Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Un cardiologue italien dénonce la position de l’OMS

Un cardiologue italien dénonce la position de l’OMS

    Annonce
Dr Carlo Cipolla, cardiologue à l'institut européen d'oncologie

Dr Carlo Cipolla, cardiologue à l’institut européen d’oncologie

Le docteur Carlo Cipolla de l’institut européen d’oncologie estime que la position de l’OMS vis à vis de la cigarette électronique est criminelle.

Ce professionnel de santé, cardiologue à l’institut européen d’oncologie, un établissement créé par le professeur Giovanni Veronesi, affirme que la position de l’OMS au sujet de l’e-cigarette est une véritable forme d’obscurantisme scientifique.
Il faut savoir que l’institut de santé national italien est malheureusement sur la même ligne que l’OMS. Cette dernière a récemment fait part de son inquiétude sur la cigarette électronique, et a notamment recommandé son interdiction auprès des mineurs et dans tous les lieux publics.

Selon le Docteur Carlo Cipolla, les membres de l’OMS sont manifestement très mal renseignés sur le sujet. Ils affirment que le produit contiendrait des éléments toxiques alors que ce n’est absolument pas le cas quand on étudie la composition d’une cigarette électronique classique (sans nicotine), comme l’ont fait les équipes de Carlo Cipolla avec une marque particulière d’e-cigarette (T-Fumo). Une nouvelle étude clinique devrait être publiée en octobre 2014 par cette équipe, qui n’aurait pas constaté d’effets secondaires chez les utilisateurs.

Il rappelle qu’il est nécessaire de distinguer les types de modèles (avec ou sans nicotine), vendus ou non en pharmacie au Royaume-Uni. Il attaque enfin avec vigueur cette organisation ainsi que l’institut de santé national italien en évoquant de possibles intérêts les poussant à rejeter le vaporisateur personnel.

Review Author:Review Date: