Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Canada : le gouvernement propose de surtaxer les produits de la vape nicotinés

Canada : le gouvernement propose de surtaxer les produits de la vape nicotinés

Mis à jour le 19/04/2022 à 9h54
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Un e-liquide d’une contenance de 30 ml devrait voir son prix augmenter de 7 $.

Le DIY également frappé

Vue aérienne d'un quartier de Toronto

Vue aérienne d’un quartier de Toronto, au Canada

Voilà quelque temps que l’actualité de la vape au Canada était calme. Depuis mai 2019 et la décision du gouvernement d’interdire le vapotage dans les lieux publics fermés, d’obliger les vape shops à se faire si discrets qu’ils ressemblent à des maisons closes, et de rendre illégale la publicité pour les produits de la vape, rien n’avait plus troublé cette apparente paix législative, pourtant si décriée par les associations de protection de la cigarette électronique. Rien, pas même la tentative de faire reculer le gouvernement via un procès en appel, jugé en novembre 2021, et rejeté. Aujourd’hui, enfin, les choses pourraient évoluer, et de l’une des pires manières qui puissent être. 

Il y a quelques jours, le gouvernement canadien a proposé la première taxe fédérale sur les produits du vapotage, dans son budget 2022. Si cette dernière est adoptée telle qu’elle par le parlement, elle devrait entrer en vigueur dès le 1er octobre prochain, et verrait le tarif de tous les produits de la vape contenant de la nicotine, largement augmenter. 

Les décideurs politiques locaux souhaitent en effet imposer une taxe de 1 $ par 2 ml pour les premiers 10 ml, puis de 1 $ supplémentaire par 10 ml additionnels. Autrement dit, un flacon d’e-liquide de 30 ml coûterait 7 $ supplémentaires, et 10 $ de plus pour une bouteille de 60 ml. Pire encore, pour les adeptes du DIY, la taxe sur une bouteille de 1 L de nicotine serait de… 104 $. 

La première journée de débats à ce sujet a eu lieu vendredi dernier. Désormais, il faudra attendre la fin du mois d’avril, ou le début du mois de mai, avant d’obtenir confirmation que cette nouvelle taxe entre bel et bien en vigueur. Éloignant ainsi, encore un peu, les fumeurs canadiens d’une possibilité de se sevrer de leur tabagisme.

Les derniers articles sur le Canada

Québec : la cigarette électronique restera finalement réglementée comme le...

drapeau de Québec

  • Publié le 19/11/2021

Un verdict qui vient annuler une procédure d’appel datant de 2019 qui autorisait la publicité pour les produits de la vape.

Canada : les arômes bientôt interdits et la nicotine limitée

Homme en train de vapoter

  • Publié le 24/06/2021

En janvier 2022, seuls les e-liquides à la menthe, au menthol et au tabac seront autorisés. La limite maximum de nicotine, elle, passera de 66 à 20 mg/ml.

Des cigarettes pour arrêter de fumer des cigarettes, ça existe...

  • Publié le 3/06/2021

Une société canadienne vient de sortir des cigarettes au CBD destinées à aider à arrêter de fumer… des cigarettes.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.