Vous êtes ici : Vaping Post » Témoignages ecigarette » Brigitte, rescapée d’un cancer du poumon, nous raconte son histoire avec la cigarette électronique

Brigitte, rescapée d’un cancer du poumon, nous raconte son histoire avec la cigarette électronique

    Annonce

Voici l’histoire de Brigitte, une ancienne fumeuse de longue date, qui nous raconte ici son expérience avec l’e-cigarette. Après 38 ans de tabagisme, cette girondine a appris une bien mauvaise nouvelle. Elle nous explique dans son témoignage sa descente aux enfers et comment la vape a su l’aider à repousser ses envies de fumer et la place qu’elle tient aujourd’hui dans sa vie.

Enfin libérée grâce à la cigarette électronique

Brigitte, une vapoteuse girondine qui a utilisé l'e-cigarette pour s'écarter définitivement du tabac.

Brigitte, une vapoteuse girondine qui a utilisé l’e-cigarette pour s’écarter définitivement du tabac.

Bonjour, à toutes et tous, je m’appelle Brigitte, et j’ai envie de vous raconter mon histoire, j’espère qu’elle vous aidera à vous sentir… encore mieux.

Courant mai 2013, je vais chez mon médecin traitant, lui explique que je suis dans un état physique étonnant, plus qu’anormal :
-“je suis fatiguée, au point de dormir tout un après-midi, cela ne me ressemble pas, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond“!

Quelques prises de sang (3 dans la même semaine) et puis elle me dit:
– “vos résultats sont très mauvais, il faut aller plus loin, faire un scanner …

Rendez vous pris, le 4 juin 2013, les résultats tombent … Un cancer au poumon droit, une tumeur de 6cm de diamètre située dans le lobe inférieur. Elle me dirige immédiatement vers Haut-L’Eveque à Pessac. Là-bas, une équipe extraordinaire me prend en main, tant sur le plan psychologique que professionnel.

A partir de ce moment là, je flirt avec l’enfer, les chimiosynthèses s’enchaînent, chacune d’elle nécessite une hospitalisation de 3 jours, et à chaque fois que j’en reviens, j’ai 90 ans pendant les 3 jours qui suivent, après, de l’amélioration, petit à petit, je décide de continuer à travailler, pendant ces périodes de répit, et puis à nouveau, chimio. Cela dure 4 mois.

C’est comme ça, il faut tenir bon, je me pose des tas de questions, parfois les médecins y répondent, parfois non. Je comprendrai pourquoi, plus tard. Les enfants, la famille, les amis, m’aident considérablement à tenir le choc. Et la cigarette électronique, elle interviendra très tôt dans ma vie de tous les jours, puisque le tabac doit être banni. Elle m’aide, me soutient elle aussi. Et tous les jours qui passent, tous les matins je suis surprise de me réveiller, encore en vie. Je me demande si je vais m’en sortir.

Et puis un jour, après un scanner de contrôle, on m’annonce avec un grand sourire que la chimio a fonctionné !!!
Je suis donc, “opérable “, ils vont enfin pouvoir m’extraire cet ALIEN !!!! La tumeur est réduite de 50%, visiblement, à en voir la tête des toubibs, c’est un miracle !!!
Nous sommes en Décembre, je négocie avec le chirurgien de me laisser passer les fêtes “tranquille “. Accepté.

Toujours avec ma cigarette électronique, les bisous de tous les gens qui m’aiment, et tout ce qui me donne LE courage, je m’en vais à la bataille, bien décidée à gagner cette guerre !!! Et hop, sur le billard, le 28 janvier 2014, BONNE ANNÉE !!! Je me répétais dans ma tête, que l’année ne pouvait pas mieux démarrer, car cette opération me serait salutaire, c’était MA chance !!!!

Les détails de cette intervention, je ne vous en parlerai pas… Trop de douleurs. La seule chose rigolote que je peux vous dire, c’est que je ressemblais à ROBOCOP, tant j’avais de tuyaux reliés à mon corps.

La cigarette ? Même pas en rêve !!!! Même la e-cigarette, je n’y pensais pas, elle était pourtant près de moi, bienveillante, mais franchement pas la tête à ça.
De retour chez moi, le 13 Février (veille de la St Valentin), calme et sereine, je savais que le tabac ne ferait plus parti de ma vie.

Aujourd’hui, 4 mois de sevrage tabagique, je m’intéresse de nouveau à la cigarette électronique, pour le plaisir … Voir s’échapper cette fumée de ma bouche, en dégustant des saveurs nouvelles en sachant qu’elle ne me sera pas nuisible, c’est que du bonheur !

Une petite précision : j’ai commencé à fumer à l’âge de 15 ans et en décembre je fêterai mes 53 ans, faites le calcul de mon esclavage…. ENFIN LIBRE !

Retrouvez le témoignage de Brigitte dans le film “Beyond the Cloud”


Merci à Brigitte pour ce témoignage.


Envie de raconter votre expérience avec la cigarette électronique ?

Déposez votre témoignage sur la page prévue à cet effet (et n’oubliez pas de lire les quelques consignes qui vont avec). À vous lire.

Annonce