Vous êtes ici : Vaping Post » En direct des boutiques » Comment la technologie COREX améliore la perception des arômes : les explications d’un scientifique de VAPORESSO

Comment la technologie COREX améliore la perception des arômes : les explications d’un scientifique de VAPORESSO

Mis à jour le 6/09/2022 à 8h50
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Au-delà de la satisfaction de la nicotine et de la chasse aux nuages, le vapotage est avant tout une exploration de notre perception et de notre appréciation des saveurs.

La façon dont nous percevons les arômes est assez complexe. Du point de vue du goût, il existe six saveurs qui peuvent être classées par catégorie : sucré, acide, salé, amer, piquant et astringent. La saveur n’est pas seulement liée à notre langue, elle est également perceptible à l’odorat.

Selon le NIH, les humains peuvent distinguer plus d’un trillion de parfums. Il va sans dire qu’en améliorant les dispositifs de vapotage rechargeables, nous repoussons également les limites de la diffusion des arômes. 

Depuis l’invention du premier appareil à vapoter jusqu’à aujourd’hui, l’arôme est devenu un élément essentiel de l’expérience de vapotage. 

Au début du vapotage, l’objectif principal était de créer de plus gros nuages. Il n’y avait pas beaucoup l’accent sur la saveur au-delà de la douceur. Aujourd’hui, le vapotage ne se limite pas à la chasse aux nuages. Les jus de vapoteuse se sont étendus à un large éventail de saveurs, allant des tabacs aux fruits, en passant par les bonbons, les desserts, le menthol, et tout ce qui se trouve entre les deux.

Cependant, alors que l’e-liquide fournit la saveur, le dispositif de vapotage est la clé pour la débloquer et la délivrer sous forme de vapeur savoureuse.

La saveur est l’art de la température

Depuis des années, les scientifiques étudient les moyens d’exploiter pleinement le potentiel de la saveur du vapotage. Le Dr Yu Zhou, un scientifique du laboratoire SMOORE, a déclaré :

« Nous avons collecté et testé des milliers de liquides du marché, juste pour découvrir le potentiel de la température. liquides du marché afin de découvrir comment les dispositifs de vapotage peuvent offrir la meilleure saveur. Nous sommes Nous avons tiré des conclusions intéressantes de nos recherches, mais le plus important est que nous pouvons dire que l’arôme est l’art de la température ».

Le Dr Zhou travaille depuis des années pour la sous-marque de SMOORE, VAPORESSO, afin d’améliorer continuellement le contrôle de la température et la diffusion de l’arôme de ses produits. « Tous les appareils de vapotage, depuis les débuts jusqu’à aujourd’hui, partagent le même mécanisme de chauffage de base. Cela inclut une sorte de stockage pour le liquide, un serpentin chauffant et une mèche. Lorsque vous chauffez la résistance d’un appareil, la chaleur va vaporiser l’e-liquide de la mèche, le délivrant à l’utilisateur. Généralement, la gamme à laquelle les utilisateurs ont tendance à vapoter se situe entre 100°C et 315°C. Mais à l’extrémité inférieure de cette gamme la vapeur et l’arôme qui en découle sont assez faibles, et à l’extrémité supérieure, les bouffées sont dures et l’arôme peut se dégrader à cause de la décomposition du PG en formaldéhyde”.

Le Dr Zhou poursuit :

« Il existe une plus petite plage de température entre ces deux extrêmes, – le “sweet spot” si vous voulez – dans laquelle les utilisateurs bénéficieront d’une diffusion idéale de l’arôme. Il donne une représentation précise du profil d’arôme du e-liquide tout en restant doux. Après des milliers de tests avec des milliers d’arômes provenant de différents fabricants, nous avons constaté que la zone de meilleure expression des arômes se situe entre 200° et 260° C, en fonction du jus ».

Diffusion de l’arôme

« Avec la technologie COREX récemment développée, nous espérons résoudre le problème de l’irrégularité du chauffage et de la diffusion des arômes. En utilisant une nouvelle conception de coil MORPH-Mesh avec une plus grande surface pour le chauffage, une plus grande partie peut atteindre la température optimale de diffusion de l’arôme. Pour les utilisateurs, cela se traduit par des nuages plus gros et plus savoureux ».

VAPORESSO Morph-Mesh (gauche) et mesh traditionnel (droite)

Cohérence de l’arôme

Il vous est peut-être déjà arrivé d’expérimenter une saveur parfaite, pour la voir se dégrader avec le temps, car le noyau de coton perd sa capacité à retenir le liquide. Bien qu’il s’agisse d’un progrès par rapport aux anciennes mèches à base de silice, les mèches en coton biologique souffrent toujours d’une dégradation significative de la rétention de liquide avec le temps.

Malheureusement, pour trouver un coton qui évite ce problème, nous devons retourner à la planche à dessin. 

« Nous avons examiné tous les matériaux en coton disponibles sur le marché, mais nous n’en avons trouvé aucun qui réponde à nos exigences. Nous avons donc décidé d’en fabriquer un nous-mêmes », a déclaré le Dr Zhou.

L’équipe de Zhou a réussi à fabriquer une mèche de coton COREX brevetée en adoptant le premier processus de filage en 3D du secteur. Composé de microfibres qui lui confèrent une texture pelucheuse semblable à celle d’un nuage et une plus grande surface, le coton COREX absorbe le e-liquide de manière plus efficace, plus complète et plus régulière que les mèches en coton standard. 

« Selon des tests en laboratoire, la rétention d’arôme du coton COREX est 40 % plus élevée que celle du coton traditionnel, et sa durée de vie est 20 % plus longue. Pour les utilisateurs, cela signifie que chaque bouffée porte le même punch savoureux, même après une utilisation prolongée », explique le Dr. Zhou.

Le coton COREX par rapport au coton traditionnel

Les fuites corrompent la saveur

La plupart des gens en ont fait l’expérience. Parfois, la bouffée est accompagnée d’une saveur extra épicée, bizarre, dont vous ne voulez pas. Bien sûr, nous parlons de ces cas malheureux où une fuite de l’appareil entraîne l’inhalation de liquide directement dans la bouche de l’utilisateur. Alors que la saveur d’un e-juice peut être agréable sous sa forme de vapeur, elle peut être écrasante sous sa forme liquide. Alors que la protection à 100% contre les fuites est encore en cours, plusieurs fabricants de vapoteuses ont amélioré cette cette question, en introduisant plusieurs de leurs propres technologies au cours des dernières années.

COREX en pratique

« Jusqu’à présent, nous avons réussi à mettre en œuvre la technologie COREX dans le kit LUXE X de VAPORESSO », souligne le Dr. Zhou. « D’après nos tests en laboratoire, nous pouvons déjà constater de nettes améliorations, notamment une augmentation de 50 % de l’efficacité de la vaporisation, une augmentation de 50 % de la reproduction de la saveur et de la vapeur, et un bond de 50 % de la durée de vie des dosettes ».

Au cours des deux dernières décennies, la technologie du vapotage a progressé à une vitesse fulgurante. Alors que la prochaine génération de développement du vapotage est à nos portes, à quelles nouvelles avancées dans le domaine de la saveur pouvons-nous nous attendre ? Quelles qu’elles soient, elles seront certainement passionnantes à voir.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.