Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Calgary : un projet d’encadrement très ferme des e-cigarettes

Calgary : un projet d’encadrement très ferme des e-cigarettes

    Annonce

Les autorités sanitaires de la ville olympique pousse pour des mesures restrictives sur l’usage du vaporisateur personnel et l’interdiction de vente aux mineurs.

Rappeler aux jeunes qu’aucun “produit du tabac” n’est sain

Calgary

70% de la population de Calgary est opposée à l’utilisation de l’e-cigarette dans les lieux publics

Les autorités sanitaires exhortent la municipalité de Calgary, ville canadienne du sud de l’Alberta, à bannir le vapotage dans tous les lieux où la cigarette est déjà interdite.

Elles s’appuient notamment sur une étude réalisée dans la ville auprès de 560 personnes. 70% d’entre elles ont déclaré être opposées à l’utilisation du vaporisateur personnel dans les lieux publics, mais également dans les magasins, les entreprises et les restaurants.

Le projet de loi comprend une mesure interdisant l’utilisation de la cigarette électronique dans les entreprises et à proximité, dans les bâtiments publics, les terrains de jeux, les restaurants, les bars, sur la place olympique ainsi qu’aux arrêts de bus.

Si ce projet de loi est adopté, il rentrerait en application au mois de juillet et serait une des politiques les plus fermes dans ce domaine au Canada. Seules les villes Red Deer, Cold Lake et Vancouver ont adopté à ce jour des réglementations  similaires. Nova Scotia est la seule province à avoir interdit sur l’ensemble de son territoire le vapotage dans les lieux publics et la vente de cigarette électronique aux mineurs, les autorités de l’Ontario viennent quant à elles de voter une loi qui la réglemente comme un produit du tabac.

Pour Les Hagen, directeur du groupe Action on Health and Smoking, cette mesure rappelle aux plus jeunes que quelque soit leur forme “les produits du tabacs” ne sont pas sains.

Review Author:Review Date: