Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Vladdin RE – Vladdin

Test : Vladdin RE – Vladdin

  • Par , le 26/10/2018 à 14h00
    Annonce

Le pod Vladdin existe en deux versions, le Vladdin Kit et le Vladdin RE, entendez “RE-fillable” (remplissable en anglais). Le premier utilise des réservoirs scellés, pré-remplis de liquides américains au sel de nicotine. Le deuxième, testé ici, utilise des réservoirs vides, à remplir avec nos liquides préférés.

Simple

Nous sommes devant un vrai pod, c’est-à-dire ce qui se fait de plus simple à utiliser et à entretenir : pas de bouton (le déclenchement est automatique quand on aspire), pas de résistances à changer (elles sont inclues dans le réservoir, et c’est lui qu’on change de temps en temps).

Une batterie à gauche, un réservoir à droite….

On insère l’un dans l’autre et hop, ça vape. Avec cette version RE, remplissable donc, il faut tout de même, avant, remplir le réservoir, ce qui n’est pas bien compliqué.

On retire le réservoir de la batterie, et on enlève son embout noir, pour découvrir un double bouchon en silicone.

Il suffit alors de le retirer pour découvrir deux orifices : un pour remplir le réservoir avec une fiole de liquide, l’autre pour laisser l’air s’échapper. Il n’y a plus qu’à replacer le bouchon et l’embout pour vaper, après avoir attendu 5 minutes si c’est un premier remplissage (pour laisser la mèche de coton s’imbiber). À l’usage, je n’ai pas observé de fuites, alors que je malmène joyeusement mes pods : je les stocke à l’envers, je les oublie sur le siège de ma voiture en plein soleil, etc.

Élégant et léger

18 g, c’est son poids tout mouillé, de quoi se faire oublier dans une poche stylo ou un sac.

Les pods sont des objets simples, mais Vladdin ne s’est pas privé d’en faire un bel objet, grâce au joli coup de crayon d’un designer et à une belle qualité de fabrication : le corps est en aluminium anodisé, agréable au toucher. Au milieu, une LED ovale indique le fonctionnement du pod et l’état de la batterie.

Le corps est parcouru par une vague, qui donne de l’élégance. L’embout est agréable pour les lèvres.

Sous le pod, un prise micro-USB permet de le recharger en une petite heure et il reste possible de vaper pendant la charge.

Les réservoirs remplissables sont vendus en pack de 4. Ils doivent être changé tous les 5 à 10 remplissages, suivant les liquides utilisés. Quand on sent que l’intensité de la vape baisse (et que ce n’est pas la batterie qui est déchargée), ou que les saveurs sont dénaturées, il est temps de changer.

Une vape agréable

Ce pod offre bien sûr une vape en inhalation indirecte, et son tirage donne une sensation proche de celle d’une clope. Le déclencheur automatique est très bien réglé, il n’y a pas besoin d’aspirer fort pour l’activer.

 

Le Vladdin RE produit une quantité de vapeur satisfaisante, à peu près deux fois plus que la fumée d’une clope. Les saveurs sont bien restituées, et le hit est présent, sans être agressif. Le rendu des saveurs et du hit sont légèrement plus doux que sur les meilleurs pods du même type, mais ce n’est pas un défaut : il n’est pas fade pour autant et il conviendra bien à ceux qui n’apprécient pas un hit fort.

La batterie de 350 mAh offre une autonomie raisonnable de plus de 120 bouffées, soit l’équivalent d’une bonne dizaine de clopes. C’est une bonne autonomie pour ce genre de pod très léger.

Revue technique

Le Vladdin est livré dans une boite blanche, accompagné d’un câble usb pour le recharger sur un PC ou un chargeur de smartphone, et d’un seul réservoir.

Les caractéristiques essentielles du Vladdin RE de Vladdin

Dimensions mod 90,3 mm sur 19 sur 11,4
Batterie 350 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 1,5 ml
Poids du kit 18 g

Petite observation astucieuse

Le Vladdin est donc disponible en deux versions : avec des réservoirs pré-remplis ou avec des réservoirs remplissables. Mais en fait, c’est le même pod, seuls les réservoirs changent. Il est donc tout à fait envisageable d’acquérir l’une des deux version, pour ensuite utiliser des réservoirs pré-remplis ou remplissables, en fonction de son usage. Par exemple, en testant avec les réservoir pré-remplis, puis en passants aux remplissables pour faire des économies et utiliser d’autres liquides.

Petites observations nicotinées

Un pod produit peu de vapeur par rapport à d’autres vapoteuses plus musclées et s’adresse en priorité aux débutants, pour qui c’est un bon moyen de tester ou de se mettre à la vape sans se préoccuper de technique et pour un coût modique.

En contrepartie, il est important de les utiliser avec des liquides suffisamment nicotinés. Suffisamment, c’est combien ? C’est beaucoup, le plus possible ! Pourquoi ?
Pour deux raisons : d’abord parce que l’intérêt de la vape pour se libérer de la clope, c’est justement de ne pas tout arrêter en même temps. La nicotine, n’est pas dangereuse, c’est la fumée qui l’est. L’idée est donc de ne pas se priver de nicotine, pour ne pas ressentir de manque, craquer et reprendre une clope. Ensuite parce que les pods produisent peu de vapeur, donc il faut que la nicotine soit assez concentrée dans le liquide pour que, dans une petite bouffée, il y en ait suffisamment.

Concrètement, il est intéressant de s’approcher le plus possible du taux maximum autorisé en Europe : 20 mg/ml. Ça parait beaucoup, mais c’est moins que la clope. Ce taux de nicotine rend les liquides piquants, ça picote dans la gorge et certains n’aiment pas. Il est alors possible d’adopter d’abord des liquides au sel de nicotine, une forme de nicotine qui pique beaucoup moins, à taux égal (c’est un peu plus cher, mais ça vaut le coup, pour les premiers mois).

Bref, avec un pod on vape peu, mais on vape fort !

En résumé

On aime

  • La vape agréable
  • L’autonomie par rapport au poids
  • Le design soigné
  • La qualité de fabrication
  • La disponibilité de réservoirs remplis ou vides.

On n’aime pas

  • Rien !

Conclusion

5 /5
 

Le Vladdin RE est un bon pod à réservoirs remplissables, qui peut aussi fonctionner avec les réservoirs pré-remplis de l’autre modèle, le Vladdin tout court. Sa vape, en inhalation indirecte, est agréable, assez douce sans être fade, satisfaisante sous condition, comme pour tous les pods, d’utiliser des liquides suffisamment chargés en nicotine, base ou sel.

 

Le Vladdin RE de Vladdin en images

 

Les derniers articles sur la marque Vladdin

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Vladdin RE de Vladdin Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/10/RE-1-1.jpg Review Author:Review Date:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *