Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesCigarette électronique Blu : comment est-elle fabriquée ?

Cigarette électronique Blu : comment est-elle fabriquée ?

#
  • Par , le 28/06/2018 à 10h45
    Annonce

Vous n’avez aucune raison de démonter votre Blu, d’autant plus que cela en annule la garantie. Pour les curieux, voici comment elle fonctionne et comment elle est conçue.

La recharge ou capsule de e-liquide

Comment fonctionne la capsule de la Blu

la recharge de votre cigarette électronique Blu et de conception très simple. L’extérieur en plastique forme le réservoir qui contient le liquide. Au milieu, un tube permet à l’air de passer entre à la base de la recharge par le petit trou situé entre les deux contacts métalliques. Il passe autour de la résistance qui en chauffant évapore le liquide imbibé sur la mèche de coton qui la traverse. Puis l’air chargé de vapeur remonte le long de la cheminée centrale et ressort par l’embout.

La mèche de coton s’imbibe de liquide directement à l’intérieur du réservoir. Les trous par lesquels la mèche passe sont calibrés à sa dimension de manière à ce que le liquide ne puisse normalement passer couler. Les fuites récurrentes de liquide sur ses recharges montrent que cet ajustement est approximatif et donc un peu de liquide arrive à passer régulièrement malgré tout.

La médiocre qualité des recharges Blu

Comme on l’a vu dans le test de la Blu, c’est surtout la conception de la résistance qui est le maillon faible de ce dispositif. La conception très basique de ce réservoir et sa réalisation très approximative rendent difficile à justifier le tarif excessif auquel il est proposé.

La batterie

Comment fonctionne la batterie de la Blu

La batterie de la Blu quant à elle est bien plus qualitative et n’a pas fait l’objet d’économies de bout de chandelle. Le compartiment interne est rendu étanche par des joints de silicone, celui situé sur la partie supérieure permet en particulier d’éviter que le liquide puisse couler à l’intérieur si le réservoir fuit.

Vient ensuite l’accu rechargeable, une cellule LiPo de 3,7 V de tension nominale et 1,30 Wh, ce qui confirme effectivement la capacité de 350 mAh annoncée dans la fiche technique du produit. Sous la batterie, on trouve enfin le circuit électronique qui gère en particulier la recharge de l’accu par la prise USB.

Cette batterie est donc relativement simple et commercialisée un prix excessif par rapport à la concurrence, mais sa réalisation est satisfaisante et ne présage pas d’une durée de vie anormalement courte.

À retenir

  • La recharge de la Blu est très simple de conception et sa réalisation est médiocre.
  • La batterie est correctement fabriquée.
  • Les deux sont proposés à un tarif excessif par rapport à leur fabrication.
  • Conservez toujours votre matériel et vos liquides hors de portée des enfants et des animaux domestiques !

Pour aller plus loin

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce