Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Ammit RTA Dual Coil – Geek Vape

Test : Ammit RTA Dual Coil – Geek Vape

Geek Vape a bien décidé de faire de l’Ammit une grande famille d’atomiseurs. L’Ammit Dual Coil fait suite à l’Ammit RTA, dédié au simple coil. Cependant, le département marketing étant joueur, sachez que l’Ammit Dual Coil n’a en commun que le nom, il n’existe aucune similitude entre les deux atomiseurs.

L’Ammit Dual Coil en détail

Impossible de parler de l’Ammit DC sans penser à le comparer au Kylin de chez Vandy Vape. Bien que ces deux atomiseurs soient très similaires sur de nombreux points, il existe heureusement quelques différences entre les deux.

L’Ammit DC est un atomiseur qui sait évoluer suivant votre envie. De base, il embarque 3 ml (c’est un de plus que le Kylin), mais si le besoin se fait sentir, il pourra évoluer pour accueillir 6 ml en installant un rehausseur de cheminée et en changeant le réservoir. Son diamètre est de 25 mm au niveau du bottom cap pour passer à 27 mm à partir des airflows, et sa hauteur est de 41 mm en version 3 ml et 51 mm en version 6 ml, hors connexion et drip tip. L’Ammit n’a pas vocation à se faire discret.

Voyons ce que la boite contient : l’atomiseur monté en version 3 ml, un deuxième réservoir de 3 ml et un autre de 6 ml, un sachet avec des joints, vis, le rehausseur de cheminée pour changer de version, un adaptateur pour drip tip 510, un réducteur de chambre pour le simple coil, un tournevis en T trois embouts, et un dernier sachet avec le fameux top filling ring, mais je vous en parlerais juste après. Aucune résistance n’est fournie, ce n’est pourtant pas ce qui manque chez Geek Vape, et pas de gabarit non plus pour savoir de quelle longueur couper les pattes des résistances. De même, un seul réservoir de 6 ml est fourni et étant donné son exposition aux chocs, c’est un peu dommage.

 

Contrairement au Kylin, il n’y a qu’un seul drip tip de fourni et il est en Ultem. D’un diamètre de 15 mm extérieur, il ne dépassera que de 7 mm une fois en place. L’adaptateur 510 est pour sa part juste parfait : complètement flush une fois en place, il pourra recevoir le drip tip de votre choix possédant un ou deux joints.

Le top filling ring

Que ce soit pour l’Ammit ou le Kylin, rien n’était prévu à l’origine pour maintenir le réservoir en place lorsque le top cap était retiré pour le remplissage. Les premiers utilisateurs ont commencé à râler et du coup, Geek Vape a rajouté cette pièce dans la boite. À noter que si par hasard, vous possédez une de ces premières versions sans cet anneau, Geek Vape vous en enverra un sur simple demande. Enfin, en théorie. Remarquez, Vandy Vape eux s’en moquent et ils n’en fournissent pas.

Cette pièce vient donc se visser sur le haut de la cheminée, entre le réservoir et le top cap. Attention cependant, le joint qui vient en contact avec le réservoir n’est pas monté et se trouve dans le sachet. Sans ce joint, la pression ne sera pas maintenue et le liquide s’écoulera tout seul pas les airflows.

Dernier point concernant cet anneau : alors que le top cap est biseauté par endroit pour aider au dévissage, l’anneau est pour sa part parfaitement lisse et légèrement en retrait par rapport au réservoir, n’offrant ainsi aucune prise. Le maintenir en dévissant le top cap ne sera pas évident et parfois, lorsque l’on dévisse le top cap, il arrive qu’il se dévisse avec. C’est ballot.

Malgré ces petits défauts, cette pièce s’avère bien utile et c’est vraiment une bonne chose qu’elle soit dorénavant incluse.

Une bonne qualité de fabrication, mais quelques problèmes

L’Ammit DC est dans l’ensemble bien construit. Les pas de vis sont tout à fait corrects, les pièces ne présentent pas de bords tranchants et s’assemblent précisément. Cependant, et peut-être que cela était spécifique à mon exemplaire, j’ai rencontré deux problèmes.

Le contrôle d’arrivée de liquide était bloqué, impossible de le fermer sauf en tournant dans le sens antihoraire. J’ai dû le forcer pour le débloquer et depuis il fonctionne normalement.

En passant en version 6 ml, j’ai eu de grosses fuites. En fait, le réservoir se vidait tout seul. Croyant que cela provenait de mon montage j’en ai fait trois autres avec le même résultat. Finalement, j’ai changé les deux joints du rehausseur de cheminée par d’autres à moi (ceux fournis n’apportaient aucune amélioration), et plus de fuites.

Revue technique

Caractéristiques essentielles du Ammit Dual Coil de Geek Vape

  • Hauteur : 41 mm version 3 ml – 51 mm version 6 ml
  • Diamètre : 25 / 27 mm
  • Poids : 82 g
  • Contenance du réservoir : 2 / 6 ml
  • Connexion : 510 réglable en plaqué or
  • Matériaux : acier et Pyrex pour le réservoir
  • Plateau : de type postless à quatre entrées
  • Type de résistances : simple ou double coil
  • Airflow : par le bas et réglable et cranté sur 5 positions
  • Drip tip : en Ultem
  • Remplissage : par le haut avec démontage du top cap
  • Couleurs disponibles : acier et noir

Le pack comprend :

  • Un atomiseur Kylin monté en version 2 ml
  • Un adaptateur de drip tip 510
  • Un réservoir 2 ml supplémentaire et un autre de 6 ml
  • Un rehausseur de cheminé pour la configuration 6 ml
  • Un top filling ring
  • Un réducteur de chambre d’atomisation
  • Un sachet comportant des joints et vis
  • Un tournevis
  • Un manuel avec une partie en français 

Le plateau de montage

Comme vous pouvez le voir, c’est un plateau postless, oh combien plus pratique que ceux de type Velocity. Très facile d’accès, la place pour monter les résistances est parfaite. Les fils sont insérés dans les trous situés à sa base et on accède aux vis de serrage en passant par les arrivées de liquide sur les côtés.

Comme chez son cousin, les arrivées d’air sont disposées de la même façon : deux en bas qui sont orientées vers chaque résistance et une de chaque côté eux aussi dirigées vers les résistances. Le flux est parfaitement orienté, difficile de trouver mieux.

Le simple coil se fera sur un des côtés du plateau, le réducteur de chambre prenant place sur les arrivées d’air opposées. Dans ce cas, une résistance de 3,5 mm interne me parait être le minimum, principalement dû au coton qui devra combler les rigoles d’arrivée de liquide aux extrémités.

Pour la mise en place du coton, vous pouvez y aller, l’Ammit DC n’est pas embêtant de ce côté-là. Lorsque j’avais des fuites à cause des joints, j’avais même complètement bourré les arrivées et ça fonctionnait encore ! Je ne pense pas qu’un dry hit soit monnaie courante sur cet atomiseur étant donné les énormes arrivées de liquide, bien plus importantes que sur le Kylin.

Pour la mise en place du coton en simple coil, coupez-le en biais comme sur la photo de façon à mieux le répartir.

Ce plateau est donc vraiment bien pensé et pour moi, c’est l’un des plus faciles à mettre en œuvre. Difficile de rater un montage.

L’Ammit DC à l’utilisation

Le remplissage se fait en retirant le top cap, en ayant pris soin de fermer les arrivées de liquide en tournant l’atomiseur dans le sens horaire. Petit détail bien pratique concernant cette fermeture : le logo Geek Vape est gravé sur la bague interne et lorsque vous le voyez apparaître, cela indique que la fermeture est bien à 90°. Le remplissage peut se faire avec à peu près toute sorte de flacons, les deux ouvertures étant bien larges. Pour ouvrir l’arrivée de liquide, procédez de la même façon en tournant toujours l’atomiseur dans le sens horaire.

Les deux arrivées d’air situées en bas sont crantées sur 5 positions, allant de fermé à très aérien. La première ouverture pourrait convenir à ceux qui aiment avoir un tirage un peu restrictif, mais malheureusement, elle émet un sifflement assez désagréable. Quant aux trois autres, pas de sifflement, mais j’ai du mal à percevoir une réelle différence entre elles.

Concernant sa qualité de vape, l’Ammit DC se montre particulièrement enclin à produire beaucoup de vapeur, la ventilation étant particulièrement efficace, on se croirait à Brest. Les saveurs sont tout à fait correctes, voire même bonnes, mais manquent un peu de détail pour être parfaites. À noter que le rendu est un peu plus intense en double coil qu’en simple malgré le réducteur de chambre. Que ce soit en version 3 ml ou en 6 ml, le rendu est le même, l’extension de cheminée ne modifiant pas beaucoup sa longueur.

En résumé

Points positifs :

  • Réservoir de 3 ou de 6 ml
  • Possibilité de monter une résistance en simple ou double coil
  • Montage très facile à réaliser
  • Qualité de vape
  • Arrivées de liquides très larges et son système d’ouverture
  • Packaging complet

Points négatifs :

  • Quelques petits problèmes de qualité (joints, contrôle d’arrivée de liquide sur mon exemplaire)
  • Top filling ring non cranté
  • Bague d’airflow peu précise et qui siffle sur la deuxième position
  • Pas de deuxième réservoir 6 ml de fourni
  • Pas de gabarit pour savoir quelle longueur couper les fils des résistances

Conclusion

Notre note : 4,5/5. L’Ammit n’est pas parfait, mais demeure un très bon atomiseur. Sa qualité de vape est au rendez-vous, il est facile à monter et il est capable d’accueillir une grande contenance. Son plateau est très accessible et permet toute sorte montage, même s’il préférera accueillir des grosses résistances. Globalement, l’Ammit DC est un atomiseur facile à vivre, sans véritable défaut avec un bon rapport qualité-prix. Assurément une valeur sure !

 

L’Ammit Dual Coil en image

Les autres atomiseurs en test

Nous avons récemment publié d’autres revues atomiseurs que nous vous invitons à lire :

Name of Reviewed Item: Ammit RTA Dual Coil Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/06/ammit-dual-coil.jpg Review Author:Review Date: