Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Cosmo G1 – Vaptio

Test : Cosmo G1 – Vaptio

  • Par , le 9/10/2020 à 16h36
    Annonce
  • Ecigplanete

Avec le Cosmo G1, Vaptio propose un pod polyvalent. Adapté à l’inhalation directe ou indirecte, son rendu aromatique est très bon et ses résistances performantes. Élégant et sobre, c’est un produit agréable en main et à la vape. Et pour le côté pratique, il est compatible avec les résistances Nautilus de Aspire.

Un pod agréable

Vaptio est spécialisé dans les kits débutants. Le fabricant propose le Cosmo G1 : un pod à cartouche intégrée et à wattage variable proposant une inhalation directe (directement dans les poumons) et inhalation indirecte (comme une cigarette classique, dans la bouche puis les poumons).

Le format est compact et l’écran présent sur la tranche permet un réglage des watts pratique avec ses boutons + et -.

La cartouche a un remplissage facile par le haut avec une languette en silicone pour libérer le trou de remplissage.

Le réglage du flux d’air (airflow) situé sur le côté du pod permet d’ajuster le flux au type de tirage. À noter que l’on n’a pas constaté de fuites sur toute la durée du test.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod9,5 x 24 x 29 mm
Poids du pod115 g
ChargeUSB type C
batterie1500 mAh
Plages d'utilisation5 à 30 W
Capacité du réservoir2 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Un bon kit débutant

 

Ce petit kit peut convenir aux vapoteurs débutants qui souhaitent découvrir la vape et pouvoir allier inhalation directe ou indirecte. Les finitions sont très correctes, notamment le revêtement du pod qui inspire la qualité et semble durable dans le temps. Une chose appréciable, si on le met dans un sac ou une poche.

La cartouche tient bien dans son logement et ne risque pas de se faire éjecter grâce au bouton de blocage.

On ne constate pas de fuites à l’utilisation avec un liquide en 50 % de PG et 50 % de VG.

Les résistances fournies (1,2 ohm et 0,7 ohm à mesh) donnent une bonne restitution des saveurs des liquides que ce soit en fruités ou en gourmands.

Des réglages faciles

On trouve le port USB-C pour recharger sur la face inférieure, ce qui oblige à coucher le pod pour la recharge. Heureusement que la cartouche ne fuit pas. La batterie a une capacité de 1500 mAh, ce qui lui confère une bonne autonomie pour une vape dédiée au MTL (inhalation bouche puis poumon, comme pour une cigarette de tabac) de 7,5 à  10 W, mais un peu juste pour le DL (inhalation directe dans les poumons) de 20 à 30 W. Le bouton fire, situé sur ce côté du pod, possède un clic franc et n’a pas de jeu.

L’écran OLED de 0,69 pouces est positionné sur le même côté que le bouton de déclenchement. Il est suffisamment lisible et possède une bonne luminosité. Sa taille est correcte et permet une bonne lecture des watts ou de la valeur de la résistance.

Le réglage des watts se fait à l’aide des boutons “+ “et ” -“. Le chipset est simple d’utilisation (juste mode wattage variable) et propose directement le bon réglage de la puissance lors de l’introduction de la cartouche par une reconnaissance de la valeur de cette dernière. Cela évite de bruler le coil, si on a oublié de bien régler les watts. Cinq clics pour allumer ou pour éteindre. Trois clics suivis d’une pression sur le + permet de rentrer dans le réglage du temps de vape « vapetime » (de 10 secondes maximum) et du temps d’allumage de l’écran « sleeptime » (10 secondes également).

Sur le coté opposé, on trouve le réglage du flux d’air (airflow) et le bouton de déblocage de la cartouche. À noter que l’index à tendance à se retrouver naturellement au niveau de l’airflow et empêche l’air de bien circuler lors de l’aspiration, surtout en inhalation directe. Il faut prendre l’habitude de bien placer son doigt pour éviter toute obstruction de l’air lors de l’aspiration au risque d’aspirer du liquide ou de brûler, rapidement, la résistance.

La cartouche tient parfaitement dans son logement

 

Doté d’un système de blocage mécanique à gâchette, le pod accueille la cartouche qui ne dépasse pas du haut et offre donc un système compact.

La cartouche du kit ne présente pas de défauts notoires. Elle permet une vape en inhalation indirecte ou directe. Ses dimensions font 3 x 20 x 27 mm. Son système de remplissage est bien pensé. Il suffira de soulever la languette en silicone afin de libérer le trou de remplissage. Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas besoin de la sortir de son logement pour la remplir ce qui est appréciable.

Le réglage de l’airflow se fait avec une petite glissière qui manque de rétention et peut se dérégler en cas de transport. On peut voir le niveau de liquide, dans la cartouche, grâce aux fentes présentes sur le coté du pod.

Les résistances restituent vraiment bien les saveurs

 

La résistance se visse dans l’embase en métal fournie et les joints assurent l’étanchéité. Le tout s’assemble facilement sans fuite, ni suintement au niveau de l’embase.

Le kit est fourni avec deux résistances : une prévue pour l’inhalation indirecte, de 1,2 ohm à utiliser entre 9 et 15 W. La seconde, pour de l’inhalation directe, a une valeur de 0,7 ohm. Elle est en mesh, pour un réglage de 10 à 20 W. Les saveurs sont au rendez-vous, on obtient une très bonne restitution des liquides fruités ou gourmands. La production de vapeur est largement suffisante. A noter que le cosmo G1 est compatible avec les résistances BVC Nautilus d’Aspire qui ont un excellent rendu de saveurs et que l’on retrouve facilement dans tous les bonnes enseignes.

En résumé

On aime

  • Le système de remplissage par le haut
  • Le réglage des watts automatique
  • Le rendu des saveurs
  • La prise USB-C
  • Le niveau de liquide visible sur le côté

On n’aime pas

  • Le placement de la prise USB
  • La glissière d’airflow trop lâche

Conclusion

4 /5

Le pod Cosmo G1 de Vaptio est un bon kit pour débuter dans la vape en proposant une vape directe ou indirecte grâce aux deux résistances fournies ainsi que le réglage de l’airflow très simple à glissière. Le réglage automatique des watts est vraiment appréciable. Les 2 résistances fournies sont très bonnes en saveurs et on apprécie la compatibilité avec les résistances BVC Nautilus d'Aspire qu'on trouve dans de nombreuses boutiques.

Le Cosmo G1 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.