Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » USA : les organisations de défense de la vape unissent leurs efforts

USA : les organisations de défense de la vape unissent leurs efforts

Quatre grandes organisations américaines de défense de la vape se sont unies pour apporter leur soutien au projet de loi (HR 1136) visant à assouplir la réglementation très restrictive de la Food And Drug Administration (FDA).

La bataille réglementaire se poursuit aux Etats-Unis

Les dirigeants de la Consumer Advocates for Smoke-free Alternatives Association (CASAA), de l’American Vaping Association (AVA), de la Vapor Technology Association (VTA) et de la Smoke-Free Alternatives Trade Association (SFATA) ont en effet conjointement signé une lettre adressée au Président de la Chambre Paul Ryan et au chef de la minorité Nancy Pelosi.

Elle évoque les conséquences des règlements de la FDA sur le marché de la vape. Si le congrès ne soutient pas le projet de loi, tous les produits de la cigarette électronique commercialisés depuis le 15 février 2007 devront être soumis à un processus d’autorisation extrêmement coûteux pour pouvoir continuer à être distribués aux Etats-Unis, seules les grandes compagnies de tabac auront une chance de survivre après 2018.

USA : Un amendement voté protège la vape des dispositions de la FDA

  • Publié le 20/04/2016

Un amendement voté par une commission de la chambre des représentants invalide une mesure du projet de la Food and Drug Administration (FDA)  qui pourrait détruire 99% du marché de la vape …

USA : un projet de loi pour assouplir la réglementation de la FDA

  • Publié le 22/02/2017

Deux députés américains, républicain et démocrate ont déposé un projet de loi visant à assouplir la réglementation de la cigarette électronique élaborée par la Food and Drug Administration (FDA). Les deux députés souhaitent revenir …

La loi introduite par Tom Cole et Sanford Bishop vise à empêcher l’effet rétroactif de la réglementation définie par la FDA, tout en instituant des mesures mieux adaptées aux spécificités des dispositifs. Cette autorité pourra tout de même imposer une réglementation relative à la sécurité des produits si le projet de loi soutenu par les quatre organisations est adopté.