Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : seuls 5 % des jeunes achèteraient leur vape par internet

USA : seuls 5 % des jeunes achèteraient leur vape par internet

    Annonce

Alors que la FDA continue de chercher des solutions afin de ralentir le vapotage chez les plus jeunes, il semblerait qu’Internet, l’un des ennemis que l’organisme a désigné, ne soit en fait que très peu utilisé par les mineurs afin de se procurer une cigarette électronique.

Les amis et la famille seraient responsables 

Il y a quelques semaines, Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, annonçait “la plus grande initiative jamais coordonnée contre les ventes illégales” de cigarettes électroniques  à des mineurs, mettant en avant le fait qu’Internet et les boutiques de vape seraient principalement responsables de l’«épidémie de vapotage chez les jeunes» actuellement connue par les États-Unis.

Toutefois, selon le site Tobacco Truth rapportant une enquête [1] réalisée l’année dernière, Internet ne serait en fait utilisé par les jeunes afin de pouvoir s’acheter une vape, que dans 5 % des cas. 

Et si les vape shop seraient en effet visitées par des mineurs afin de se procurer une cigarette électronique dans 11,8 % des cas, l’enquête aurait surtout révélé que les plus jeunes feraient appel à “un ami” afin de pouvoir se procurer une vape 64 % du temps. La famille du jeune vapoteur lui fournirait quant à elle l’outil de sevrage tabagique dans 5,8 % des cas, tandis qu’une tierce personne le ferait à hauteur de 4 %. 

Entre 2014 et 2015, une autre enquête [2] menée auprès des jeunes de 5 écoles de l’État du  Connecticut avait d’ores et déjà déterminé que les vape shops n’étaient utilisé par les jeunes que dans 15,05 % des cas, Internet dans 10,15 % des cas, tandis que les amis des mineurs leur procuraient leur vape plus de la moitié du temps. 

Alors, la FDA ne se trompe-t-elle pas d’ennemi en ciblant internet et les boutiques de vape qui, finalement, ne représenteraient les voies utilisées par les jeunes afin de s’acheter leur vape, que dans une minorité de cas ?


[1] National Youth Tobacco Survey (NYTS) (2017) – données à télécharger depuis le site du CDC (au format PDF)
[2] Kong, Grace, et al. “Sources of Electronic Cigarette Acquisition among Adolescents in Connecticut.” Tobacco Regulatory Science, U.S. National Library of Medicine, Jan. 2017, www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5656288/. http://doi.org/10.18001/TRS.3.1.2

Les dernières actions de la FDA

USA : la FDA finance une nouvelle recherche sur la vape

  • Publié le 17/04/2019

Vers la création d’un modèle 3D de poumon humain « vivant » Malgré un nombre d’études croissant sur le sujet, la vape continue d’être, au pire, dénigrée par les chercheurs, …

Après les arômes, San Francisco veut complètement bannir la vape

  • Publié le 22/03/2019

Interdire la cigarette électronique pour lutter contre le tabagisme Il y a presque un an, la ville de San Francisco aux États-Unis votait l’interdiction des arômes dans les e-liquides. Elle …

Le directeur du National Cancer Institute nommé commissaire intérimaire de la FDA

  • Publié le 13/03/2019

« Un collègue apprécié de la FDA » Comme nous vous en informions il y a quelques jours, Scott Gottlieb a choisi, à la surprise générale, de quitter son poste …

Annonce