monté sur ressort et qu’il peut accueillir un atomiseur jusqu’au diamètre de 26 mm, si l’on accepte un tout petit débordement à peine visible.

D’un point de vue finition, le niveau est très bon à deux détails près. La jointure du cerclage métallique est visible et le bouton de feu à une petite tendance à bouger, non pas latéralement mais en profondeur. C’est trois fois rien et ça n’impacte pas le ressenti général, mais il faut bien trouver quelques défauts…

Un chipset volontairement limité pour ceux qui aiment la simplicité

Si vous recherchez une box avec tous les modes de vape, des LEDs qui clignotent, qui réagit à la voix ou au tactile et qui fasse agenda, il temps pour vous d’arrêter de lire cette revue.

La Cube ne peut fonctionner que dans un seul mode de vape : la puissance variable. C’est tout. Rien d’autre n’est possible, et pour être honnête, c’est exactement ce que je recherche. Comme il n’y a qu’un mode, il n’y a pas de menu. Ce qui est affiché à l’écran est tout ce qu’il est possible d’obtenir. Les informations affichées sont le niveau de charge restante, la puissance sélectionnée, la valeur de la résistance, le voltage de sortie lorsque le bouton de feu est enclenché, le nombre de bouffées et le temps de la dernière bouffée.

Plus étonnant, on peut également apercevoir le mode de vape sélectionné (Power) ainsi que le symbole W alors qu’on ne peut pas changer de mode. Dans le même esprit, la décimale de la puissance est également présente alors que le changement de puissance se fait, oh joie, par pas de 1 W. là encore, c’est pour chipoter, mais l’affichage aurait encore gagné en lisibilité sans ces éléments.

La dernière information de visible est un petit cadenas affiché juste au-dessus du symbole W, et il indique que les boutons de réglage + et – sont verrouillés. Ce paramètre n’est cependant pas modifiable, et OBS a fait le choix de verrouiller automatiquement ces boutons. Pour les déverrouiller, il faut cliquer 3 fois de suite sur l’un des deux boutons de réglage, le verrouillage se fait lorsque la box repasse en mode veille ou dès que l’on appuie sur le bouton de feu. C’est un peu déroutant au début, mais comme on ne change pas souvent de puissance, cela n’est finalement pas trop gênant.

Bien entendu, le chipset limite le choix de la vape, mais pas les protections qui sont identiques aux autres box. La puissance délivrée est au maximum de 80 W, et le temps de réponse du bouton de feu est annoncé pour 10 millisecondes. Je ne sais pas si ce temps est respecté, mais c’est vrai qu’il n’y a pas de latence à l’utilisation.

La charge se fait à 1,5 A, ce qui représente environ 2h30 pour une recharge complète. À noter également que si la batterie ne fait “que” 3 000 mAh, la gestion de l’énergie semble bien optimisée. L’autonomie me semble un peu plus importante qu’avec un accu de même puissance pour une vape identique, mais peut-être est-ce l’effet de la nouveauté…

En résumé

On aime

  • Le design de la box
  • Sa prise en main très agréable
  • Le choix de n’avoir que la puissance variable
  • Sa simplicité d’utilisation réduite au minimum
  • Son chipset qui délivre une vape régulière et réactive
  • Le choix des matériaux

On n’aime pas

  • Le clearomiseur qui est juste commun
  • Les air flows en bas
  • La résistance mesh qui se dégrade rapidement

Conclusion

5 /5
 

Cette note se rapporte uniquement à la box, le clearomiseur étant considéré plus comme un accessoire. Proposer une box qui ne fonctionne uniquement qu’en puissance variable ne plaira probablement pas à tout le monde, mais pour les vapoteurs qui n’utilisent pas d’autres modes, elle est parfaite ! J’approuve vraiment ce choix, surtout que la Cube se montre discrète, agréable en main, possède une bonne autonomie, le tout avec des finitions tout à fait honorables. Je ne peux que la recommander, c’est un petit coup de cœur en ce qui me concerne.

 

Le Cube Kit d’OBS en images

Les derniers articles sur la marque OBS

Test : Engine 2 RTA – OBS

  • Publié le 22/05/2018

Après un peu plus de deux ans de bons et loyaux services, OBS renouvelle son atomiseur phare : l’Engine RTA. Conservant le concept originel, l’Engine 2 diffère très peu extérieurement par …

Test : Crius 2 Dual Coil – OBS

  • Publié le 4/05/2018

OBS avait sorti en fin d’année 2017 la version 2 du Crius, atomiseur simple coil qui avait été testée ici. C’est au tour de sa version double coil de sortir, avec …

Test : Crius RDA – OBS

  • Publié le 2/05/2018

Le Crius RDA de OBS propose un flux d’air et un plateau originaux et une vape très agréable sous réserve d’apprécier les flux d’air très ouverts et les fortes puissances …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Cube Kit - OBS Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/10/test-obs-cube-kit-07.jpg Review Author:Review Date: