Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Le Phileas – Cigabois

Test : Le Phileas – Cigabois

  • Par , le 2/10/2019 à 17h00
    Annonce

Pour son premier mod, Cigabois signe un excellent tube en 18650. Le Phileas est remarquablement bien réalisé et agréable à utiliser au quotidien. Le charme du bois fait son effet au premier contact, le switch verrouillable est efficace. Bref, il a tout pour lui !  

Une belle gueule de bois

Le Phileas de Cigabois est un mod mécanique en 18650, mais c’est surtout un objet particulièrement agréable. On dira ce qu’on voudra, le bois a un touché, une texture incomparable. Associé à juste ce qu’il faut de métal, parce qu’il faut quand même faire passer le courant, il offre des finitions exemplaires et un charme bien à lui.

Caractéristiques techniques

Dimensions24 x 83,5 mm
Poids59 g
Format d'accus18650
Diamètre max. de l'atomiseur24
Modes disponiblesMéca

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Pièces de rechange
  • Mode d'emploi

Un corps de bois

Le Phileas est en bois. Et si vous pensez qu’il y a d’autres mods en bois, vous avez tort. Enfin si, il y en d’autres, mais très peu en vrai bois qui fasse bois. Cigabois propose Le Phileas en trois versions : bois naturel, précieux ou stabilisé. Tous sont réalisés à la main dans les ateliers de la marque.

Cette version en bois naturel à vraiment un petit quelque chose qui en fait un objet personnel, unique. Les finitions sont rien de moins qu’exemplaires, que ce soit sur le bois ou les parties en inox et le mod dégage une sensation chaleureuse vraiment plaisante. Vous voyez un mod en plastique aux finitions approximatives ? Et bien c’est exactement l’inverse.

Le tube présente une gravure du logos en bas et un petit trou très discret sur sa partie supérieure pour ne pas le rendre étanche en cas de souci avec l’accu. Une sage précaution pour un mod hybride.

Un méca hybride

La partie supérieure du mod présente un disque en inox plutôt fin avec la connexion 510 hybride. Le positif de l’accu est donc en contact direct avec le plot positif de l’atomiseur. Il faut donc impérativement veiller à ce que celui-ci ressorte suffisamment, dans le cas contraire le risque de court-circuit est réel.

Profitons-en pour rappeler que c’est un mod mécanique, sans aucune protection électronique donc, et qu’il est indispensable de bien connaître les contraintes et règles d’utilisation de ce genre de mod avant d’envisager de les utiliser. La vape est une affaire de préférences personnelles et la plupart des “il faut” qu’on peut lire sont à traduire par “on peut”. Avec les mécas, c’est une question de sécurité, et les “il faut” sont bien a prendre au pied de la lettre.

Un switch idéal

Le switch reste l’élément critique sur un mod méca et celui du Phileas est un modèle du genre. Il se visse sur la partie inférieure du tube et s’ajuste automatiquement à la longueur de l’accu. Le filetage est parfait, fluide et silencieux.

Il est également verrouillable, l’anneau large à sa base possède son propre filetage et bloque le déclenchement en un tour et demi. C’est aussi facile et rapide à manipuler que sécurisant dans une poche.

Le démontage est simple, il suffit de dévisser la vis qui fait le contact. Ici encore, les finitions irréprochables facilitent l’opération.

Le mécanisme est simple, mais le mod est livré avec deux ressorts. Le premier est installé d’origine, il est argenté et offre un déclenchement souple. Il accepte les résistances supérieures à 0,45 ohm. En dessous, il chauffe facilement et il faut utiliser l’autre ressort, doré et moins souple, qui demande logiquement une pression plus forte pour déclencher. 

 

Un coup de cœur

Au quotidien, le Phileas est un vrai bonheur. Sa conductivité est parfaite, le déclenchement fiable, les filetages rendent toutes les manipulations agréables. Son design est sobre et élégant en fait un objet qu’on a plaisir a avoir avec soi et à utiliser. Il fait partie de ces objets qu’on apprécie au-delà de leur fonction.

Si vous passez par le Vapexpo Paris ce week-end, n’hésitez pas à faire un tour sur le stand de Cigabois pour vous en rendre compte par vous-même !

En résumé

On aime

  • Le charme du bois
  • Les finitions exemplaires
  • La facilité d'utilation et d'entretien
  • Le switch verrouillable
  • La conductivité et la fiabilité

On n’aime pas

  • Rien, même en cherchant bien !

Conclusion

5 /5

Le Phileas de Cigabois est aussi bien réalisé qu'efficace à l'utilisation. Le bois a un charme inégalé, et son switch offre un système de verrouillage pratique. Un excellent tube hybride en 18650 auquel il est bien diffile de trouver un défaut. Une grande réussite du fabricant français.

Le Le Phileas en images

Les commentaires sont fermés.