Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Limit MTL RTA – Kizoku

Test : Limit MTL RTA – Kizoku

  • Par , le 28/05/2020 à 18h30
    Annonce
  • Ecigplanete

Avec le Limit MTL RTA, le fabricant chinois propose un produit étonnant, à la clearomiseur et atomiseur. Une très bonne idée, destinée essentiellement aux débutants qui veulent faire évoluer leur style de vapotage. En théorie, en tout cas. Dans la réalité, le Limit demande un peu de pratique pour le maîtriser.

De l'atomiseur au clearomiseur

Le Limit MTL RTA est un petit atomiseur de 22 mm aux finitions soignées. Il se différencie des autres produits de la catégorie grâce à son plateau de montage, passant habillement du reconstructible au format clearomiseur compatible avec les résistances Nautilus. Un concept intéressant pour de nombreux débutants, mais qui demande, encore, des améliorations.

Caractéristiques techniques

Diamètre22 mm
Hauteur55,7 mm
Contenance3 ml
Poids55.5 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple et complexe
Plateau de montagesimple coil
Plage d'utilisationselon montage
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tip510
Matériauxacier inoxydable, verre

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Un sans-faute

Sous l’atomiseur, la connectique 510 est fixe. C’est classique pour un clearomiseur mais beaucoup moins pour un atomiseur reconstructible. En soit rien de bien grave, l’atomiseur se démonte assez facilement pour un entretien complet. Une utilisation sur un mod hybride est déconseillée, le pin 510 n’est pas assez long, le risque de court circuit trop important pour ce type d’emploi.

Pour remplir le Limit, il suffit de glisser le top cap coulissant. Un système que l’on voit souvent et qui a tendance à se détendre dans le temps provoquant des ouvertures inopinées. Il n’en est rien ici car l’ouverture est possible après un dévissage d’une bague moletée sur le top cap. Très pratique et sécurisant, c’est un bon point. Les plus gros embouts de flacon sont à proscrire, l’espace est limité. Le drip tip est au format 510 et agréable au contact des lèvres.

L’atomiseur se démonte aisément. Les filetages sont de bonne facture pour un produit de cette gamme. Les joints sont efficaces, aucune fuite n’est à déplorer. La chambre d’atomisation est suffisamment profonde et restreinte pour permettre aux saveurs d’être concentrée. Avec une capacité de 3 ml, l’atomiseur est bien placé sur le segment du MTL.

Le plateau de montage est simple. Deux posts en vis à vis emprisonnent le fil résistif par une vis à tête plate. Aucune bavure au niveau de l’usinage malgré la petitesse des pièces. Le fabricant a pensé à faire une petite rainure a la base des pôles pour rabattre un excédent de fil qui pourrait potentiellement toucher la cloche et ainsi éviter un court-circuit. Deux orifices permettent de loger le coton vers la base de l’atomiseur. C’est là que l’exercice commence à se compliquer. Nous y reviendrons.

L’atomiseur peut accueillir une résistance de 3 mm sans aucune difficulté. Le montage d’un coil est très simple et pratique même pour un débutant dans l’assemblage de ses propres résistances. Jusque-là, tout va bien…

De la théorie à la pratique

Pour passer de l’atomiseur au clearomiseur, il faut dévisser la base du plateau. Cela se fait aisément et l’accès à la base pour un nettoyage complet ne pose aucune difficulté. La base est prête à accueillir la résistance préfabriquée.

Le Limit MTL RTA est compatible avec les résistances Aspire Nautilus, Clapton Aspire, AIO BVC Nicotine Salt Aspire et les Ni200 Aspire. Autant dire une multitude de choix qui couvre la plus grande majorité des vapoteurs en inhalation indirecte. Les résistances Aspire Nautilus n’ont plus à faire leurs preuves et sont reconnues pour leurs performances et leurs qualités. Largement distribuées dans les enseignes, ces résistances se trouvent à peu près partout. C’est un excellent point !

La bague des arrivées d’air propose un réglage de 1 à 5 trous mais aussi une fente plus ouverte pour un apport supérieur du flux d’air. Elle est moletée pour en faciliter la rotation. Rien à dire, c’est du bon boulot !

En configuration clearomiseur, le Limit fonctionne très bien. La vapeur produite est agréable et de qualité. Le clearomiseur se maîtrise facilement. Le réglage de la bague d’arrivées d’air offre beaucoup de contraste dans le tirage. Il est sans reproche dans cette configuration.

Lorsque l’on passe en atomiseur avec le plateau reconstructible, c’est un peu plus technique. Le plateau de montage accepte des coils de 3 mm. Mais dans nos nombreux tests, force est de constater qu’à l’inhalation, le coton s’assèche rapidement et on frôle très vite le dry hit. En changeant de résistance pour un diamètre de 2,5 mm au maximum, plus aucun problème d’hydratation n’est à signaler.

Il en va de même pour la mise en place du coton qui demande de la patience et de la délicatesse. La fibre doit être courte, la marge de manœuvre est faible, le Limit se montre un peu capricieux sur ce point. Or, pour un produit destiné à un public débutant, l’exercice se montre périlleux. Il existe sur le marché des atomiseurs plus simples d’approche.

Une fois la difficulté relevée, le Limit MTL RTA est un très bon atomiseur, précis et agréable dans la vape avec une restitution aromatique détaillée. On le conseille plus à un public coutumier du reconstructible qui souhaite ponctuellement varier les plaisirs en passant d’un clearomiseur à un atomiseur.

En résumé

On aime

  • Bonnes saveurs
  • Qualité de construction
  • Polyvalence
  • Disponibilité des résistances

On n’aime pas

  • Cotonnage délicat
  • Demande de la maitrise

Conclusion

4,2 /5

Le Limit MTL RTA de Kizoku a l'avantage d'être polyvalent en proposant à la fois un clearomiseur et un atomiseur. Le choix des résistances Aspire est un atout pour leurs qualités. En reconstructible, la vapeur est savoureuse, agréable, on retrouve un vrai MTL. Mais la petite taille du Limit est peut-être son point faible. Il faut de l'entrainement pour le maîtriser complètement et apprécier ses capacités vapologiques.

Le Limit MTL RTA en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.