Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Xtal PRO – ZQ Vapor

Test : Xtal PRO – ZQ Vapor

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

ZQ Vapor propose une déclinaison audacieuse de son Xtal : le Xtal PRO, un pod avec un écran, à puissance variable, dans un format mini. A-t-il les moyens de ses ambitions ?

Jeunes et ambitieux

ZQ Vapor est une société assez récente dans l’univers de la vape. Le fabricant chinois est une filiale de SKEY, en collaboration avec Eigate, spécialistes des tests de résistances. Pour compléter le tableau, l’équipe de ZQ Vapor est constituée de techniciens expérimentés venant d’autres sociétés.

Le fabricant s’est d’ores et déjà fait remarquer pour son mod Essent, de grande qualité. En un mot, même s’il est encore relativement méconnu, le fabricant en a sous le pied.

Remplaçant du Xtal, le Xtal PRO a-t-il de quoi, malgré cette naissance sous de bonnes étoiles, faire sa place dans l’univers impitoyable des pods ?

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod110 x 25 x 16 mm
Poids du pod50 g
ChargeUSB-C
batterie1000 mAh
Plages d'utilisation1 à 30 W
Capacité du réservoir3.5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Réservoirs
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Moyens et ambitions

 

La première chose qui frappe, sur ce petit pod, est la présence d’un écran LCD, qui implique la possibilité d’un réglage de puissance. Et, effectivement, le pod dispose de réglages accessibles avec le bouton de mise à feu. En trois clics, par exemple, la puissance se règle, allant de 1 à 30 W. À adapter selon la résistance utilisée et ses préférences.

Parmi les autres réglages possibles, le choix du mode de déclenchement, à l’aspiration, avec le bouton ou un mix des deux.

La batterie interne de 1000 Mah est la principale faiblesse du pod pour qui voudrait l’exploiter à forte puissance : à 30 W, l’autonomie devient nettement insuffisante. Mais, à sa décharge, il n’est pas vraiment conçu pour cet usage. C’est avec des sels de nicotine, du CBD ou des taux assez élevés qu’il sera à l’aise, dans la plage 12 – 16 watts.

Et c’est là que se cache le véritable atout du Xtal PRO, ses résistances, qu’il utilise impeccablement avec la puissance réglable. Les 1 ohm seront parfaites pour un tirage serré de 10 à 15 W, et les 0,6 ohm offriront un tirage plus aérien de 5 à 18 W.

La vape est agréable et les saveurs bien restituées. Les résistances 0,6, plus épaisses, diminuent la capacité du réservoir à 2 ml, contre 3 pour les 1 ohm.

Enfin, la prise USB-C donne la possibilité de recharger rapidement son pod.

Sur les finitions, rien à redire, tout est impeccablement agencé, le toucher métallique donne une impression de solidité et l’écran est totalement intégré.

La cartouche tient grâce à trois aimants, et propose des résistances interchangeables.

En résumé

On aime

  • Finitions impeccables
  • Finesse de réglage grâce à l'écran
  • Résistances interchangables
  • Bonne restitution des saveurs

On n’aime pas

  • Autonomie un peu juste à forte puissance
  • Flux d'air non réglable

Conclusion

4,6 /5

Le Xtal PRO est convaincant et impressionne surtout pas son écran et ses possibilités de réglages dans un format si compact. Ses performances le mènent dans le haut du panier de la catégorie, et il fera l'affaire des vapoteurs à haut taux de nicotine, de sels, ou de CBD.

Le Xtal PRO en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.