Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Power 5000 mAh – Aramax

Test : kit Power 5000 mAh – Aramax

  • Par , le 30/04/2018 à 12h30
    Annonce

Le kit Power d’Aramax est un kit tout-en-un au gabarit imposant, qui possède des particularités intéressantes : une batterie avec beaucoup d’autonomie, un clearomiseur original et une résistance délivrant un excellent rendu des saveurs. Le Power a tout pour plaire.

La batterie est imposante et a des finitions soignées

Le kit Power est un kit tout-en-un qui ne cherche pas à se faire discret. Constitué d’une batterie tubulaire de 28,5 mm de diamètre, son poids est de 242 g (clearomiseur inclus) pour une hauteur de 150 mm jusqu’au sommet du drip tip. Son aspect extérieur en impose, on sent que c’est du sérieux.

La batterie possède une autonomie de 5 000 mAh, se classant d’office dans la catégorie des meilleures. Mais au-delà de cette généreuse autonomie, elle possède également la singularité d’être régulée et délivre une puissance constante de 55 W. Alors oui, cela peut paraître un peu contraignant d’avoir cette valeur fixe, mais au moins la puissance de la vape ne fluctue pas en fonction de la charge restante et l’on sait exactement à quoi s’attendre.

Son utilisation est simplifiée au maximum : 5 clics pour l’allumer ou l’éteindre, l’unique utilisation restante du bouton fire est dédiée à vaper. Aucune autre action n’est proposée, la consultation du manuel, qui possède une section en Français très bien rédigée, n’est qu’une formalité non obligatoire.

Le bouton fire, d’un 13 mm de diamètre, est cerclé d’une LED qui alerte des éventuels problèmes de connexion ou de court-circuit en clignotant en rouge, mais également lorsque le niveau de charge descend en dessous de 30 %. Simple et efficace, cette LED est bien visible en intérieur, mais beaucoup moins en extérieur.

À l’opposé et au même niveau, se trouve la prise micro USB qui ne sert qu’au rechargement. Un emplacement situé tout en bas aurait été plus judicieux pour éviter tout basculement lorsque le câble est connecté, mais le diamètre de la batterie étant important, sa stabilité reste rassurante. La recharge par ce port est obligatoire, il n’est pas possible de retirer l’accu, et s’avère très très longue : pour une recharge de 30 % à sa pleine charge, comptez 4 heures. Pendant la charge, la batterie chauffe de façon significative, surtout en haut. Étant donné le temps de charge, l’intensité ne doit pourtant pas être élevée, autour de 1 A, cette chaleur est étrange. La recharge n’est donc pas très rapide, heureusement que l’autonomie est suffisante pour tenir la journée.

Dessous, rien de particulier, même pas quelques trous de dégazage qui n’apparaissent nulle part ailleurs, passons au haut. La connexion n’est pas au format 510, mais en hybride. Le clearomiseur possède un filetage propriétaire sur son pourtour pour se visser sur la batterie, tandis que le positif de la batterie, qui est fixe, vient directement en contact avec la résistance.

Cependant, il est possible d’utiliser d’autres atomiseurs grâce à un adaptateur fourni. Il se vise à l’aide un petit outil en forme de U directement sur la batterie, à la place du clearomiseur. Une fois l’adaptateur en place, on se retrouve avec une connexion de type 510 classique. Le plot positif de la batterie n’étant pas monté sur ressort, il se peut que certains atomiseurs possédant une connexion trop longue ne puissent pas se visser totalement, et à l’inverse pour les trop courtes, que le contacte ne se fasse pas. En tout cas, le fait de pouvoir adapter d’autres atomiseurs est une très bonne nouvelle.

Ses finitions sont excellentes avec une peinture qui ne retient pas les traces de doigts et qui se montre peu sensible aux rayures, le bouton fire est parfaitement stable et agréable à l’utilisation et rien ne bouge à l’intérieur. Cette batterie possède également diverses protections contre les courts-circuits, la surchauffe ainsi qu’une limite de décharge aux alentours de 3,10 V.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du kit Power 5000 mAh de Aramax

 

Type de matériel kit régulé
Dimensions mod 28,5 mm sur 94
Poids du mod 165 g
Batterie 5000 mAh
Charge via micro USB
Puissance 55 W
Contrôle température non
Diamètre max. de l’atomiseur 28,5 mm
Écran non
Matériaux batterie : alliage de zinc pour la batterie, clearomiseur : inox et Pyrex
Dimensions atomiseur 28 mm sur 61,5
Contenance 5 ml
Remplissage par le haut, en démontant le top cap
Arrivée d’air par le haut, réglable
Résistances 0,17 ohm
Poids du clearomiseur 77 g
Drip tip propriétaire en Delrin
Poids du kit 242 g
Couleurs disponibles gris anthracite

Le coffret comprend

kit Power 5000 mAh (x1), câble USB (×1), résistances en 0,17 ohm (×2), drip tip (×1), pochette de joints (×1), réducteur de capacité de réservoir (×1), adaptateur d’atomiseur en 510 (×1), vape band (×1), mode d’emploi avec une section française (×1).

Le clearo possède un design original et pratique

Le kit Power étant un tout-en-un, il n’était pas question de fournir un clearomiseur au rabais comme on trouve parfois dans certains kits. Tout aussi impressionnant que la batterie avec ses 28 mm de diamètre, le clearomiseur embarque 5 ml de liquide ce qui est appréciable pour une vape à 55 W. Notez qu’il est possible de passer sa contenance à 2 ml avec un réducteur transparent de fourni qui s’insère dans le réservoir, mais franchement, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de clients pour ça.

Le top cap accueil un drip tip propriétaire en Delrin, de mêmes dimensions qu’un 510. Le drip tip vient s’enficher sur la cheminée du top cap et est maintenu par un large joint extérieur. Mais chez Aramax on sait pertinemment que le client a toujours raison, et il est possible de l’échanger pour venir mettre son propre embout au format 510, le diamètre interne de la cheminée étant totalement compatible. Le résultat sera probablement un peu moins design, mais au moins c’est possible.

Les deux arrivées d’air se trouvent tout en haut. L’air descend au travers 6 tubes se trouvant dans le réservoir pour venir ventiler la résistance par le bas. Là encore c’est plutôt bien trouvé, et ces tubes confèrent au clearomiseur un petit air (jeu de mots à 2 centimes, je le reconnais) de machine à vapeur digne d’une invention que l’on pourrait trouver dans un roman de Jules Verne. J’avoue beaucoup aimer, mais cela reste personnel. Pour ce qui est du réglage du flux, il n’est qu’aérien et se règle non pas avec une bague, mais en tournant directement le top cap. Le réglage est très subjectif, et même lorsque les arrivées sont pratiquement fermées au trois quarts, le débit est important. En ouverture totale, l’air n’est pratiquement pas restreint et sauf à boucher des tubes d’air en bas avec du coton, le débit ne pourra pas être véritablement être gradué.

Le remplissage s’effectue par le haut en retirant le top cap. Il se dévisse de la même façon qu’un bouchon sécurité enfant, en appuyant dessus et en le tournant. Le système est fonctionnel, pratique, car il n’y a aucune chance qu’il ne se dévisse tout seul, mais il demeure peut-être un peu contraignant notamment pour ceux qui ont quelques difficultés avec leur articulation trapézo-métacarpienne. Pour le visser, il faudra de nouveau pousser et tourner.

Le remplissage ne pose pas de problème particulier. Bien qu’il ne soit pas possible ici de fermer les arrivées d’air pendant cette opération, puisque que c’est avec le top cap qui est retiré que ce réglage se fait, je n’ai pas rencontré la moindre fuite. Il faut cependant faire attention à un point : ne pas remplir le réservoir lorsque le clearomiseur n’est pas installé sur la batterie. En effet, la résistance se glisse par le dessous du clearomiseur, mais elle n’est pas vissée, juste enfichée. Elle traverse le réservoir pour venir ressortir tout en haut au niveau du remplissage, et c’est sur la résistance que le top cap vient se visser. Lorsque le clearomiseur est en place, la résistance est maintenue en bas avec le plot positif et on peut retirer le top cap. Lorsque le clearomiseur est enlevé, la résistance est maintenue par le top cap. Si on retire le clearomiseur de la batterie et que l’on dévisse le top cap, plus rien ne retient la résistance.

Tout comme la batterie, le clearomiseur possède de bonnes finitions. Les filetages ne sont pas d’une fluidité extraordinaire, mais ils prennent immédiatement sans avoir à tâtonner. Il est possible de le démonter entièrement pour le nettoyer, mais je regrette un peu qu’un second réservoir ne fasse pas partie du kit. On pourra cependant le protéger avec un vape band en silicone qui est fourni, mais esthétiquement, il faut aimer.

La résistance procure une très bonne vape

Le kit Power est livré avec deux résistances de 0,17 ohm en dual coils. D’après l’inscription de graver dessus, elle est constituée de fils en SUS316, un dérivatif de l’inox 316 qui se montre un peu plus résistant à la corrosion, et de coton non tissé. Tout en longueur, elle s’enfiche donc directement dans l’atomiseur et le traverse de part en part. Sa mise en place est aisée, mais ne pourra se faire qu’avec le réservoir vide. Comme pour toute résistance, pensez à bien l’hydrater par les quatre entrées de liquide et attendez dix minutes une fois le remplissage effectué avant de vaper.

Les premières bouffées sont un peu déroutantes et il faut tirer environ 6 ou 7 bouffées avant que la résistance ne délivre sa vape de croisière. Passé ce moment, c’est un festival d’arômes qui arrive en bouche et une vapeur généreuse qui en ressort. Honnêtement, je n’espérais pas tant. Bien que la vapeur soit un peu tiède, les fruités passent très bien et les gourmands sont extras. Les arômes sont bien détaillés et le hit présent sans être agressif.

Sa consommation de liquide est tout de même significative. On est loin d’un TFV12, mais si vous ne faites pas votre liquide vous-même, ce sera un élément à prendre en compte. Un point qui cependant est un peu gênant est la condensation qui est générée. L’air passant entre le clearomiseur et la batterie au niveau de la connexion, il est normal que cette condensation se retrouve là. Alors certes, aucune trace de liquide n’est visible de l’extérieur, mais la condensation qui se retrouve tout autour du positif n’est pas des plus rassurante. Je n’ai pas eu le moindre pépin ni rien, j’espère qu’il en sera toujours ainsi.

En résumé

On aime

  • L’autonomie de 5 000 mAh
  • La batterie qui est régulée
  • Sa finition
  • Son clearomiseur original, pratique et de bonne contenance
  • La résistance dynamique délivrant d’excellentes saveurs
  • La possibilité de monter d’autres atomiseurs sur la batterie
  • La compatibilité avec les drip tip 510

On n’aime pas

  • La recharge lente et qui fait chauffer la batterie
  • La condensation autour du plot positif de la batterie
  • Le plot positif qui n’est pas monté sur ressort
  • Le réglage du flux d’air peu graduel

Conclusion

4,5 /5
 

Une excellente autonomie, une vape constante, une résistance délivrant d’excellentes saveurs, un clearomiseur pratique et original, une utilisation ultra simple, le kit Power cumul les bons points. On ressent au travers du Power qu’Aramax a bien travaillé sa copie. Utilisable tel quel ou avec un autre atomiseur, à condition d’utiliser des résistances appropriées, le Power se montre également polyvalent. Sa diffusion en France est un peu restreinte, mais si vous recherchez un matériel très simple et performant, ce sera un très bon choix.

 

Le kit Power 5000 mAh d’Aramax en images

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Power Kit - Aramax Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/04/Kit-Power-5000mAh-Aramax-Une.jpg Review Author:Review Date: