Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : le gouverneur de l’Illinois refuse de relever l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac

USA : le gouverneur de l’Illinois refuse de relever l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac

    Annonce

Vendredi dernier, Bruce Rauner, gouverneur de l’Illinois, a imposé son droit de veto sur un projet de loi qui prévoyait de rehausser l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac au sein de son État. Une décision particulièrement contestée par plusieurs associations qui l’accusent d’être du côté de Big Tobacco

Fumer à 18 ans restera légal dans l’État

L’Illinois ne sera pas le 7e État des USA qui relèvera l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac, de 18 à 21 ans. En cause, le veto imposé par son gouverneur vendredi dernier, lors d’une assemblée générale. 

Une décision qu’il a d’ailleurs expliquée au sein d’une lettre dans laquelle, s’il qualifie le tabac comme étant un produit “nuisible pour la santé de tous les habitants de l’Illinois, peu importe leur âge”, il ajoute cependant que la mesure n’aurait fait que “limiter le choix des consommateurs sans pour autant empêcher les jeunes d’acheter du tabac” qui n’auraient alors eu qu’à se rendre dans des États voisins n’imposant pas cette limite, faisant perdre au passage des “revenus aux entreprises locales”

Une décision contestée 

Les réactions qui ont suivi la décision du gouverneur ont été particulièrement vives, et notamment du côté de la sénatrice Julie Morrison, marraine principale du projet, qui a accusé Bruce Rauner de “se ranger du côté de Big Tobacco au lieu de celui de nos enfants”.

Une phrase à laquelle elle a ajouté : 

“Les communautés de l’Illinois qui ont adopté la Tobacco 21 ordinance par elles-mêmes ont constaté une baisse spectaculaire des taux de tabagisme dans les écoles secondaires (…) À une époque où le vapotage chez les adolescents a augmenté, le gouverneur avait là une l’occasion de faire un véritable investissement dans la santé de notre prochaine génération. Au lieu de cela, il a préféré les considérations politiques à la santé de nos enfants, et ce faisant, il nous a tous laissé tomber”.

La décision du gouverneur a également été contesté par l’American Cancer Society, dont Shana Crews, porte-parole de l’association a déclaré : 

“Aujourd’hui aurait pu être un jour historique pour l’Illinois. Malheureusement, le gouverneur Rauner a choisi de se ranger du côté de l’industrie du tabac et d’arrêter les progrès de l’État en matière de santé publique”.

L’American Heart Association s’est quant à elle dit “profondément déçue” par cette décision. 

Malgré le veto du gouverneur, les villes et communes appartenant à l’État de l’Illinois restent tout de même libres de rehausser l’âge légal minimum d’achat des produits du tabac si elles le souhaitent. Un choix d’ores et déjà fait par la ville de Chicago ainsi que 25 autres municipalités de l’État. 

A l’heure actuelle, plus de 340 communes ont déjà adopté la tobacco 21 ordinance aux États-Unis.