Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : AI Box Mod 200W – Wismec

Test : AI Box Mod 200W – Wismec

  • Par , le 23/03/2020 à 16h00
    Annonce
  • Ecigplanete

Breaking news ! L’intelligence articifielle débarque dans la cigarette électronique. En effet, Wismec dote son AI Box Mod 200W d’une fonction intelligence artificielle compatible avec Alexa d’Amazon. Cette box double accu embarque aussi une enceinte Bluetooth. Gadget inutile ou vraie box de geek ? En ces moments de restriction de mouvements, c’est une vraie distraction vapologique.

La vape de confinement

La box AI de Wismec n’est ni spécialement attirante, ni spécialement légère. Mais elle offre des fonctions gadgets distrayantes. En ces temps de confinement, à défaut de révolutionner la vape, elle a le mérite de proposer aux utilisateurs de quoi s’occuper longuement.

Caractéristiques techniques

Dimensions53,5 x 32,5 x 87,3 mm
Poids178.5 g
Format d'accus2 x 18650
Chargemicro USB, charge externe
Puissance maximale200
Diamètre max. de l'atomiseur30
Modes disponiblesWatts, Contrôle température

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Grosse box

Sur le haut de la box, la connectique 510 est montée sur ressort. La largeur de la box autorise des atomiseurs jusqu’à 30 mm de diamètre. C’est un bon point qui permet d’associer la plupart des drippers et autres RTA du marché.

L’arrière de la box permet d’accéder à la trappe à accus. Sur ce panneau, le logo de la marque est gravé profondément. En plus de la gravure, des orifices donnent sur le logement à accus et remplacent les habituels trous de dégazage sous la box. Cela apporte de la cohérence visuelle et allège le design.

La box prend de l’embonpoint avec son enceinte et ses fonctions associées. Une surépaisseur nécessaire pour loger tout l’équipement mais qui visuellement fait un peu massive. Malgré tout, la tenue en main est agréable. Le bouton de déclenchement est affleurant et ne souffre d’aucun cliquetis parasite. L’écran monochrome est petit mais suffisamment lisible pour un usage quotidien. Juste en dessous, un bouton “+” et un “-” remplissent parfaitement leur office. Un port micro USB  permet une recharge éventuelle ou une mise à jour.

Le logement à accus est soigné. La polarité est clairement indiquée. Seuls les contacteurs inférieurs sont montés sur ressort. La mise en place des accus se fait aisément. Une lanière, suffisamment longue, facilite la manipulation des deux batteries. On trouve, également, une inscription “Sync with Alexa” qui donne le ton de l’emploi de l’application qui fait parler la box.

En façade, en plus du haut parleur caché sous sa grille, on trouve 4 boutons. Un qui permet d’activer la fonction haut parleur, un bouton “+” et un “-” pour le volume du haut-parleur, et enfin un bouton en forme de micro pour les interactions avec le système d’intelligence artificielle. L’appui sur ce dernier génère systématiquement un son qui vient signifier l’interaction.

La box qui parle

Au-delà des fonctions d’intelligence artificielle, la box possède un chipset classique mais performant. Qu’il s’agisse du contrôle de température ou du mode “watts”, la box est simple d’emploi, les réglages intuitifs. La box se montre réactive, sans défaut majeur, et fait parfaitement le job. Passant de 5 à 200 watts rapidement, la plupart des configurations sont envisagées. MTL ou DL puissant, la Wismec AI est bien au rendez-vous.

L’originalité de cette Wismec AI, c’est avant tout, son interactivité. Alors avant de lui poser une montagne de questions, il faut surtout la connecter. Et ce n’est pas une mince affaire !

Il nous faudra de nombreuses heures pour la coupler au Bluetooth du téléphone mobile avant que celle-ci soit reconnue. Ajoutez encore quelques heures pour que l’application Alexa d’Amazon daigne, enfin, reconnaître la box. Sans compter qu’il est nécessaire, avant toute interaction, d’installer ladite application sur son téléphone. Heureusement, elle est gratuite et plutôt simple à configurer.

Pourquoi sur le téléphone ? La Wismec AI ne fonctionne qu’en Bluetooth. Adieu le Wi-Fi, il est obligatoire d’avoir un mobile à proximité. C’est bien dommage, car au final ce que fait la box (parler très fort et dire plein de choses plus ou moins utiles), le téléphone, en poche, le fera tout aussi bien… Bon on peut vapoter avec en plus, ce qui est déjà ça !

Une fois, entièrement configurée, l’application réagit immédiatement. La box passe alors d’enceinte Bluetooth pour danser à un rythme effréné, de GPS pour les plus désorientés, à encyclopédie, à la sauce Amazon, pour les plus curieux. Dans cette période de confinement, c’est assez amusant, bien qu’un bon livre avec des vraies pages en papier, peut tout autant distraire. Alexa, c’est sympa si on aime les réponses formatées ou les blagues façon bonbon au caramel dans un emballage jaune. Si on demande à la box de raconter une blague (c’est possible), par exemple. Elle demande quel est le légume qui vit sous l’eau. Réponse : le choux marin (pour sous-marin, hein !). Autrement dit, il faut être prêt à se tordre de rire sous cet humour de haut niveau.

Au-delà, de (la pseudo) intelligence artificielle qui a encore beaucoup à apprendre (Alexa ne connait pas la marque Wismec), cela peut être amusant pour les vrais geeks de la vape ou des objets connectés, qui trouveront en plus de l’accessoire intelligence artificielle, une box double accu pour simplement vapoter.

En résumé

On aime

  • Qualité des finitions
  • Taille des atomiseurs compatibles
  • Chipset
  • Tarif

On n’aime pas

  • Complexité de fonctionnement initial
  • Un peu trop geek

Conclusion

4,1 /5

L'AI Box Mod 200W de Wismec est une box intéressante. Elle propose une vape de qualité et autorise une puissance jusqu'à 200 watts. Elle n'est pas particulièrement design, ni simple à configurer. En revanche, une fois correctement paramétrée, elle est performante et amusante par son niveau d'interactions avec la fonction Alexa d'Amazon. Un pur produit de geeks à exploiter au maximum dans ces temps de confinement.

Le AI Box Mod 200W en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.