Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Aegis Pod – Geek Vape

Test : Aegis Pod – Geek Vape

  • Par , le 6/04/2020 à 17h00
    Annonce

Après le pod mod Boost, Geek Vape propose le Pod Aegis, un produit compact. Design et soigné dans les assemblages, il reprend l’esprit qui a fait le succès de la marque : la gamme Aegis. Délivrant une vape de qualité, ce pod peut être utilisé aussi bien en inhalation directe, qu’indirecte. Bref, c’est un produit réussi !

Un pod Aegis

Aucun doute possible à la vue de ce pod. C’est bien l’empreinte Aegis de Geek Vape ! Du simili cuir, des coutures contrastées apparentes, des finitions soignées. Ce nouveau produit est bien réalisé. Assez plat, mais large, il procure une vape de qualité. Un bon pod sans réel reproche.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod88,1 x 40,3 x 18 mm
Poids du pod73 g
ChargeUSB-C
batterie800 mAh
Capacité du réservervoir3.5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

L'empreinte Aegis

De chaque coté de l’Aegis pod, des bandes caoutchoutées facilitent la tenue en main. Les assemblages sur le corps de la batterie sont nets et soignés. Surpiqûres, faux cuir, tout participe à rendre ce pod plus attrayant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fonctionne. Le pod ne fait pas plus de 18 mm d’épaisseur, un format agréable qui permet de ranger le pod dans sa poche, veste ou sac sans encombrement.

De l’autre côté du pod, le logo Aegis est inscrit, pour rappel. Mais son identité visuelle est suffisamment présente pour ne pas se fourvoyer, c’est bien de l’Aegis !

Sous le pod, un port USB type C permet la recharge. La connectique est bien intégrée. Le temps de charge est court, c’est un bon point. D’une capacité de 800 mAh, le pod est dans la moyenne des produits concurrents.

Le bouton de déclenchement dépasse suffisamment pour tomber naturellement sous le doigt, sans se montrer trop proéminent. En son centre, une petite LED indique le niveau de charge de la batterie. C’est assez lumineux pour un usage en extérieur.

Étonnement, la boîte ne correspond pas au produit !

En soit, rien de bien grave, ce n’est qu’une boîte. Notre version, une des premières, a peut être un packaging différent de la version finale. Quoiqu’il en soit, le fabricant a ou avait prévu un pod légèrement différent. Sur la photo de l’emballage, le bouton de déclenchement est sur le côté du pod. Version finale ou version abandonnée, seul l’avenir nous le dira.

Une vape de qualité

La cartouche se loge en haut du pod. Elle est maintenue par de petits ergots en plastique. La tenue est excellente. Il est même nécessaire d’insister pour sortir le réservoir de son emplacement. Aucun jeu n’est à déplorer dans la liaison entre la cartouche et la batterie. Le réservoir peut se placer dans un sens comme dans l’autre, sans que cela n’affecte ni la tenue, ni l’étanchéité. Le remplissage se fait en soulevant un petit bouchon en caoutchouc qui semble trop large. Mais, il n’en est rien, le réservoir est bien étanche. La grande majorité des embouts de flacon passe dans l’ouverture, même les plus gros.

Le réservoir est légèrement opaque. On peut voir son niveau d’e-liquide sans difficulté et sans retirer la cartouche. L’embout buccal est plat et un peu large et s’apparente plus à une flûte à bec. C’est un peu déroutant quand on est habitué, aux classiques, drip tip au format 510 ou 810, mais on s’y fait assez vite. Le pod est fourni avec un réservoir et deux résistances. On aurait aimé trouver une seconde cartouche pour la seconde résistance. Les valeurs des deux résistances sont identiques. Elles ont une valeur de 0,6 ohm et sont en mesh de Kanthal.

Les arrivées d’air sont situées sur un seul côté de la cartouche. En forme de créneau, les airflows ne sont pas ajustables. L’apport d’air peut être important pour une sensation de tirage serré. Il est possible de vapoter en inhalation directe avec une sensation très restreinte.

À la vape, le pod fait parfaitement le job. L’autonomie est bonne, au regard du format du pod. Le chargement est particulièrement rapide, ce qui permet de retrouver rapidement une autonomie acceptable dans la journée.

Les résistances G. Coil en mesh de Kanthal restituent les saveurs avec précision. La densité de vapeur est bonne, bien qu’un peu importante pour un usage MTL très serré. En inhalation directe, le tirage est très restreint. Dans toutes les configurations, les saveurs sont présentes et justes. La cartouche ne présente pas la moindre fuite ou suintement malgré de nombreux remplissages successifs.

Les arrivées d’air sont un peu bruyantes à l’inhalation. Rien de bien rédhibitoire, mais le pod se montre moins discret sur le plan sonore que visuel.

En résumé

On aime

  • Design
  • Format
  • Qualité de la vape
  • Finitions

On n’aime pas

  • Un peu bruyant
  • Un seul réservoir

Conclusion

4,4 /5

Le pod Aegis de Geek Vape est un très bon pod. Réussi esthétiquement, il a d'excellentes finitions. On retrouve toute l'âme des productions Aegis qui plaira à bon nombre d'utilisateurs. La vape est de qualité, les saveurs sans défaut. Exempt de fuite ou de suintement, c'est un setup à adopter pour une utilisation secondaire ou en balade sans s'encombrer.

Le Aegis Pod en images

Les commentaires sont fermés.