Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : bientôt des e-liquides sucrés uniquement en vape shop ?

USA : bientôt des e-liquides sucrés uniquement en vape shop ?

    Annonce

La FDA serait actuellement en train de réfléchir à une nouvelle loi obligeant les e-liquides sucrés à être uniquement vendus au sein des magasins de vape. 

Mieux vaut restreindre l’accès au produit que le produit lui-même

Image d’illustration : le magasin Cool Vape à Martigues

Depuis la déclaration de Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, à propos de « l’épidémie de vapotage des jeunes » qui touche les États-Unis, la majorité des professionnels de la vape du pays sont inquiets. 

En effet, alors que S.Gottlieb indiquait il y a quelques semaines que l’organisme de santé pourrait bientôt “prendre des mesures pour réduire la commercialisation et la vente de produits aromatisés”, beaucoup imaginaient que cette petite phrase signifiait la fin des e-liquides sucrés dans le pays.

Toutefois, il semblerait que l’avenir aux USA ne soit finalement pas si sombre. En effet, il y a peu, le commissaire de la FDA a déclaré à la CNBC au cours d’une interview que l’organisme réfléchirait plutôt à limiter l’accès à ces produits, notamment en les obligeant à n’être vendus qu’au sein des magasins de vape du pays : 

“Nous cherchons à savoir ce qui peut être vendu dans les magasins et si les produits aromatisés peuvent être vendus dans des magasins réguliers comme le 7-Eleven, un relais routier ou une station-service, ou si les produits aromatisés sur le marché devraient ou non être confinés aux magasins pour adultes, qui ont généralement tendance à mieux vérifier l’identité”.

Cette phrase du commissaire de la FDA pourrait être une très bonne nouvelle puisqu’elle signifierait que l’organisme de santé ne serait finalement pas sur le point d’interdire la vente des e-liquides sucrés, mais plutôt d’en restreindre l’accès aux jeunes en les obligeant à se rendre dans un vape shop pour s’en procurer, structures visiblement considérées comme étant assez sérieuses pour cette tâche, notamment car vérifiant systématiquement l’âge de leur client.

Une mesure qui, si elle était adoptée, ferait autant de bien aux vapoteurs qu’aux propriétaires de vape shop aux États-Unis. Le pays faisant d’ores et déjà face à plusieurs difficultés dans le domaine, dont l’interdiction pure et simple des e-liquides sucrés au sein de certaines grandes villes. 

L’actu de la FDA

Après les arômes, San Francisco veut complètement bannir la vape

  • Publié le 22/03/2019

Interdire la cigarette électronique pour lutter contre le tabagisme Il y a presque un an, la ville de San Francisco aux États-Unis votait l’interdiction des arômes dans les e-liquides. Elle …

Le directeur du National Cancer Institute nommé commissaire intérimaire de la FDA

  • Publié le 13/03/2019

« Un collègue apprécié de la FDA » Comme nous vous en informions il y a quelques jours, Scott Gottlieb a choisi, à la surprise générale, de quitter son poste …

USA : une interdiction de vendre des e-liquides aromatisés proposée à la Maison-Blanche

  • Publié le 6/03/2019

En route vers un durcissement de la réglementation de la vape Voilà plusieurs mois que les États-Unis étaient en proie à une rumeur tenace, celle de bientôt voir les e-liquides …

Annonce